chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Diallo Sadakaadji à nouveau dans le collimateur des hommes de Cellou Dalein Diallo

Date de publication:2014-05-13 21:42:18
  2014-05-13 21:40:54

Dans un article publié le 8 mai dernier sur le site guineeactu.info, un certain Saliou Diallo du journal L’indépendant utilise une méthode très subtile pour mettre la personnalité et les projets politiques de Diallo Sadakaadji en doute. Qualifiant les groupes de soutien à Diallo Sadakaadji de « mouvements mort-nés », Saliou Diallo écrit :

« Ce groupe de personnes avait, semble-t-il, suggéré à l’homme d’affaires Diallo Diallo Sadakaadji de s’engager en politique. … La realpolitik qui prévaut aujourd’hui est une réponse cinglante à ces propos. Il faut dire que les masques sont tombés et Diallo Sadakaadji devrait comprendre que ce groupe de personnes ne roule que pour ses intérêts et que toutes les théories qu’il développe ne sont que du vent et des propos démagogiques pour satisfaire leur estomac ».

En premier commentaire, un certain A Aziz BAH complète l’article :

« Sadaakadji attend à ce qu’AC assure sa sécurité avant de concrétiser sa promesse de se lancer en politique. En d’autres termes, la venue de cet homme d’affaire en politique n’était qu’une simple propagande … Alors qu’on arrête de distraire ceux qui font face aux canons de nos bidasses sur l’axe de la liberté ».

Puis "Abraham-bantignel" formule la conclusion :

« En tout cas, j’étais a Labé en mars dernier (2014) pendant 15 jours au total mais je n'ai rien entendu a propos de soutien d'El-Hadj Sadakaadji ou senti une popularité particulière de ce sage Monsieur. Et à presque une année de la présidentielle, Mr Sadakaadji n'est toujours pas dans l’arène politique, il est à se demander s'il va vraiment rentrer en politique. Wait and see! Par contre, la politique (comme la vie) vous enseigne quelque chose tous les jours: CDD malgré toutes ses bévues, maladresses, faiblesses et échecs politiques semble garder sa popularité et continue de susciter un certain engouement. Un bon nombre de nos compatriotes sont décidés a suivre CDD aveuglement … »

Ceux qui s’y connaissent un peu en politique comprendraient aisément la tactique : discréditer Sadakaadji et mettre ses projets en doute en ciblant d’autres, ceux qui le soutiennent et auxquels les proches de Cellou Dalein en voudraient à mort.

Contrairement à ce qu’écrit ce Saliou Diallo (mensonge délibéré à dessein ?), le groupe de soutien dont il est question n’a pas suggéré à l’homme d’affaires de s’engager en politique.  Il s’est plutôt constitué suite à l’annonce faite par l’homme d’affaires guinéen lui-même, de s’engager désormais dans l’arène politique pour contrer Alpha Condé et mettre fin au calvaire des Guinéens.

En effet, au moment où le Président de l’UFDG cherche à faire rentrer son vice-président Bah Oury et ses partisans dans les rangs en renforçant son pouvoir personnel et son autorité sur le parti, ce n’est pas un hasard si le journal L’indépendant (d’Aboubacar Sylla) et le site guineeactu.info (d’Adjidiatou Baud Barry, belle-sœur de M. Sylla), tous deux des organes de presse qui roulent aujourd’hui pour Cellou Dalein Diallo, tentent de faire croire aux gens que le projet politique de Sadakaadji n’existe réellement que dans les vœux de certaines personnes. Ce que Cellou Dalein lui-même a une fois affirmé dans une interview de guineenews.

Aziz Bah : « Sadaakadji attend à ce qu’AC assure sa sécurité avant de concrétiser sa promesse de se lancer en politique. »

M. Bah s’inquiète peut-être de bonne foi, parce que ce comportement, nous l’avons exactement connu du leader Cellou Dalein après le faux coup d’Etat du 19 juillet 2011.

Quand le régime condé a mis aux arrêts des membres de la famille de Cellou (sa fille et son beau-fils par exemple), Alpha croyait certainement obliger ainsi le père de famille et leader politique, Président de l’UFDG, à rentrer immédiatement au pays. Car, même un poulet, si vous menacez ou attrapez ses petits, il viendra à  vous, surmontant la peur et prêt à mourir en faisant libérer ou en protégeant  ses enfants. Même cet instinct naturel présent chez les animaux domestiques à  manqué chez le leader de l’UFDG Cellou Dalein Diallo qui s’arrêta à Dakar en  affirmant qu’il ne rentrera en Guinée que si Alpha Condé s’engage à ne jamais l’arrêter  et à assurer sa sécurité. Il fera intervenir des diplomates étrangers pour  obtenir ces garanties avant d’accepter de revenir en Guinée. De son côté, Alpha  Condé pose ses conditions que Cellou Dalein accepte : le parti ne doit pas  se mêler ni soutenir Bah Oury et Cellou prend l’engagement d’œuvrer pour faciliter  le dialogue politique et la tenue des élections législatives avec la  participation de l’opposition. Depuis lors et pour d’autres raisons encore non dites,  dès qu’Alpha Condé est coincé, s’il envoie ses amis et diplomates étrangers  voir Cellou Dalein, ce dernier trahit tous ses engagements envers ses militants  et le peuple de Guinée pour satisfaire les désirs du vieux pervers.

