chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Rassemblement contre Ebola et la Dictature en Guinée à Paris..!

Date de publication:2014-08-13 16:33:24

2014-08-13 16:32:20 

Dans ces cinq dernières années, notre pays la Guinée n'a brillé que par mort d'hommes et destructions de biens. Entre autres les principaux challengers, Ebola et Alpha Condé. Le premier chiffre par millier ses victimes et le second par centaines. Cependant le second entretient le premier en le chérissant. L'urgence est de stopper à l'instant ces deux envahisseurs de la Guinée et de son peuple.

La mobilisation doit être de partout et les raisons simples et palpables.

Les centaines de mort d'Ebola à travers une négligence calculée pour des fins électoralistes et financières. En effet, le gouvernement d’Alpha Condé, pour pénaliser ou empêcher l'opposition de rassembler les masses afin de contester ou dénoncer sa dictature, mais aussi dans sa volonté de combler les trous des 2,7% du budget annuel alloué à la santé, par la communauté internationale et l'OMS, a, dans un premier temps refusé de communiquer autour d'Ebola et dans un deuxième temps, nié sa propagation mortelle soulignée par Médecins Sans Frontières (MSF), au point d'organiser une attaque contre leurs installations en région forestière et de démentir leur chiffre sur RFI.

C'est une double faute qui doit impérativement lui valoir son départ du pouvoir, soit par démission soit par indignation, révolte et insurrection du peuple de Guinée.

Les plages de Rogbanè et Lambanyi qui ont eues de morts répétitives par négligence sécuritaire et son absence du pays après ses drames illustrent à suffisance son manque de solidarité aux victimes. Sans parler des victimes de pillages par ses propres milices (Donzos, Chevaliers de la République...) et les règlements de compte au sommet de l'Etat, toujours soldés par de morts d'hommes et d'handicapés à vie. Assez ce régime infernal ! Ceux qui croupissent en prison pour leur opinion n'en diront pas moins.

Les dizaines de morts, pour une soi-disant discipline qu'il compte apprendre aux Guinéens ! Depuis  son arrivé au pouvoir, Alpha Condé réprime et tue par mépris les manifestants pacifiques contre son régime, pour donner l'exemple aux autres et les en dissuader argue-t-il en parlant d’abattoir.

La route a été longue et parsemée de tragédies récurrentes jusqu'ici, mais cette gestion malsaine a montré ses limites.

Ceci ajouté aux pillages de nos ressources par de véreux cadres bénis par Alpha Condé dans une mafiosi palpitante, répond au pourquoi manifester et demander le départ d'Alpha Condé du pouvoir en Guinée.

C'est sur ce que la diaspora guinéenne en Europe doit être en ébullition à Paris ce samedi 16 août 2014 pour marquer son désaccord avec le système de gestion irresponsable d'Alpha Condé de leur pays, la Guinée.

Rendez-vous pris à la Porte Dauphine (Métro 2), au nez de l'ambassade de Guinée.

Je vous salue ! 

KEITA Mohamed Lamine

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.