chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Guinée: d’après La Lettre du Continent, Sarkozy aurait obtenu un deal entre Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé pour 2020

Nous sommes encore toujours à terre depuis qu’on a appris que le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a été prévenu par le pouvoir avant le déclenchement des opérations de destruction en cours dans la commune de Ratoma et qu’il avait approuvé.

Africaguinée, le 01.03.2019 « Aujourd'hui, par la voix de son chargé de communication, Cellou approuve le départ des habitants de Kaporo-rails dans le respect de leurs droits notamment à l'indemnisation des victimes... » (Lire).

Ainsi, Cellou aurait donc approuvé l’opération de casse dans son fief puis vite quitter le pays avant que les démolitions ne commencent, abandonnant ses militants au régime haineux et fasciste d’Alpha Condé.

Ce que La Lettre du Continent révèle dans son numéro Nr. 796 du 13 mars 2019, équivaut à dire que Cellou Dalein Diallo est une taupe du RPG arc-en-ciel dans l’UFDG. Tenez bon chers compatriotes, militants et martyrs de l’opposition ! Dans ce numéro de La Lettre du Continent, on apprend à la page 2 du journal que grâce à Nicolas Sarkozy et Robert Bourgi qui passent pour des parrains du président de l’UFDG, Alpha Condé a obtenu un accord avec Cellou Dalein Diallo qui lui dégage la voie pour se présenter à un troisième mandat en 2020 (Voir ci-dessous) !

Nous sommes étonnés des démarches aussi basses et criminelles d’un ancien Président français. Mais rien ne peut étonner de la part d’un Sarkozy.

Que cette information soit fondée ou pas, Cellou Dalein Diallo, doit méditer et se remettre enfin en cause. Si en janvier 2019, lors de son séjour en Europe, la Grande Bretagne lui a refusé le visa d’entrer dans son territoire, c’est que de ce côté, on ne pense plus qu’il serait le prochain président de la Guinée en moins de deux ans.

Commentaire de Sadio Barry, Président du parti Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG) :

« Même si l’UFDG fait fusion avec le RPG, Alpha Condé va déguerpir à l’horizon 2020. »

 

GUINEEPRESSE.INFO


Imprimer   E-mail

Portrait: Barry III

L'AMBASSADEUR DE RUSSIE

MANIFESTATION DU CFC

C'ÉTAIT EN 2014

Publish modules to the "offcanvs" position.