chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Les dérives autoritaires d'Alpha Condé. Le ridicule ne tue pas

Date de publication:2014-08-10 20:51:28

2014-08-10 20:49:51

Le ridicule ne tue pas. Sinon, au moment où la Guinée pleure pour la nième fois ses morts sous son règne, Alpha devait compatir avec son peuple et celui de ses voisins.

Alpha n'a aucune considération pour les victimes d'Ebola, et ceux de l'insécurité des forces de l'ordre qui encadraient le concert à la plage de Lambanyi où des dizaines de mineurs et d'adolescents ont été écrasés par une foule déboussolée et en perte de repère.

Le ridicule ne tue pas. Sinon, au moment où ses pairs et voisins libériens et léonais ont désisté du voyage de l'Amérique des suites de tueries en masse par le virus apparu en Guinée chez lui pour la première fois en Afrique de l'Ouest, Alpha Condé devait renoncer à ce voyage.

Son souci sans doute, c'est apparaître sur une photo à côté d'OBAMA, afin d'influencer les incultes de son parti-état le RPG, qui vont en faire des badges et se promener en Haute Guinée pour les tromper une fois de plus.

Le ridicule ne tue pas. Sinon, à la veille de son départ, Alpha ne devait pas organiser une rencontre honteuse et sans scrupule sur le dos de l'opposition, avec les résidus de politiciens guinéens qui passent leur temps, à compter les poteaux à Conakry.

Le ridicule ne tue pas. Sinon c'est le moment pour l'opposition guinéenne, de se retrouver et bâtir en commun, des stratégies novatrices, pour chasser Alpha du pouvoir. Il n'a pas envie d'aller aux élections, ou quand il est forcé par les évènements, aller n'importe comment. Car il n'a pas d'égard pour l'opposition et les textes de lois de notre pays. Sinon comment voulez-vous qu'à quatre mois de 2015, qu'il maintienne encore sa CENI gobelet contestée contre vents et marées, son recensement de salon vomis et son Waymark/Sabari domestique, base incontestable de tous les maux politiques de l'ère Alpha en Guinée.

Le MSD/Diallo Sadakaadji, Sadio Barry et autres cadres de la diaspora acquis pour la cause du parti, ne doivent pas se réjouir des rencontres stériles entre Alpha et l'opposition passive guinéenne. Alpha fait toujours preuve de fuite en avant pour les problèmes non résolus uniquement pour  faire perdre du temps à la Guinée.

Ba  Poulel, Abidjan Côte d'Ivoire.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.