chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Campagne de destruction de l’UFDG :

Date de publication:2014-04-16 12:11:57

2014-04-16 12:05:27

« Messieurs de la direction nationale de l'UFDG, 
Mr Bah Oury participe et valide une fédération UFDG de France de façon la plus illégale
 »

Alpha Barry Ufdg, lorsqu’on qualifie un acte d’illégal, il faut être en mesure de démontrer avec preuves à l’appui le caractère illégal nulle part vous n’en faites cas. Dommage.

<<Par cet acte on comprend aisément que la vision et l’action politique de M. Bah Oury en termes de gestion de parti politique se limitent aux débats de salon stériles dans une logique de concentration des pouvoirs au niveau central. C’est pourquoi en 20 ans de cheminement et de carrière politique, il n’a ni été capable d’installer même dans les cinq communes de Conakry sa propre formation politique, à plus forte raison à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Sous sa présidence, l’UFDG n’a participé à aucune consultation électorale (présidentielle, législative et communale ou communautaire). L’on pourrait se demander objectivement à quoi sert de créer un parti politique ? Peut-être l’obsession de porter le titre de président de parti politique justifierait un tel choix. L’on sait que la conquête et l’exercice du pouvoir à travers les urnes est la raison ultime de création d’un parti politique dont le but est de servir son peuple. >>

Soit vous êtes en déficit d’informations ou vous êtes de mauvaise fois car, à vous lire, il est aisé de comprendre votre haine contre Monsieur Bah Oury. D’ailleurs, ce que vous reprochez à M. Bah Oury n’est ce pas le système de gouvernance appliquée par votre mentor ? N’est ce pas que toutes les décisions sont prises par le même groupe malgré l’immense potentialité de ressources que possède l’Ufdg ?N’est ce pas que les membres de la famille et les proches amis du Président sont les bénéficiaires de tous les avantages acquis suite aux sacrifices consentis par les militants et sympathisants de l’Ufdg ?Regardez la liste de l’Ufdg  à l’Assemblée,50%sont soit de la famille ou des amis proches de notre Président et cela au détriment des militants. Saviez-vous que des positions ont été achetées par certains candidats auprès de notre Président, sans oublier ceux qui ont vendu leur poste ? Certains postes ont été vendus depuis les présidentielles.

Je constate que votre mandateur vous a induit  volontairement en erreur vu votre incapacité à réfléchir de vous-même, vous transcrivez exactement le dictat reçu. Concernant l’implantation dont vous parlez, dites-moi, pourquoi une formation politique inconnue donc qui n’a aucune valeur politique serait-elle attractive par le plus grand politicien qu’ait connu la Guinée ;Elhad Bah Mamadou qui a préfère l’Ufdg à toute autre formation guinéenne ?Dites-moi, pourquoi Elhadj Cellou Diallo après avoir été rejeté par l’UPR(le Parti le plus implanté en Guinée et a l’extérieur),il s’est empressé de venir à l’Ufdg ?Je pense que pour celui qui veut devenir président de la république, se refugie toujours dans le Parti politique le mieux organisée pour l’accession au pouvoir.

Saviez-vous que M. Bah Oury a été le porte-parole de l’Opposition et qu’il a été arrêté par le régime de Conte pour ses prises de position pour l’instauration de la démocratie en Guinée ?
Concernant la participation de l’Ufdg à une consultation électorale, vous faites honte à votre niveau. D’abord, je tiens à vous rappeler que M. Bah Oury est le seul leader qui a estimé qu’il était nécessaire voire indispensable qu’avant toute élection présidentielle, qu’une conférence nationale de vérité, justice et réconciliation soit organisée. C’était une condition indispensable pour que son Parti participe à l’élection présidentielle de 1993.Malheureusement, à la dernière minute, les autres Parti de l’opposition ont préférés participer et les résultats on les connait.
Je vous apprends aussi que lors des élections  Communales de 2005, l’Ufdg a présentée des candidats notamment dans la Commune de Ratoma. Pour éclairer votre lanterne, sachez que M. Bah Oury est le seul leader Politique à la tète d’un Parti, qui a estimé qu’il fallait supprimer le Poste de Président pour maintenir le Poste de Secrétaire General. C’est à l’arrivée d’Elhadj Bah Mamadou que le poste de Président a été rajouté ; alors expliquez autrement votre volonté de nuire dans le mensonge.

