chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Doyen Ansoumane Doré, n’acceptez pas d’être manipulé par des flatteurs incompétents!

Date de publication:2013-12-14 17:36:42

2013-12-14 17:34:21

Doyen Ansoumane  Doré,

C’est avec beaucoup de peine que j’ai lu votre dernier article titré « GUINEE : mais enfin! à quand cette Assemblée nationale ? » (Lien).

Des extraits qui ont attiré mon attention :

« Toutes les opérations infructueuses contre l'UFDG ont échoué parce qu'il faut reconnaître que ce parti est le plus solide structurellement parlant ».

« Outre les tentatives du Pouvoir pour détruire l’UFDG, sont venus en renfort pour sa démolition, des éléments plus “ethnicisants” qui, sous prétexte que Cellou Dalein n'est pas assez pugnace, veulent le remplacer. Ceux-ci sont donc à la recherche de “boulons” de rechange et ne semblent donc pas tirer de leçons des législatives d'où Cellou Dalein ne s'est pas mal tiré d'affaires ».

« Il faut que ceux qui démolissent de l'intérieur l’UFDG, noyau dur de l'Opposition guinéenne pour la construction de la démocratie en Guinée, réfléchissent. On ne change pas un leader politique comme on change une chemise … Un nouveau venu à la tête de l'UFDG sera loin d'avoir l'expérience de Cellou Dalein, quelles que soient par ailleurs ses qualités personnelles et ses bonnes intentions ».

Doyen, vous reprenez ici mot à mot des parties entières du discours de Cellou Dalein Diallo du samedi 30 novembre 2013. Ce qui constitue une preuve que vous êtes manipulé par Cellou et son réseau, même si vous ne vous en rendez pas compte. D’ailleurs vous faites partie des personnes qui viennent d’être sollicitées ou qui le seront les jours prochains par Cellou et son réseau pour constituer sa cellule de communication qu’il est en train de créer depuis qu’il est pris de panique par des contestations inhabituelles de son leadership au sein de l’UFDG. J’en ai la liste. Je n’ai pas cru que vous allez accepter d’y appartenir, mais apparemment, vous faites déjà le boulot. Je vous le déconseille Doyen, d’autant plus que vous n’êtes même pas membre du parti ! Cela prouve, en soi, l’amateurisme et la panique de la direction actuelle de l’UFDG qui veut entrainer n’importe qui dans un organe aussi stratégique du parti. Ils devraient d’abord s’assurer de votre adhésion au parti avant de vous nommer dans une telle commission, à moins que vous soyez recruté en tant qu’expert étranger pour les aider contre rémunération. Dans ce cas, ils auraient dû faire recours à des professionnels si ce parti est, sous la direction actuelle, ce que vous dites de lui dans votre texte.

Demandez à votre ami Ibrahima Kylé Diallo: lui et moi, on a eu des problèmes et la rupture avec Adji Baud parce que nous soutenions Cellou Dalein alors qu'elle, elle voulait qu'on soutienne Bah Ousmane.

En 2011, j'avais conseillé la constitution d'une cellule de communication et de conseillers autour de Cellou Dalein Diallo en recommandant des cadres comme Lamarana Petty Diallo, Hassatou Baldé et Haroun Gandhi Barry entre autre. Des démarches avaient été engagées dans ce sens au plus haut niveau. Cela a donné quoi ? Il y a également des hauts cadres comme le professeur Bano Barry, Siradio Diallo de Bruxelles, Abdoulaye Baldé de Canada et le Dr Sidoux Barry qui ont été proches de Cellou Dalein Diallo. Cela a apporté quoi ?

Doyen Ansoumane Doré, qui est vraiment ethnicisant dans l’UFDG ? Celou Dalein et son réseau qui sont allés jusqu’à se plaindre à la Coordination Nationale Haali Pular et lui demander d’intervenir pour que les journalistes peuls ne donnent plus la parole à Bah Oury, à Diallo Sadakaadji ou à moi dans des émissions radio ou bien ceux de l’UFDG qui exigent des reforment internes conformément aux statuts de leur parti ?

Doyen comme vous, je ne suis pas de l’UFDG. Je laisse donc aux militants de ce parti, le soin de répondre à certains passages de votre texte. Je voudrais tout de même vous exprimer mon étonnement qu’un intellectuel de votre rang, français et vivant en occident depuis longtemps s’offusque que dans un parti politique, des membres réclament des comptes ou des conséquences d’une politique d’échec en série. Par ailleurs, je vous affirme sans hésitation que Cellou Dalein Diallo n’est pas le plus expérimenté en politique dans l’UFDG, encore moins au sein de la communauté peule de Guinée.

Vous dites qu’on parle de 54 morts depuis 2011. Cela m’amène à croire que vous n’êtes pas bien informé de la situation : ils sont officiellement 58 morts et près 500 blessés par balles. Et pourquoi ? Pour que Cellou, ses amis et parents aient des postes à eux ? Pour que l’opposition aille accompagner le RPG au parlement comme elle l’a fait à la Ceni ? Le RPG et ses alliés ayant la majorité absolue avec les résultats frauduleux qu’il ne fallait pas accepter (C’est ce qu’ils avaient promis et c’est pour cela qu’il y a eu tous ces morts), les députés de l’opposition peuvent faire quoi au Parlement mieux que leurs représentants à la Ceni ? Si ce n’est légitimer les décuisions du pouvoir ?

Je vous recommande les articles suivants pour plus d’informations :

  1. UFDG: des actions qui n’honorent ni le parti ni son Président Cellou Dalein !
  2. Cellou Dalein Diallo hausse le ton en Guinée: on doit s’inquiéter !
  3. Maître Amadou Diallo de l’UFDG : un avocat qui ne défend que son intérêt !
  4. La liberté de la presse est-elle menacée avec la montée en flèche de l’UFDG?
  5. Cellou Dalein, Sadio Barry et Diallo Sadakaadji: il est temps de briser le silence.
  6. Un conseil d’ami à Elhadj Cellou Dalein Diallo, leader de l’opposition guinéenne.

Vous savez Doyen, je suis convaincu de votre bonne foi. Mais ne trouvez-vous pas bizarre qu’en ce moment, mêmes les plus zélés du parti au pouvoir (RPG) qui fait tuer les enfants peuls jusque dans les lits de leurs mamans montent actuellement au créneau pour défendre Cellou Dalein afin qu’il reste le leader incontesté du Fouta et candidat peul au prochain second tour de la présidentielle ? Face à ce régime d’apartheid et anti-peul, nous n’avons pas le droit de patienter ou militer dans la durée du côté de l’opposition qui se fait constamment attaquer et massacrer par des armes de guerre. Comme vous le dites vous-même, pourquoi remettre au lendemain ce qui est à faire et qui est possible maintenant ?

Avec mes respects !

SADIO BARRY,
Administrateur de guineepresse.info

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.