Comme tout le monde s'y attendait, l'opposition dirigée par Cellou Dalein Diallo est tombée dans le nouveau piège d'Alpha Condé en commençant à battre campagne pour la présidentielle 2015. Petit à petit, on oublie le respect des accords du 3 juillet 2013 et la tenue des élections communales qui feraient apparaitre le vrai poids faible du RPG et d'Alpha Condé en Guinée. En effet, les communales sont plus dangereuses pour le RPG que la présidentielle à laquelle beaucoup de leaders politiques se vendraient au plus payant. Vouloir frauder aux communales, c'est prendre les risques d'affronter tout le monde en Guinée. Sans les communales, le pouvoir garde sa main mise sur toutes les communes du pays et pouvoir organiser ainsi la fraude à la présidentielle 2015. En effet, à la venue d'Alpha Condé au pouvoir, il a fait limoger et remplacer, par décrets ou arrêtés ministériels, tous les anciens élus locaux non membres de son alliance.

Nous aimerions que ceux qui pensent que Cellou Dalein doit absolument rester le leader de l’opposition ou garder le monopole sur le Fouta, nous donnent une seule raison objective de ce soutien inconditionnel à M. Mamadou Cellou Dalein Diallo. Car, à part son incompétence politique prouvée et sa trahison des victimes, des membres historiques de l'UFDG et de ses anciens alliés, il est connu de tous que Cellou n’a jamais rien fait pour le Fouta et qu’il n’a jamais accepté auparavant de soutenir un seul leader de cette région. Au contraire, il les a toujours combattus pour assurer ses intérêts personnels. Il n’a jamais œuvré pour l’unité ni été sensible aux souffrances du peuple de Guinée.

Le 10 mai dernier, Alpha Condé a affirmé :

« Je rappelle, qu’en Afrique de l’Ouest, les blancs ont construit trois chemins de fer. Abidjan-Ouagadougou, Dakar-Bamako environ 1200 km et Conakry Kankan 622 km. Aujourd’hui, Abidjan-Ouagadougou marche, Dakar-Bamako également aussi. Pourquoi Conakry-Kankan 622 km qui est une plus petite distance ne marche pas. Non seulement le train ne marche plus, mais les rails ont été aussi vendus. … Cellou a été ministre des transports, le train marchait, Air Guinée aussi…Où sont-ils partis ? »

Nous attendons les réactions ou démentis de la cellule de communication de l’UFDG !

Par ailleurs, le chef de l’Etat Alpha Condé a également déclaré à cette occasion :

« D’ailleurs, comme nous avons un parlement, il faut qu’il ait le débat sur le bilan de chacun ».

Ainsi, le Président qui avait promis, le samedi 25 janvier 2014 depuis Davos en Suisse, sur France 24, de publier les résultats des audits sur la gestion des anciens PM à son retour en Guinée, demande à présent au Parlement de s’occuper des questions dont il est incapable de publier les réponses qu’il dit détenir, malgré ses promesses répétées dans ce sens (Lire).

Alpha Condé :
« Quand j’étais nouvellement venu au pouvoir, je pensais que c’était une affaire de centrale, j’ai acheté une centrale thermique de 100 mégawatts. Mais quand il y’a une centrale, il faut que le courant soit conduit et si les conduites sont vétustes, il faut qu’elles soient remplacées »

Pas croyable ! Un opposant de plus de 40 ans, qui a promis de résoudre tous les problèmes de la Guinée pendant les trois premiers mois de son mandat, nous révèle, après 4 ans de règne, qu’il ignorait nos problèmes quand il nous promettait monts et merveilles en trois mois !

Nous sommes impatients de rencontrer les colporteurs de mensonges et marchands d’illusions qui voudraient à nouveau nous vendre du "Alpha Condé" et du RPG en Guinée !

Quant au projet politique de Diallo Sadakaadji, ceux qui essayent de le mettre en doute vont déchanter très bientôt !

Article recommandé : la réponse du Dr. Diallo de guineelibre à Aziz Bah !

 

SADIO BARRY,
Administrateur de GuineePresse.info

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.