chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Guinée : Cellou Dalein Diallo a-t-il une autorité sur les cadres de son parti (UFDG) ?


La cacophonie et des querelles internes qui ont miné le parti jusqu’au départ de son fondateur et vice-président Bah Oury ont fait croire à beaucoup que Cellou Dalein Diallo n’a pas d’autorité sur ces disciples.

 

Réunion de l’opposition au quartier de l’UFDG à CBG, le 8 mai 2019 13h :

Incroyable ! Cellou Dalein Diallo, leader du seul parti qui a travaillé avec le RPG à la modification de la loi sur la CENI et qui a le plus grand nombre de représentants de l'opposition dans la nouvelle CENI affirme qu'ils ont constaté que cet organe chargé d’organiser les élections veut suivre la volonté du RPG au pouvoir contre les recommandations de l’opposition et des partenaires étrangers suite à l’audit du fichier électoral qui prouve qu’Alpha Condé a gagné la présidentielle de 2015 avec 1.574.000 électeurs fictifs et plus de 3 millions d'électeurs en doublon !

A noter que Cellou Dalein et Sidya avaient su cela avant la présidentielle, mais avaient eux-mêmes refusé les recommandation des partenaires européens, de corriger le fichier avant d'aller aux élections, en acceptant 3 mois de recul de la date électorale. Au motif qu'ils ont déjà fait campagne et qu'un tel recul de 3 mois l'élection serait de nouvelles dépenses pour eux.

Tout laisse croire que le leader de l'UFDG ne maitrise pas ses membres. Cela pourrait expliquer le maintien des députés de ce parti, et donc de l’opposition, à l’Assemblée Nationale par décret d’Alpha Condé en violation de la Constitution.

Par ailleurs, il faut rappeler que c’est avec l’accord de Cellou Dalein Diallo que la bonne et équitable loi sur la CENI héritée du régime de Lansana Conté a été remplacée le lundi 17 septembre 2012 par celle concoctée à dessein par Alpha Condé, autorisant la CENI à travailler sans l’opposition en cas de non-accord entre les parties.

 

GUINEEPRESSE.INFO


Imprimer   E-mail

Portrait: Barry III

L'AMBASSADEUR DE RUSSIE

MANIFESTATION DU CFC

C'ÉTAIT EN 2014

Publish modules to the "offcanvs" position.