chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Des Signes EVIDENTS de fin Règne qui ne trompent PERSONNE !

Date de publication:2014-09-07 14:01:04

2014-09-07 13:59:41

« Après Sékou TOURE, Lansana CONTE, Dadis CAMARA, Alpha Ebola subira le même sort du Destin ! »

Depuis l'avènement d’Alpha CONDE au pouvoir en 2010, la Guinée, le peuple et l'ensemble de la Communauté Internationale voient toutes les difficultés de ce régime à avoir une vision et un projet. Le changement tant souhaité n'est visiblement qu'un autre slogan vide de sens et simplement démagogique.

En effet, les signes ne trompent pas. La gestion du pays, dans tous les compartiments de la vie de la nation, est catastrophique. Aucune promesse n'est tenue. Ceux et celles qui sont en charge de la gestion au quotidien, ne répondent plus aux appels du peuple de guinée.

Visiblement, il n'y a plus de pilote dans l'avion Guinée !!!!!!

Comme un signe du destin, le peuple dans sa résignation attend paisiblement que l'on annonce la fin de Alpha parce qu'il croit fermement à cette fin proche comme il a cru à la fin de Sékou, Conté et Dadis à une certaine époque.

Je parlerai sous le contrôle des plus anciens, mais ils se souviendront de ce tremblement de terre dans la localité de Koumbia dans Gaoual en 1984. A cette époque, certaines sagesses ont crié à la fin de Sékou TOURE. Les évènements, par la suite leur ont donné raison avec la fin du Dictateur du PDG et l'arrivée du CMRN un certain 3 Avril 1984.

Après plusieurs années de gestion du pays par Lansana CONTE avec des hauts et des bas, les évènements de Janvier -Février 2007 et les pertes en vies humaines ont constitué le printemps guinéen à cette époque. Ces évènements ont scellé la fin de Conté, incontestablement.

Dans la gestion du CNDD, plusieurs mois sont passés entre le 23 Décembre 2008 et Septembre 2009. L'évènement qui a retenu l'attention des observateurs est certainement le massacre du 28 Septembre et son lot de martyrs. Là, le sort de Dadis était définitivement scellé.

Le pouvoir de Alpha Ebola est caractérisé par une succession d'évènements néfastes au développement, à la cohésion sociale et à la visibilité pour les jeunes. Mais au delà de tous ces maux, l'épidémie qui se trouve dans nos murs actuellement et la gestion par le pouvoir de Alpha de ce fléau constituent sans contestation, les signes de fin pour la gouvernance Alpha.

Si les signes ne trompent pas et que l'unanimité se fait autour de cette perception, je me tourne vers l'opposition républicaine, encore une fois pour lui demander de se réveiller et d'anticiper sur les évènements futurs. Gouverner, c'est PRÉVOIR !

Nous avons une Assemblée qui est actuellement en place. Avec les sorties curieusement intempestives de Alpha CONDE en dehors de la Guinée pour des raisons sanitaires ou autres, il y a lieu de se poser des question.

Dans l'hypothèse d'une vacance, pour cause de mort naturelle ou de coup de force des militaires, il est important pour cette "vaillante" opposition républicaine de se poser un certain nombre de questions et de prendre position dès maintenant.

Premier cas de figure : le pouvoir est vacant et les militaires reprennent les affaires pour rentrer dans une nouvelle transition et on se trouve dans une situation où on risque de revivre le cas du CNDD et de Dadis avec tout ce que cela comporte comme retour en arrière et un retour du pouvoir militaire sur la scène politique guinéenne. Il est à rappeler que le choix avait été fait au profit des militaires parce que les politiques ont eu peur ou n'ont pas évalué à leur juste mesure les conséquences de l'écartement de Aboubacar SOMPARE, à l'époque Président de l'Assemblée Nationale et Dauphin Constitutionnel.

Second cas de figure : le pouvoir est vacant et la constitution est respectée pour donner les rênes du pouvoir au Président de l'Assemblée Nationale, avec pour charge de faire des élections présidentielles anticipées dans les 90 jours sans lui-même être candidat à ce scrutin.

Dans la consolidation de la démocratie dans notre jeune état, il est préférable que la constitution soit respectée et que le Président de l'Assemblé Nationale, prenne ses responsabilités constitutionnelles.

A ce titre, un gouvernement restreint de 15 membres serait mis en place en tenant compte de la représentation proportionnelle des blocs en présence à l'Assemblée entre le RPG Arc-En-Ciel, l'UFDG, l'UFR et les néons inscrits. Ce gouvernement aura pour seul et unique mission de geler toute dépenses superflue tout en expédiant les affaires courantes et se mettre à la tâche pour :

1. Restructurer et redéfinir la mission de la CENI par des textes à travers l'AN;
2. Revoir le besoin de toilettage du Code Electoral;
3. Reformuler la gestion du processus électoral dans son ensemble;
4. Procéder au toilettage et à la révision effective du Fichier électoral;
5. Procéder à la gestion rationnelle et objective du cas de l'opérateur technique.

Voilà une contribution qui pourrait faire l'objet de débats au sein de l'opposition qui a toujours du mal à se donner des plans B, C et D en cas d'obstacle pour réaliser le plan initial.

Si l'opposition n'anticipe pas les choses dans la conjoncture actuelle, elle se fera encore avoir !

Dans tous les cas, la gestion de l'avenir politique est entre ses mains et il y a toutes les chances du monde que Alpha parte avec Ebola.

A nous de prendre les choses en mains si on ne veut pas qu'un autre Dadis, ne se saisisse de ce vide pour nous ramener en arrière.

La fin de Alpha est proche !!!!!

Oui au respect de la Constitution en cas de vacance !!!!!!

Non à une nouvelle transition militaire !!!!!!

La fin de 2014 s'annonce très mouvementée dans le pays.

A chacun de prendre ses responsabilités.

 

Mamadou BARRY,
Analyste Financier Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
628-28-09-09 (Orange – 28 – Septembre – 2009)

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.