chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Womey: simple coïncidence

Date de publication:2014-09-20 13:36:17

2014-09-20 13:34:32

Ce qui s' est passé à Womey est vraiment tragique et inexcusable. C'est l'expression crue de la folie humaine. La justice devrait sévir et sans tarder afin que ce cycle d'impunité soit finalement brisé dans notre pays. Trop de crimes sont restés impunis dans ce pays.

Cependant, l'ampleur de la tragédie et la cruauté exhibee à Womey ne devraient pas nous pousser à occulter les questions difficiles sous le coup de l'émotion.

La gravité de ces événements devraient par contre nous pousser à demander les raisons qui auraient pu pousser ces villageois à agir avec une telle rage. Il ne faut surtout pas mettre de côté le degré de méfiance de ces populations envers le pouvoir, leur suspicion et les incertitudes qu'elles ont vis-à-vis de cette maladie.

Le vide créé par le manque d'information dès le début a été vite comblé par des rumeurs les plus folles. Ceci combiné avec les activités de pulvérisation qui ne sont pas précédées de campagnes de sensibilisation ou d'information font qu'une partie de la population est devenue réfractaire face à l'autorité publique. Il n'y a pas longtemps on avait assisté à des scènes de violence à Dorota  dans la ville de N'Zerekore pour cause dit-on de pulvérisation.  En plus, le taux de mortalité élevé et le fait que les malades qui partent ne sont dans la grande majorité des cas jamais revus par leurs proches créent une psychose au sein de la population.

Sans vouloir excuser les actes barbariques commis à Womey, j'accuse le gouvernement d'être en partie responsable. Il devrait vraiment revoir sa stratégie.

Finalement en permettant à mon esprit d'errer un peu, cette question m'est venue à l'esprit: la tragédie de Womey n'a t-elle pas réussi pour un moment à nous faire oublier l'assassinat du cadre de l'UFDG? Ce n'est probablement qu'une simple coincidence. Mais le fait que je n'arrive souvent plus à reconnaître ma Guinée, me fait penser que tout est possible dans ce pays de folie.  Why not! 

Que les âmes des victimes reposent en paix ! 

Abdoulaye Barry

Portland,  USA

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.