chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Guinée: Elhadj Alpha Saliou Koubia Diallo, le papa des étudiants des années 90 sera inhumé demain vendredi 05.09.2014

Date de publication:2014-09-05 01:01:22

2014-09-04 23:50:08

La famille d’Aissatou Djénabou Diallo de la SIG-Madina est en deuil depuis le mercredi 27 août suite au décès de son père Elhadj Alpha Saliou Koubia Diallo au CHU de Poitiers (France), des suites d’une OP de routine.

Lors de la grande crise de 1991/1992, Elhadj Alpha Saliou Koubia Diallo était directeur administratif et financier au secrétariat général du gouvernement. Cela ne l’empêchera pas d’assumer son rôle de père et d’intellectuel en accordant publiquement son soutien aux étudiants en grève pendant la grande crise universitaire provoquée par le refus de dialogue du général Président Lansana Conté et l’attitude criminelle du gouverneur Charles Pascale Tolno qui fut une descente punitive sur le campus vers 2 h du matin pour sanctionner collectivement les étudiants qui faisaient une grève des cours.

A Conakry, les étudiants avaient choisi de boycotter les cours en signe de protestation contre le refus du gouvernement d’examiner leurs doléances (pour une amélioration des conditions d’études et de vie sur le campus).

Le gouverneur de la ville de Conakry de l’époque, Charles Pascale Tolno, dirigera la police anti-émeute pour attaquer les étudiants en plein sommeil et faire évacuer violemment le campus (c’est depuis lors que le journal Le Lynx lui attribuera des cornes et le surnom Zorro).

Il y aura plusieurs victimes, notamment de blessés graves vu que beaucoup d’étudiants, surtout des filles, tomberont des premier, deuxième et troisième étages. Cet acte de barbarie sans précédent, d’un leader politique de l’opposition devenu gouverneur, donnera une nouvelle tournure à la grève qui se déplace désormais dans la rue.

Elhadj Alpha Saliou Koubia Diallo dont la fille Aissatou se trouvait parmi les victimes, verra sa maison située à quelque mètres du campus (SIG-Madina) remplie d’étudiantes et d’étudiants blessés à la recherche d’un refuge jusqu’au matin. En père responsable et grand intellectuel, M. Diallo recevra tout le monde, sans exception, chez lui, dans les chambres, dans le salon et dans la cour. Il fut très révolté par l’acte du gouverneur et le refus de dialogue des autorités alors que le Comité de Coordination des étudiants avait soumis une plate-forme revendicative bien élaborée, catégorisée en réalisable à court, moyen et long terme.

Ce front des étudiants donnera un coup de main décisif au processus de démocratisation en Guinée.

Demain vendredi, 05.09.2014, notre papa Elhadj Alpha Saliou Koubia Diallo sera accompagné à sa demeure finale au cimetière "Cameroun" à Conakry, après la prière de 14 h à la grande Mosquée Fayçal.

Merci papa ! Que ton âme repose en paix, au Paradis !

 

SADIO BARRY,
GuineePresse.info

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.