chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Dakar: Véritable liesse dans les milieux guinéens en prélude à l’arrivée de Cellou Dalein et de Bah Oury

Date de publication:2014-06-11 22:46:27

2014-06-11 22:43:50

Depuis bientôt une semaine, les  membres de la Fédération dakaroise de l’UFDG  augmentés de leurs militants et sympathisants,  mais aussi et surtout des sages de la Coordination Haly Pular, s’activent dans  les préparatifs de ‘’l’accueil mémorable’’ qu’ils comptent réserver aux deux  premiers responsables de leur formation politique, Cellou Dalein Diallo et Bah  Oury, qui sont attendus au courant de cette semaine dans la capitale  sénégalaise pour le clou de la médiation pilotée par le patriarche El Hadj  Saikou Yaya Barry.

Réunions préparatoires, d’information et de sensibilisation, mobilisation de moyens logistiques et financiers, confection de gadgets et banderoles aux couleurs de l’UFDG et aux effigies des deux leaders politiques en conflit, le tout sur fond d’animation à la gloire de l’opposition guinéenne et de l’unité nationale: tel est le spectacle qui s’offre à l’œillade de tout observateur ou visiteur des milieux guinéens de Dakar, quelques heures seulement avant l’arrivée de Cellou Dalein et de son charismatique Vice-président au pays de la Téranga pour une réconciliation sous l’arbre à palabres.

« A bas la dictature d’Alpha Condé ! Non à l’exclusion et au repli identitaire ! Vive l’opposition guinéenne pour le triomphe de la Démocratie dans notre pays ! Unissons-nous pour chasser Alpha Condé », entend-on un peu partout, comme pour dire que tous les Guinéens éclairés répugnent le système de gouvernance de celui que l’on qualifie – prétentieusement?- de premier Président démocratiquement élu de la Guinée.

Assis derrière le comptoir de sa boutique au marché de Tilène, Abdourahamane Diallo martèle : « Cellou et Bah Oury sont inséparables. Que ceux qui œuvrent de façon machiavélique pour les opposer se ravissent. Ces deux grands leaders repartiront de Dakar réconciliés et plus forts que jamais pour la conduite honorable, efficace et efficiente des destinées de l’UFDG, au grand dam bien-entendu de leurs détracteurs respectifs ».

Se prononçant sur la récente décision de l’opposition relative à la suspension de sa participation à l’Assemblée Nationale, Mahamed Kourouma, la cinquantaine, chauffeur de son état, renchérit: « C’est avec joie et satisfaction que nous avons accueilli la décision courageuse et responsable de nos leaders de l’opposition. A dire vrai, Alpha Condé a déçu tout le monde, y compris la Communauté Internationale et ses pairs africains. Son système de gouvernance est basé sur les effets d’annonce, la division des Guinéens et la spoliation  de nos ressources minières. Nous en avons marre. J’étais personnellement un militant fieffé du RPG doublé d’un  inconditionnel d’Alpha Condé. Mais, il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas reconnaître qu’il a lamentablement échoué. On attendait mieux de lui, d’autant qu’il revendique son fameux titre de ‘’Professeur’’ avec à la clé un peu plus de quarante ans passés en occident. Je suis malinké originaire de Kouroussa, mais l’actuelle situation chaotique de notre pays exhorte à bannir les considérations ethniques pour voir la vérité en face et agir de manière à défendre l’unité nationale et le développement de notre pays. Le problème ne se pose guère en termes d’ethnie et/ou d’obédience politique. C’est plutôt l’intérêt national qu’il convient désormais de défendre vaille que vaille. Les remous récemment enregistrés à Siguiri sont notamment révélateurs de l’amateurisme et de l’échec d’Alpha Condé ».

Enfin, faut-il préciser que si Bah Oury est annoncé à Dakar le jeudi 12 juin 2014, son président, El Hadj Cellou Dalein Diallo, lui, est attendu le samedi, alors que le conclave qui justifie leur visite au Sénégal devrait logiquement se tenir le dimanche à la résidence du doyen Saikou Yaya Barry au quartier Anne Mariste.

Aussi, rapportent des sources bien introduites auprès des instances locales de l’UFDG, un meeting  projeté pour se tenir le lendemain de la réconciliation au siège du parti sis à Grand Yoff, sera-t-il conjointement animé par Cellou Dalein Dialo et Bah Oury à l’effet de livrer leur message respectif aux militants et sympathisants de leur formation politique. Nous y reviendrons.


Mandian SIDIBE, depuis Dakar

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.