chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Concertations de proximité en Basse Guinée

Date de publication:2008-06-26 12:51:59

Le 23 juin 2008, la 33ème et dernière concertation de proximité s'est achevée à Boké. Cette étape qui s’est déroulée du 11 au 23 juin a ciblé les préfectures de Boffa, Fria, Dubréka, Forécariah, Coyah, Télimélé, Kindia, et Boké.

Selon un communiqué de presse du PNUD, organisateur de ces concertations, dans l’ensemble de ces préfectures,près de 1 000 leaders en provenance des différentes composantes socio économiques de la zone : partis politiques (toutes tendances confondues), Organisations de la Société Civile, Administration publique, Secteur privé, Sages, Forces de Défense et de Sécurité, y ont pris part. « Comme dans les trois autres régions naturelles, en Basse Guinée, les sessions ont généralement enregistrées, ici et là, dix allocutions (dont deux du SNU/PNUD), deux conférences, et des travaux de groupe autour de cinq thématiques précis, suivis de débats. Dans l’ensemble, les travaux ont enregistré beaucoup de participations des invités à travers des questions et des commentaires. Ces commentaires ont, dans bien des cas, pris l’allure de réquisitoire. Le tout sur fond d’un franc parler, d’une liberté d’expression, d’une courtoisie et d’un respect de l’opinion de l’autre fort remarquables », note-t-on.

Selon Facely II Mara, chargé de communication de PNUD-Guinée, les préoccupations des uns et des autres ont tourné autour de la gouvernance locale, politique, et économique jugée mauvaise, des valeurs communes à défendre telle que l’unité nationale, de l’insécurité alimentaire. Sans oublier le bas niveau de formation des cadres dirigeants, du besoin pressant de changement du statu quo par des voies légales, du rôle des militaires dans la démocratie, de la problématique de l’emploi des jeunes, des conflits existants susceptibles de troubler la quiétude sociale.

La quatrième étape des Concertations de Proximité se déroulera dans les cinq Communes de la capitale nationale, Conakry. Elle débutera ce vendredi 27 juin pour prendre fin le jeudi, 03 juillet 2008.

Namory Condé


Commentaires


Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.