chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Guinée : Kerfala Yansané excédé par le népotisme à outrance, l’arrogance et l’affairisme du système Alpha Condé

Date de publication:2014-06-06 20:10:43

2014-06-06 20:06:10

Le réseau criminel angbansanné qui a poussé le ministre des mines Kerfalla Yansané à justifier publiquement la suspension du mafieux et soi-croyant intouchable Guillaume Curtis ne s’attendait certainement pas à une telle réaction du ministre.

Kerfalla Yansané est sorti de toutes ses réserves pour dénoncer les manœuvres ethnico-criminelles organisées au sommet de l’Etat guinéen : des parents du président qui signent à la place et au nom du ministre, le manque de respect des règles et des supérieurs non malinkés, des manœuvres de nature à mettre du feu dans le pays etc. (Lire).

Dans un dossier spécial d’Africa Mining Intellegence paru le 15 novembre 2012 (Alpha Condé, l’empereur des mines), on peut lire le passage suivant :

« La famille d’Alpha Condé a un pied dans les mines, côté privé comme public, à commencer par le neveu du président, Guillaume Curtis, qui est secrétaire général du ministère des mines. Le frère par adoption du chef de l’Etat, Namory Condé, est le "monsieur BHP Billiton", tandis que la première dame Djènè Kaba Condé est le principal soutien dans le pays de la China Power Investment Corp., qui pilote un projet de la bauxite. Le frère de cette dernière, Mamadi Kaba Guiter, est devenu quant à lui en 2011 acteur à part entière du secteur en s’emparant de la concession de diamants d’Aredor. Au sommet de la pyramide se trouve "MAC", Mohamed Alpha Condé, le fils dauphin du président, nommé chargé de mission à la présidence en 2011, qui, avec son protégé Aboubacar Sampil, a la main sur tout ce qui relève des mines. » (Lire).

Il faut noter que Mohamed Alpha Condé n’a jamais participé à aucun combat politique en Guinée et qu’il n’a connu notre pays qu’en 2011 en tant que "fils dauphin du président". Il est l’élément du régime qui est l’interface entre la Guinée et l’Amérique Latine. Depuis l’arrivée de son père au pouvoir, les narcotrafiquants sont réhabilités et remis en fonction, le narco-trafique a repris avec jusqu’à deux vols d’avions par mois en Guinée en 2013 avec à bord de la cocaïne en provenance d'Amérique Latine (Notre prochain article : « Alpha Condé, le baron de la drogue en Guinée »).

 

GUINEEPRESSE.INFO

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.