chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Guinée: l’opposition reçoit un direct du gauche du PM Saïd Fofana

Date de publication:2014-05-23 13:33:47
  2014-05-23 13:32:08

La  demande de relance de dialogue politique de l’opposition a fini par recevoir  une réponse, un écho même faible, de la part du PM du pouvoir d'Alpha Condé. En  clair, continuons de faire semblant de vivre dans une « démocratie"  apaisée  comme M. Cellou et son staff l’ont toujours laissé entendre  jusque-là à nos partenaires de la Communauté Internationale.

Le PM renouvelable d’Alpha Condé  s’est réveillé enfin hier 21-05-14 pour répondre aux belles lettres écrites avec une application toute scolaire par nos  députés de l’opposition parlementaire et certains « extra-parlementaires ». Jamais les encriers et les buvards n’ont été autant sollicités. Que la jeunesse habituée aux stylos à bille nous pardonne. 

Le Bloc Libéral de Faya Millimono est le seul parti ayant refusé de jouer  dans cette partition écrite par le pouvoir et avalisée par l'opposition, pour distraire les guinéens des questions principales du moment, connues de tous.

Les réponses du PM ont donc le mérite de la clarté dans la confusion générale ambiante. Pour résumer, c'est non à tout. Personne ne semble s’apercevoir  en fait qu’il se moque poliment et très gentiment des gesticulations de l’opposition, en bon Imam qu’il est supposé être.

-Pour l’opérateur technique prévu par les accords du 3 Juillet, la réponse, débarrassée des circonlocutions est simple : on verra, sans aucune date pour le moment, mais bientôt, certainement…

Croyez en le cher PM, s’il ne fait rien, c’est qu’il aura tout simplement oublié. RDV probable en 2020.

-Pour la promesse d’indemnisation des victimes des brutalités et pillages des militaires du pouvoir, c’est une autre promesse qui est faite en lieu et place d'un calendrier ou un début d'exécution : comme si le PM pointait du doigt un mirage  sur l’océan atlantique, en priant nos respectés Honorables  de se lancer à sa poursuite. Sinon la courageuse opposition est priée fraternellement de ronger son frein. Rien ne presse pour le « Pr » et son équipe.
Cela doit être obligatoirement valable pout tous.

-La reprise du dialogue dans « un cadre de concertation » se fera selon Mohamed Saïd, non sans une pointe d’humour contenu mais sensible, exclusivement dans la salle climatisée de « l’hémicycle rectangulaire » cher à l’Honorable Dalein. Ce ne sont pas les lunettes de correction du « leader » de l’UFDG, qui persistent à lui faire voir les rectangles comme des demi-cercles qui y changeront grand-chose. C'est à prendre ou...à prendre. A coups de triques au besoin.

Évidemment tout le discours primaturial  est enrobé de la langue de bois habituelle et se termine avec les politesses d’usage mais sans engagement.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il les a renvoyé dans les cordes pour utiliser les termes du noble art. Plutôt sèchement malgré le respect des formes, avant probablement de reprendre en silence son chapelet d’Imam grassement  payé à ne pas faire grand-chose.

Vu que son titre de « chef du gouvernement » ferait sourire plus d’un, même le « yèttè Bah » le moins au courant (c’est habituel) de la chose politique de notre beau pays.
Attendez-vous donc à une nouvelle « protestation énergique» avec la menace « d’utiliser toutes les voies légales », suivis de celles de « se réserver le droit de reprendre les manifestations de rues comme prévues par la constitution » , de prendre "à témoin l'opinion nationale et internationale", etc. Vous y êtes habitués maintenant.

Toutes choses qui font certainement trembler de peur Alpha et son gouvernement. D’habitude, ils sont morts de trouille devant de telles menaces de notre intrépide  opposition, qui semble véritablement bouffer du lion depuis l’obtention de quelques sièges à l'Assemblée Nationale, car restant encore plus minoritaire à… « L’Hémicycle »…Certains de ses membres n'ésitant pas à voter patriotiquement pour le pouvoir, pour mettre un peu de beurre sur leurs épinards.

A ce rythme, M. Alpha Condé risque sérieusement de mourrir...de rire, et les jeunes qui suivent Dalein de mourrir...de tirs à balles réelles de l'armée ethnique des Angbansanlés!

Certains ont vraiment la comprenette difficile.

Quand on trébuche et tombe, il faut avoir le courage de se relever et de ne pas gesticuler inutilement au sol.

Thierno A Diallo

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.