chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Ahmed Sékou Traoré, 3.ième vice-maire de la commune de Ratoma : un test pour le MSD

Date de publication:2014-06-26 11:52:38

  2014-06-26 11:50:57

Ahmed Sékou Traoré fait partie de ces Guinéens opportunistes qui gagnent leur vie en créant ou appuyant des mouvements de soutien à tout homme venu au pouvoir en Guinée. C’est ainsi que le même Sékou Traoré s’était grandement distingué derrière le mouvement qui incitait le capitaine Moussa Dadis Camara, le chef de la junte CNDD, à renier ses engagements et à se maintenir au pouvoir par la force (le Mouvement Dadis Doit Rester).

En 2009, Monsieur Ahmed Sékou Traoré luttait contre les forces vives de la Nation guinéenne dont Alpha Condé et son parti étaient membres. Aujourd’hui, il se dit partisan convaincu du RPG et joue le même rôle pour Alpha Condé qui semble bien curieusement avoir besoin des services de cet homme et de ses semblables en Guinée !

Ce mardi 24 juin 2014, Ahmed Sékou Traoré, désigné 3.ième vice-maire de la commune de Ratoma par le pouvoir, était invité de la radio Cherie FM Guinée dans son émission de la matinée (qui débute à 9:15).

Monsieur Traoré s’est lancé dans une campagne de diffamation contre le Président de notre parti MSD (Mouvement pour la solidarité et le développement), Amadou Oury Diallo, connu sous le nom de Diallo Sadakaadji.

M. Traoré affirma :

1- que Diallo Sadakaadji a fuit la Guinée après l’attentat contre le chef de l’Etat Alpha Condé, le 19 juillet 2011.

2- que Diallo Sadakaadji avait été arrêté en Guinée en 2010 avec des machines de fabrication de cartes électorales pour la fraude en faveur de l’UFDG.

Comme je l’ai souligné dans l’émission d’hier mercredi 25 juin 2014, ces calomnies et fausses accusations sont destinées à blesser la réputation et l'honneur de notre Président et, par conséquent, de notre parti.

En effet, concernant le point 1, Diallo Sadakaadji avait quitté la Guinée avant le second tour de la présidentielle de 2010, pas après le soi-disant coup d’Etat de juillet 2011.

En ce qui est du point 2, M. Traoré reprend une campagne de calomnie et de diffamation que le RPG d’Alpha Condé avait déclenchée pour expliquer son score humiliant de 18% (après repêchage au détriment de l’UFR) face à des anciens ministres décriés de Lansana Conté. C’est avec cette campagne de mensonge qu’ils avaient commencé, avec un article publié à cet effet sur le site Kibarou.com de Capi Camara. Dans cet article, on prétendait même que Diallo Sadakaadji et son fils ont été arrêtés le mercredi 30 juin 2010 et se trouvaient en prison. En vérifiant l’information, nous avions joint l’homme d’affaires en question au téléphone, étant en compagnie du président par intérim de la transition, le général Sékouba Konaté.

Après les démentis qui suivront (Exemple), le RPG abandonne cette piste et trouve un autre thème de campagne de mensonge et de haine contre toute la communauté peule de Guinée: l’histoire des empoisonnements que nous connaissons aujourd’hui avoir été montée de toutes pièces pour déclencher les agressions anti-peules d’octobre 2010 en Haute Guinée (Lire).

Il est connu de tous que le mensonge, le vol et la violence sont les instruments du RPG pour atteindre ses buts politiques. Cependant, Alpha Condé et sa bande de Rassemblement des Pourris de Guinée doivent savoir que le MSD n’est pas un parti comme les autres auxquels ils ont jusque-là eu à faire. C’est à la fois en tant que remède et vaccin pour guérir notre pays et le protéger contre l’épidémie RPG que ce parti (MSD) s’est constitué. Ainsi, le MSD ne tolérera aucune manœuvre criminelle (calomnie ou acte de violence) contre ses militants et ses dirigeants. C’est pourquoi nous invitons M. Traoré à utiliser la même presse pour se rétracter et présenter ses excuses à notre parti et à son Président.

 

SADIO BARRY,
pour le MSD

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.