chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Les ratés de la communication de l’opposition guinéenne et du pouvoir RPG

Date de publication:2014-07-28 08:44:17

2014-07-28 08:41:23

Ainsi donc un meeting « géant » de l’opposition parlementaire et extra-parlementaire serait prévu le 04 Août sur l’esplanade du palais du Peuple. Il aura lieu, peut-être, sans préjuger du gigantisme annoncé avec fierté.

Car rien n’est certain avec cette opposition, plutôt rompue aux entrechats style « moonwalk » ou glissement par rétropédalage de Michael Jackson qu’au suivi d’une ligne politique claire de marche en avant. Les « leaders » peuvent bien pour n’importe quelle raison reporter ou annuler cette manifestation comme beaucoup d’autres, sine die. Ce ne sera pas la première fois.

Nous n’y croiront que si elle se tient et donne des résultats probants. Sinon ce ne sera qu’une autre occasion du pouvoir pour « casser du peulh ». Ce en quoi M. Cellou a toujours été d’une aide précieuse pour Alpha Condé.

Ce qui frappe dans cette annonce, c’est que vous ne trouverez nulle part une déclaration autorisée officielle du porte-parole de ladite opposition en ce sens. Pas plus que vous n’en trouverez la moindre trace sur les sites officiels des différents partis composant cette nébuleuse dite d’opposition. Il n’y a aucun site officiel de l’opposition parlementaire.

Quant à l’UFDG, et son site, plus de la moitié de tous les articles sont écrits dans le plus pur style nord-coréen, à la gloire du « Président Cellou », qui n’a certainement toujours pas fini « d’abattre des murailles en Chine » comme le proclame avec fiertéUFDGonline, que nous avons peine à ne pas   considérer comme un simple « NyamakalaOnline ».

L’opposition au « Pr » n’est pas seule dans ce type de comportement, c’est la copie crachée du gouvernementRPG : les décrets ne sont plus écrits et publiés au Journal officiel, mais « lus sur les antennes de la RTG », dans le plus pur style stalinien des années 50 du siècle passé.

Tous les deux, gouvernement et opposition, ont transformé « Guineenews » en principe privé, en leur caisse de résonnance au risque de porter atteinte  à sa nécessaire neutralité.Une information sur la Guinée, c’est presque obligatoirement sur Guineenews, par défaut et par laxisme. Dangereux  pour la démocratie, pour le droit, pour le principe, mais accepté par tous.

Si cela arrange peut-être financièrement le site, il n’arrange pas le droit de tous les citoyens d’avoir l’information à la source.

Maisle gouvernement d’Alpha Condé n’a pas d’avantage de Site officiel en ce 21ème siècle, malgré son ministère à la « désinformation » pourrait-on dire et les déclarations tonitruantes d’Alpha sur le respect des citoyens. Il ne suffit pas de le dire, mais le traduire par des actes concrets, comme l’accession libre et gratuite de tous à l’information sur les activités de l’Etat.  Tenant compte du fait que les guinéens ne sont pas tous à l’intérieur des frontières nationales. Ce qui est d’ailleurs vrai pour tous les pays du monde.

C’est un droit absolu et intangible de tous les Guinéens d’être tenus au courant de ce que fait le gouvernement censé les représenter, en leur nom. Ce n’est pas un privilège. Ne pas le faire revient à les tromper et voler par « omission » volontaire.

Cela,  que l’on vote ou pas pour le parti « présidentiel », déformation bien guinéenne qui reflète la réalité politique. Une expression que vous n’entendrez jamais aux USA ou dans les grands pays de démocratie.

Car chez nous, ce sont des sites satellites comme Kibarou qui s’en chargent et ont la primeur des mensonges officiels d’Etat.

Bref, la Guinée, un pays à la démocratie ratée et au droits des citoyens bafoués, en particulier celui

A l’information. Autant par le pouvoir« ethnocratique » que par son opposition sans boussole.

Thierno A DIALLO


Commentaires


Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.