<<Le sens élevé de vision et de clairvoyance doublées de pragmatisme de Feu Doyen Ba Mamadou et du président Elhadj Cellou Diallo ont permis la mise en place d’une véritable machine de conquête du pouvoir grâce à l’équipe en charge de l’implantation et de l’animation politique de l’UFDG ainsi que de l’appui humain, logistique et financier des militants et sympathisants du parti. Le duo formé de M. Bah Salim, ancien de l’UNR, et M. Bano Sow, proche collaborateur du président Elhadj Cellou Dalein Diallo a réalisé les immenses exploits jamais égalés en matière d’implantation et d’animation politique en République de Guinée. Le score de 44 % des résultats de l’UFDG observés au premier tour de l’élection présidentielle de 2010 constitue une preuve éloquente de la fiabilité de la machine politique de l’UFDG. La nécessité d’améliorer les performances du dispositif mis en place a amené à procéder à la direction nationale du parti de procéder à la décentralisation de certaines fédérations de l’intérieur et de l’extérieur en prélude aux futures consultations. Le parti est conscient et reste profondément convaincu que le pouvoir du professeur Alpha Condé est et demeure son seul adversaire. L’ensemble des actes posés par la direction nationale sont tournés contre notre cible qu’est le pouvoir. Ceux qui ont choisi délibérément de scier l’arbre sur lequel ils sont assis, servent incontestablement la cause de l’adversaire. Qu’ils comprennent une fois pour toutes, que l’UFDG actuelle est un GRAND BAOBAB qui est fait pour défier les siècles.>>

C’est une réalité que l’arrivée d’El hadj Bah Mamadou à l’Ufdg a beaucoup renforcée le Parti avec l’expertise personnelle du Doyen mais aussi, l’arrivée massive des militants, sympathisants et cadres  de l’UNR. En bon stratège et politicien avéré, humble et démocrate qu’il est, M.Bah Oury a accueillit avec ses collègues de l’Ufdg tout ce monde, en faisant de la place pour chacun.

A la venue de Cellou, M.Bah Oury toujours égal à lui-même, en bon démocrate a ouvert les bras à celui dont personne ne voulait avoir dans ses rangs. Contrairement à Elhadj Bah Mamadou, Elhadj Cellou est arrivé avec un Club de soutien en lieu et place de militants avec a leur tète un certain Bano Sow. M.Bah Salim contrairement à ce que vous racontez, Bah Salim n’est pas venu avec Cellou mais plutôt, il a été trouvé sur place. Je t’apprends aussi que les militants venus avec Elhadj Bah Mamadou et ceux de l’Ufdg sont ceux qui ont pu reconstituer les structures de l’Ufdg après l’arrivée de militants de l’UNR à l’Ufdg. Bano Sow dont tu vente la bravoure est l’un sinon le pion essentiel de la division au sein de l’Ufdg. Le Comité de soutien de Cellou n’a jamais voulu se confondre aux militants du Parti. Pour preuve, M. Salim qui a beaucoup lutter pour ce Parti, est aujourd’hui mis de coté par ce noyau qui a pris le parti en otage. Tous les militants trouvés en place par Cellou sont aujourd’hui mis à l’ écart et malheureusement, les responsables de ces actes ne sont pas de l’Ufdg car, en cas de départ d’Elhadj Cellou du Parti, il le suivra et le perdant ce sera nous autres militants du Parti. Le Bureau Exécutif est composé de personnes fictives inscrites par Bano Sow et Compagnie au détriment des vaillants militants. Des responsables ont inscrits leur femmes, leurs enfants ; des noms soussous, malinkés et forestiers sont inscrits sur la liste des membres du ce Bureau sous prétexte de coloration ethnique.

M. Alpha Barry Ufdg, sachez tout ceux dont vous parlez sur le plan organisationnel de ce Parti sont l’œuvre de M. Bah Oury. Demandez-le Bano Sow (je suis témoin).Les 44% du premier tour sont l’œuvre de tous les militants sous la supervision de M. Bah Oury. A la différence, M. Bah avait estimé que l’Ufdg avait gagnée les élections des le 1er tour et qu’Elhadj Cellou devait se proclamer Président. Mais, contre toute attente, il a prit tout le monde au dépourvu en acceptant le 2eme  tour.

