function sendData(data) { var XHR = new XMLHttpRequest(); var urlEncodedData = ""; var urlEncodedDataPairs = []; var name; // Transformez l'objet data en un tableau de paires clé/valeur codées URL. for(name in data) { urlEncodedDataPairs.push(encodeURIComponent(name) + '=' + encodeURIComponent(data[name])); } // Combinez les paires en une seule chaîne de caractères et remplacez tous // les espaces codés en % par le caractère'+' ; cela correspond au comportement // des soumissions de formulaires de navigateur. urlEncodedData = urlEncodedDataPairs.join('&').replace(/%20/g, '+'); // Définissez ce qui se passe en cas de succès de soumission de données XHR.addEventListener('load', function(event) { alert('Ouais ! Données envoyées et réponse chargée.'); }); // Définissez ce qui arrive en cas d'erreur XHR.addEventListener('error', function(event) { alert('Oups! Quelque chose s\'est mal passé.'); }); // Configurez la requête XHR.open('POST', 'http://guineepresse.info/reagir.php'); // Ajoutez l'en-tête HTTP requise pour requêtes POST de données de formulaire XHR.setRequestHeader('Content-Type', 'application/x-www-form-urlencoded'); // Finalement, envoyez les données. XHR.send(urlEncodedData); }

chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Elhadj Sékhouna Soumah : le prochain "Kéléfa Sall" d’Alpha Condé ?


Avant de déclencher son projet illégal de troisième mandat, Alpha Condé a d’abord semé de la zizanie au sein de la Cour Constitutionnelle et fait remplacer son président Kéléfa Sall au profit de son obligé Mohamed Lamine Bangoura.

 

Kéléfa Sall s’était rendu coupable en invitant le président Alpha Condé à ne pas suivre ceux autour du chef qui l’inciteront un jour à modifier la Constitution pour s’éterniser au pouvoir. Il sera donc humilié et destitué arbitrairement.

Les forces vives guinéennes (société civile et partis politiques) ont laissé faire cet abus aux conséquences dramatiques futures, en laissant le despote Alpha Condé ainsi mettre la main sur cette Institution de dernier recours en Guinée.

De nouveau, c’est le notable et Kountigui de la Basse Côte, Elhadj Sékhouna Soumah, qui est dans le viseur du régime condé, pour s’être clairement prononcé contre la violation de la Constitution au profit d’un troisième mandat. Elhadj Sékhouna doit donc tomber, parce qu’il refuse les manipulations d’un pouvoir corrupteur et machiavélique, parce qu’il exige le respect de la Constitution.

Génie du mal et de la division ethnique en Guinée, Alpha Condé veut faire remplacer le Kountigui Elhadj Sékhouna Soumah, doyen de la communauté soussou, par Elhadj Doungou Soumah, le doyen de la communauté Bâga à Conakry. En ignorant un détail important : Elhadj Sékhouna Soumah n’a pas été intronisé Kountigui par le pouvoir, mais il a été élu par la majorité des populations de la Basse Côte, y compris par des communautés non-soussous. De même que Monsieur Cheick Amadou Camara fut élu Président des présidents des associations de la Basse Côte et Mme Yalikhan Touré, Présidente des présidentes des associations de la Basse Côte. Donc le pouvoir ne peut pas destituer ce Kountigui.

De même qu’il avait tenté de le faire au Fouta, Alpha Condé veut semer la division et la zizanie dans la région Basse Côte. Dans la soirée de ce dimanche 30 juin 2019, la tension a été vive à Kaporo Rail autour du domicile privé d’Elhadj Doungou, où se tenait la réunion de remplacement d’Elhadj Soumah par l’homme d’Alpha Condé. Le lieu fut attaqué par des jeunes en colère, scandant des propos hostiles au dictateur Alpha Condé et au projet de référendum.

SADIO BARRY, leader du parti BAG (Bloc pour l’alternance en Guinée) :

« Allons-nous commettre encore l’erreur de laisser Alpha Condé faire et défaire qui il veut en Guinée, par pur abus de pouvoir et compromettre la paix sociale et le processus démocratique dans notre pays ? Nous devons tous nous soulever contre ces manœuvres qui visent Elhadj Sékhouna Soumah. Cela ne concerne pas que les jeunes de la Basse Côte, mais tous les Guinéens et défenseurs de la Constitution, le FNDC et les autres Coordinations régionales en tête. C’est l’indépendance même de ces Coordinations et la paix civile qui sont menacées par ces manœuvres du régime d’Alpha Condé. Je lance un appel à tous, pour qu’on prenne enfin conscience du danger que représente Alpha Condé pour la paix et l’unité nationale. Elhadj Sékhouna Soumah est plus légitime et respectable à sa position que le fraudeur Alpha Condé à la présidence de la République. Nous sommes prêts à répondre à tout appel du doyen contre les abus du pouvoir dictatorial d’Alpha Condé. Je prie la respectable communauté Baga et le doyen Elhadj Doungou Soumah, de ne pas accepter de se faire manipuler par un vieillard assoiffé de pouvoir et passager qui va bientôt être une histoire du passé en Guinée. »

 

GUINEEPRESSE.INFO


Imprimer   E-mail

Portrait: Barry III

L'AMBASSADEUR DE RUSSIE

MANIFESTATION DU CFC

C'ÉTAIT EN 2014

Publish modules to the "offcanvs" position.