chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Palestine: la solution finale

Date de publication:2014-07-31 14:46:47

2014-07-31 14:41:43

Depuis des semaines, le monde entier assiste lâchement aux crimes contre l’humanité, au génocide contre la population palestinienne, planifié de longue date et mis en exécution par le gouvernement de Benjamin Netanjahu.

Avant l’offensive, l’armée israélienne a distribué des tracts invitant les familles avec des enfants et des personnes faibles à se regrouper dans les écoles de l’ONU aménagées en conséquence. Les hôpitaux et centres de santé restant assurés par des conventions internationales comme lieux sacrés épargnés en temps de guerre et confirmé par les tracts d’Israël.

C’était un piège : les Israéliens ont cherché à regrouper les femmes et les enfants palestiniens pour pouvoir les exterminer avant la fin de l’opération militaire en cours.

Les Palestiniens devraient comprendre que ces centres de regroupement et les assurances israéliennes n’étaient qu’un piège mortel pour eux. En effet, avant même le début de son agression, l’armée israélienne a pris les enfants et les centres de jeu pour cibles (Lire). Puis l’armée israélienne a systématiquement pris les centres hospitaliers, les pédiatries, les maternités et mêmes les morgues pour cibles.

Ces derniers quatre jours, ce sont les écoles et les centres de regroupements onusiens pour des enfants, femmes et personnes âgées qui sont pris pour cibles des bombardements israéliens.

Plus personne ne peut parler de bavures ou d’erreurs : en quatre jours, ce sont quatre écoles onusiennes, bien marquées aux couleurs des Nations Unies qui ont été bombardées à proximité par des chars israéliens. La dernière, celle d’hier, a été bombardée 20 fois par les agresseurs israéliens qui ont voulu s’assurer qu’il n’y aura aucun survivant. C’est la solution finale (Suivre France 24) !

Article recommandé :   Halte aux crimes de guerre à Gaza !

 

GUINEEPRESSE.INFO

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.