chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Désormais, ils ont tous la main à la pâte

Date de publication:2014-05-08 12:41:40

2014-05-08 12:36:41

Après avoir phagocyté son opposition politique, le président non élu, Alpha Condé, a réussi à mettre tous les acteurs politiques dans le même sac grâce à son tour de passe-passe que lui seul connaît le secret.

Dans l'administration, les anciens cadres du P. D.G. et du P.U.P. sont aujourd'hui au pouvoir aux côtés de Alpha Condé avec lequel ils collaborent étroitement. Ils occupent tous d'importantes hautes fonctions administratives et politiques.

A l'Assemblée Nationale, les députés de l'ancienne opposition semblent complètement dépassés par les évènements. Les débats contradictoires d’antan ne sont plus qu'un lointain souvenir, faute d'opposants véritables.

Toutes les activités politiques se feront exclusivement à l'Assemblée Nationale avait averti Alpha Condé. Toutes manifestations sur la voie publique seront mâtées dans le sang. Ce qui porte une grave atteinte aux libertés fondamentales dans notre pays.

Des récalcitrants comme le légaliste M. Jean Marie Doré ou encore le Républicain M. Sydia Touré ont fini, sous la pression de Alpha Condé, par accepter de siéger dans une assemblée préfabriquée non représentative de la volonté du peuple. Quand se réveilleront-ils de leur sommeil dogmatique ?

Quant à El Hadj Cellou Dalain Diallo qui est toujours prêt à toutes compromissions qui l'arrangent, son avenir politique est désormais scellé. Il n'a trouvé pour cible que le Premier Vice Président du parti qu'il dirige.

Seul l'ancien diplomate, son excellence Lansana Kouyaté profondément déçu par le mauvais comportement du sieur Alpha Condé à son égard, refuse toujours de siéger à l'Assemblée. Il continue de résister stoïquement aux fortes pressions de ce dernier. Pour l'instant c'est une fin de non recevoir. Mais si tel est le cas, qu'attend-il pour rejoindre l'O.R.E.P. ?

Aujourd'hui, la seule force politique qui reste opposée au pouvoir en place dans notre pays est bel et bien l'Opposition Républicaine Extra Parlementaire(O.R.E.P.).

Le retour officiel de la pensée unique et de son cortège de malheur dans notre pays est un véritable bond en arrière. Comme l'affirmait mon ami et frère Billo Sy Savané, la démocratie version Alpha Condé est une « démocratie sans démocrates ». Il n'est pas excessif d'affirmer qu'une dépression collective généralisée menace désormais la société politique guinéenne. Elle souffrira pour longtemps encore d'un lieu où les problèmes du pays peuvent être débattus publiquement, librement et complètement.

C'est pourquoi, afin d'éviter au pays un traumatisme provoqué par la défection inadmissible de nos « vénérables hommes politiques » sensés s'opposer au régime de Alpha Condé, les guinéens doivent rester en permanence vigilants. Ce qui revient à dire :

Il ne faudra pas être étonné ni être consterné par la platitude du « débat politique et économique » à l'Assemblée Nationale à cause du règne de la pensée unique de nouveau imposée à cette respectable Institution.
Il ne faudra pas également être las de voir, dans les médias toujours les mêmes têtes, cette race d'intellectuel en voie de disparition, jouer les experts économiques tout-terrains.
Il faudra protester vigoureusement contre ce régime indélicat quand c'est nécessaire.

L'O.R.E.P. n'est pas une force d'opposition stérile, mais une volonté de construire un avenir meilleur pour les Guinéens et de préserver le pays que nous aimons tous. Nous devons rester unis et mobilisés pour défendre et promouvoir ensemble notre vision de la Guinée, car en effet, les facteurs de division ne sont jamais porteurs d'espérance.

C'est dans cet esprit que l'O.R.E.P. travaillera et sa détermination est intacte malgré le contexte inédit d'hostilité du pouvoir en place à l'encontre de l'exercice des libertés fondamentales dans notre pays.

Roger Cécé Haba
Paris France

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.