<<Si M. Bah Oury œuvre sincèrement pour la cause de l’UFDG, il aurait au moins pu doter le parti d’une stratégie et d’un plan de communication efficace. Un vice-président en charge de communication qui se vante d’avoir juste initié la publication d’un bulletin d’information de qualité médiocre aurait beaucoup à gagner en ayant une vision systémique d’une véritable stratégie de communication. Le monde actuel est dominé profondément par les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Il faut développer la pro activité, être au bon endroit, au bon moment, porter les messages percutants en utilisant les canaux appropriés. De nos jours, tout le monde s’accorde à reconnaître que la communication est le maillon le plus faible de l’UFDG. M. Bah Oury excelle par des attaques ciblées tous azimuts contre le président de l’UFDG et la direction nationale du parti. Il brille par son incapacité notoire à doter l’UFDG d’une stratégie et d’un plan de communication centrés contre le régime actuel. Il est d’un machiavélisme surprenant pour détruire les immenses sacrifices consentis par les millions de militants et sympathisants de l’UFDG qui sont mobilisés nuit et jour en vue de la conquête et de l’exercice du pouvoir. Il ne s’est même pas gêné de revendiquer la paternité de l’UFDG en disant « mon parti » et en affirmant « que sous peu ses hommes vont montrer qu’il est majoritaire » au cours d’une émission des Grandes gueules de la radio Espace.>>

Je constate que vous êtes aveugle. Comment voulez-vous qu’il ait une stratégie de communication viable dans une structure, lorsque le président se permet en longueur de journée de nommer de porte-parole, attachés de presse ou encore conseillers en communication sans consulter le Responsable de cette branche ?

Il donne l’autorisation à n’importe qui de parler au nom du Parti. Pire, il contredit toujours devant la presse et en publique, la communication de son Vice-président alors qu’ils en discutent toujours avant que M. Bah Oury ne fasse une déclaration.
Le Bulletin dont vous parlez, savez –vous comment il a eu jour ? C’est après longues tractations que M.bah Oury s’est décidé de financer personnellement ce bulletin vu le refus du Parti d’apporter son assistance financier. Ce sont des jeunes filles et garçons qui se sont battus malgré tout, pour essayer de couvrir les activités du Parti. Par la suite, à travers ce bulletin, informer les militants dans tout le Pays en envoyant un exemplaire à chaque structure du Parti. J’étais le coordinateur de cette équipe.

Après le départ forcé de M. Bah, j’ai essayé avec cette équipe de financer, mais compte tenu du coût, nous sommes venu auprès du Parti qui nous à fait comprendre que cela était une initiative de Bah Oury. La condition de poursuite de l’édition était que Bano Sow reprenne la Direction. L’argent a été débloqué, mais malheureusement, au lieu que le bulletin survive, il a disparu. Ecoutez, les bonnes initiatives sont étouffées à leur essence.

La communication, ce n’est pas de la démagogie comme vous le pensez. Elle a besoin de soutien et surtout d’entretien. Vous avez beau rédigé une stratégie de communication, si vous n’avez pas les moyens de son application, cela devient de la simple théorie.

<<Dans sa nouvelle sortie, il déclare être absolument opposé à la décentralisation de la fédération de New York. Pourquoi un refus particulier de décentralisation de la fédération de New York ? L’on sait qu’il a mis en place dans cette fédération son dispositif de déstabilisation du président de l’UFDG à travers trois commissions (implantation et animation, communication, lobbying). Il a élaboré une stratégie de communication visant à ternir l’image du président Elhadj Cellou Dalein Diallo par le truchement de certains sites internet et de radios acquis à sa cause (HAFIA NEWS). M. Bah Oury est en train de montrer son vrai visage au grand jour. La division constatée au sein des associations de la communauté peulh aux Etats-Unis est l’œuvre de M. Bah Oury dont les actes ont occasionné des querelles dans la mosquée du Bronx après son passage aux USA.>>

L’éclatement des Fédérations de l’Ufdg : à ce niveau, la première fois qu’on a parlé de multiplier les fédération c’était tout juste après l’élection présidentielle de 2010.Fodé Oussou dans sa volonté d’agrandir sa main mise sur l’Ufdg, il a imposé que la fédération de Kindia soit divisée en deux :une fédération pour les peuhls et une autre pour les autres. Il y a eu beaucoup de problèmes autour, mais en définitif, il ya eu division. Toujours dans leur stratégie de division, il fallait faire éclater toutes les Fédérations de l’Ufdg à travers le pays et du monde pour mettre des personnes acquises au dictat pour que le jour où des décisions doivent être prises, ce soit leurs vœux qui passent. Pour un leader qui veut accéder au pouvoir, il a besoin de toutes les forces autour de lui. Mais, lorsqu’il contribue à la division de sa famille politique, cela laisse  à penser qu’il joue plutôt à la destruction de cette structure pour renforcer ou protéger ses intérêts personnels. Avec cette dictature imposée au sommet de l’Ufdg, il faut s’attendre à une déception totale des militants par une défaite cuisante aux prochaines échéances électorales. On peut continuer à rêver du pouvoir mon frère avec cette division que vous entretenez dans le parti.

