chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Gestion de l'opposition : beaucoup d'erreurs commises et qui pourraient être FATALES à ce niveau de la Compétition pour 2015 !

Date de publication:2014-07-11 16:14:15

2014-07-11 15:57:39

Depuis les évènements de Juin 2006 et ceux de janvier-février 2007, le peuple de Guinée est à la recherche d’une solution durable dans la gestion correcte des affaires publiques, à travers une gouvernance qui soit à la hauteur des attentes en général et une meilleure répartition des ressources pour l’amélioration des conditions de vie de nos population.

C’est dans cet esprit que les gouvernements successifs sont arrivés avec Kouyaté et Souaré en passant par Eugène CAMARA. Dès le décès du Général Lansana CONTE et la prise du pouvoir du CNDD en fin 2008, un nouvel espoir est né avec une grande mobilisation des Forces Vives de la Nation, afin d’assurer une transition correcte et viable. Cette transition a eu ses forces et faiblesses, avec une perte de vigueur et de cohésion des Forces Vives qui avaient fait la fierté du peuple de Guinée.

Le combat de ces Forces Vives nous a conduit à l’organisation des premier et second tour de la Présidentielle avec une faiblesse qui avait déjà été identifiée à travers des actes qui nous sortaient de toute logique des urnes et donc de la volonté populaire. Au nom de la paix et de la cohésion nationale, des choses inacceptables ont été admises, ouvrant ainsi la porte à toutes les dérives qui allaient suivre. C’est ainsi que nous avons assisté ou mis devant le fait accompli, à une « victoire » de la fraude sur la transparence des urnes.

L’opinion tant nationale qu’internationale a alors commencé à se poser des questions sur la gestion des actions de l’opposition et de son leadership dans la préparation d’une alternance à terme. L’objet de cette réflexion est de mettre à nu cette gestion de l’opposition dans la perspective des échéances de 2015.

……………………

7. La Liquidation de Waymark et de Sabary Technologie :

Il avait été dit dans les accords depuis le 3 Juillet 2013 que la société Sud Africaine ne serait plus là pour la Présidentielle de 2015. Mais si tout le monde s'entend sur le départ de cette société et l'arrivée d'un nouvel opérateur, il est important que l'opposition se mette en tête que tout le travail de cette société devient nul et de nul effet. Il sera donc question de revenir au fichier de Sagem de 2010 avec les 492 000 alphanumériques. Une nouvelle révision donc à partir de ce fichier de départ qui a servi pour le premier tour de la Présidentielle. Avec le fichier actuel, peu importe l'opérateur qui sera là, si l'opposition accepte d'aller aux élections avec ce fichier, elle n'aura que ses yeux pour pleurer et Alpha passera au premier tour avec plus de 60% des suffrages.

……………………

9. Les Perspectives de 2015 :

Pendant longtemps l'opposition guinéenne s'est contentée de réagir et de plonger sur les morceaux de viandes que lui balance Alpha à des moments bien précis de la vie politique du pays. Si cette opposition veut survivre et préparer une alternative crédible à ce pouvoir, il va falloir se mouiller un peu plus. La première des actions serait déjà de sorti du carcan dans lequel Alpha les a mis. Cellou Dalein s'investi et se limite en Moyenne Guinée, Sidya se contente de faire bonne figure en basse Guinée, Kouyaté essaie de maintenir, tant bien que mal, un électorat en Haute Guinée et Jean Marie s'accroche désespérément en Forêt comme seul bastion. Pour une alternance crédible, il faut que cette opposition prouve qu'elle va au-delà des considérations régionales et ethniques dans lesquelles Alpha veut les enfermer. Mais pour ce faire, il faudrait que cette opposition ait une réelle vision de construction d'une nation et les bases d'un renouveau de la politique débarrassé de ces pratiques anciennes et rétrogrades qui gangrènent la vie publique de notre pays.

La question est de savoir aujourd'hui si ces opposants sont capables d'un tel effort sur soi pour la construction d'une nouvelle Guinée ? L'alternance en 2015 est à ce prix !

A bon entendeur, salut !

 

Conakry, le Vendredi 11 Juillet 2014

 

 
Mamadou BARRY,
Analyste Financier Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
628-28-09-09 (Orange – 28 – Septembre – 2009)

 

Lire le document intégral avec des tableaux illustratifs dans le fichier ci-dessous !

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.