chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Assassinats politiques en Guinée : les coordinations du Fouta et de la Basse Côte réagissent

Date de publication:2014-09-19 22:38:36

2014-09-19 22:31:25

Suite à l’assassinat d’Amadou Oury Diallo, Président de la section Motards de l’UFDG, le député Aboubacar Soumah a révélé avoir reçu des coups de fil des hommes proches du pouvoir qui l’informent que c’est lui le second sur la liste des personnes qui vont mourir.

« Je t’informe que vous étiez les deux programmés. Le premier est déjà tué. Tu seras tué aujourd’hui ou demain matin » (lire).

Aurait déclaré l’homme au bout du fil qui n’a pas manqué de préciser que tous les cadres de la Basse Côte qui choisiront d’être avec les Peuls (entendez dans l’opposition) seront tués.

Rappelé au numéro affiché devant témoins (hommes de presse et sages), le bourreau très sûr de lui et de leur pouvoir a répété ses menaces et ses propos, sans hésitation. C'est dire à quel point le régime RPG est décidé à semer la terreur en Guinée pour garder la main sur notre pays.

Ce vendredi 19 septembre, le Kountigui de la Basse Côte, Elhadj Sékhouna Soumah, est venu de Tanènè (environ 100 km de Conakry) pour adresser ses condoléances aux familles des dernières victimes du régime Condé. Il s’est rendu chez le Président de la Coordination Haali Pular avec lequel il aura un long entretien.

Nous avons appris, à travers un sage de l’organisation IMMITAL, que face au projet d’assassinats contre les opposants politiques originaires du Fouta et de la Basse Côte, les Coordinations des deux communautés concernées appellent à une assemblée générale commune ce dimanche 21 septembre 2014 au quartier Hamdallaye chez l’ancien ministre des finances Cheick Amadou Camara, Président de l’Union de la Basse Guinée.

Nous avons pu joindre ce soir M. Camara qui a confirmé l’information.

Nous lançons un appel solennel à tous les hommes, aux femmes et aux jeunes liés à ces Coordinations à massivement répondre à cet appel afin que cela soit un signal fort au régime tribal et assassin d’Alpha Condé qui est en train de piloter notre pays vers une guerre civile.

Nous prions surtout les commerçants à donner une grande signification à cette journée en apportant toute forme de soutien qu’ils peuvent aux initiateurs de cette assemblée.

Vu le vide juridique et institutionnel résultant de l’irresponsabilité et du tribalisme d’Alpha Condé et de son clan au pouvoir, ces deux Coordinations dont les enfants sont ciblés doivent prendre conscience de leur poids et imposer les principes de l’Etat de droit et du respect de la Constitution au régime RPG. En effet, si elles le décident ensemble, Alpha Condé ne passera pas la nuit à Conakry et ne reviendra plus jamais en Guinée.

 

GUINEEPRESSE.INFO

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.