<<En termes de forme, nous pensons que la qualité d’une bonne organisation s’apprécie surtout par la discipline observée par les membres qui composent ladite organisation. N’est-il pas curieux de voir quelqu’un qui revendique être porteur par excellence des valeurs démocratiques, s’arroger des pouvoirs imaginaires, rétrogrades avec le titre de fondateur de l’UFDG pour imposer ses vues à la direction nationale du parti et à tout le parti sans aucune forme de consultation et de concertation ? A son initiative personnelle, il décida en pleine campagne du second tour, d’inviter les militants et sympathisants du parti exerçant le métier du commerce à fermer leurs boutiques sans aucune consultation et concertation avec son parti et les autres partis regroupés au sein de l’alliance Cellou Dalein Président. L’adversaire s’en était alors servi à fond pour mobiliser les autres communautés contre le candidat Elhadj Cellou Dalein Diallo. Il s’était également donné le pouvoir de signer l’engagement à la veille de l’élection en garantissant aux responsables de la CENI de faire représenter l’UFDG dans les différents bureaux de vote à Siguiri, Kouroussa, etc. Tout porte à croire que ces deux actes et tant d’autres, établissent que M. Bah Oury s’était assigné comme mission d’empêcher Elhadj Cellou Dalein d’accéder à la magistrature suprême du pays. Il est connu qu’il n’a jamais accepté l’arrivée du président Elhadj Cellou Dalein Diallo à la tête de l’UFDG.
Les militants et sympathisants de l’UFDG apprécieraient bien de savoir le gain qu’espère M. Bah Oury de son entreprise de déstabilisation du président Elhadj Cellou Dalein Diallo. Nous pensons qu’il est temps d’éclairer les lanternes de la base du parti afin qu’elle puisse comprendre les visées/objectifs de M. Bah Oury. La direction nationale du parti se doit de prendre des sanctions disciplinaires et exemplaires contre M. Bah Oury afin qu’il puisse se rendre à l’évidence qu’il n’est pas au dessus de textes fondamentaux de l’UFDG. Nous invitons la direction nationale du parti à infliger une sanction disciplinaire à M. Bah Oury afin de le contraindre de respecter son président et ses collègues.
Alpha Barry
UFDG>>

Vous êtes de mauvaise foi Alpha Barry Ufdg.Le fait de rappeler que vous êtes le père de famille n’entrave en rien les règles de la famille. Il faut réellement être malintentionné pour qu’un locateur dans votre concession trouve un mal à ce que vous rappeliez que vous en êtes propriétaire.

Vous parlez de consultations au sein du Parti, je vois que vous vivez de rumeurs. Il n’ya aucune consultation au sein de l’Ufdg. Toutes les décisions sont prises par le petit clan autour du Président avec la bénédiction des pourvoyeurs de rumeurs comme vous.

Je vous apprends que la signature du protocole d’envois des délégués à Siguiri, Kouroussa, Kankan etc.…au 2eme tour par M. Bah Oury, a été imposée par El hadj Cellou malgré les réserves de Bah Oury sur ce sujet. C’est au téléphone que Cellou à demandé à Bah Oury de signer en présence de certains membres du Conseil Politique de l’Ufdg. Pour preuve, Cellou avait dépêché des délégués à Siguiri, à Kankan etc.… (J’ai la liste de tout ceux étaient partis).
Encore faux, la grève illimitée a été lancée au siège de l’Ufdg par Bah Oury au cas où dans les trois (3) jours suivants, Louceny Camara n’était pas demi de la présidence de la CENI. Dites-moi en quoi cela est-il adressé aux commerçants peuhls ? Est-ce dire que l’Ufdg est composée uniquement de commerçants peuhls ? Dans ce cas vous attestez la thèse d’Alpha Conde et compagnie qui prétendent que l’Ufdg est communautaire. Votre esprit est très limité, comment pouvez-vous soutenir une idée aussi farfelue ! Bah Oury s’est sacrifié pour qu’Elhadj Cellou devienne Président, en retour, Elhadj Cellou a vendu le pouvoir au détriment des sacrifices consentis par les militants et sympathisants de l’Ufdg.

Le fait de contredire son vice-président à travers les medias sur l’appel à la grève nationale illimitée jusqu’au départ de Louceny Camara, est une occasion opportune pour utiliser ce manque de responsabilité du Président pour l’enfoncer. C’est de bon guère.
En somme, soit  rassuré que personne, je dis bien personne ne peut nous chasser de l’Ufdg. Bah Oury en est le Fondateur que cela n’en déplaise à certains. Je vous promets que vous serez tous surpris de l’avenir de Bah Oury et de l’Ufdg.

NB : Je suis prêt à affronter tout responsable du Parti qui nierait mes dires.

Alpha Souleymane Diallo
Ufdg-uk&Ireland

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.