chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Ebola: rappel à nos amis de la presse qui travaillent dans des zones à risques

Date de publication:2014-04-03 08:33:33

2014-04-03 08:07:24

Les journalistes qui couvrent l'évènement "Ebola", en Guinée où chez nos voisins
doivent impérativement prendre les précautions strictes et se plier aux règles
imposées à tous par les autorités sanitaires afin de juguler l’épidémie, lors d'interviews avec des malades ou des personnes ayant été en contact avec eux ou leurs objets. Ou de personnes susceptibles d'être contaminées par n'importe quelle forme de maladie
hémorragique.

Il est formellement déconseillé de faire une interview en zone de contamination sans tenue adéquate et avec un smartphone non protégé tenu à bout de bras.

-Prendre contact avec les autorités sanitaires avant tout interview ou reportage en zone à risque

-Protéger son matériel dans une protection étanche si possible, que l'on laissera sur place pour désinfection et destruction.

-Eviter de changer les optiques des appareils de prise de vue sur les lieux d'interview (un zoom à demeure est préférable)

-Ne pas serrer des mains de ceux qui ont manipulé le malade ou le corps à mains nues (familles de victimes).

Par précaution, éviter les salutations et embrassades.

-Porter des tenues de protection en zones dangereuses.

A cela s’ajoutent les règles de protection standard : lavage des mains et désinfection, respect des zones de confinement des malades, éviter les « viandes de brousse » surtout du singe, etc.

Ne jamais oublier qu’il n’existe aucun traitement étiologique de la fièvre hémorragique Ebola.

Les antibiotiques n’ont aucune action sur les virus.

La prévention et les mesures d'isolement restent les seuls moyens d'endiguer efficacement l'épidémie, qui s'arrêtera ainsi très rapidement car le virus est fragile, mais très contagieux et donc extrêmement dangereux. Toute faute sanitaire est mortelle, pour soi et son entourage.

Danger Ebola: Protection, Précaution, Attention.

 

Thierno A DIALLO, médecin

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.