chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Guinée: accusations de Mohamed Lamine Kaba, leader du FIDEL contre Faya Millimouno du parti BL

Date de publication:2014-09-21 21:35:13

2014-09-21 21:32:02

Suite à l’acte de traitrise d’une partie de l’opposition guinéenne extra parlementaire qui a conduit à la dislocation de ce bloc politique (Lire), Mohamed Lamine Kaba, le leader du FIDEL, multiplie des sorties médiatiques contre ses anciens alliés Faya Millimouno et Baidy Aribot. Etonnant de la part d’un jeune qui aspire à un avenir politique en Guinée.

La volonté de ternir l’image de chacun de ces jeunes poids lourds de l’opposition réelle ne fait aucun doute chez Mohamed Lamine Kaba. Cela est décevant de sa part et politiquement suicidaire pour lui-même ! Car, Faya et Baidy sont de nos jours les plus crédibles et dynamiques de la classe politique guinéenne.

Dans le journal « Le Populaire » n°424 du 15 septembre 2014, M. Kaba déclare :

« Je vous informe aussi que Dr. Faya, après sa démission de la NGR, l’UFDG qui pensait qu’il allait adhérer à sa formation politique, l’a envoyé en Angola pour aller à la rencontre des militants du parti. Selon nos informations, il aurait reçu plus de 75.000 dollars US. Et quand il est revenu, il n’a rendu compte à personne, sinon qu’il a créé son parti, le Bloc libéral ».

M. Kaba sait-il ce que l’UFDG pensait ou bien c’est l’UFDG qui lui a dit ce qu’elle pensait ?

Comment l’UFDG peut-elle envoyer Faya Milimouno en mission politique alors qu’il n’en est pas membre ?

Lorsque Faya partait en Angola, son intention de créer un parti était connue de l’UFDG, car certains de ses amis avec lesquels il a fondé le parti BL sont Peuls et vivent aux USA.

Le soutien dont Faya a bénéficié en Angola, aux USA, au Canada, en France ou en Belgique ont été dus à sa popularité à cause de son courage et son combat politique sur le terrain en Guinée. En effet, Faya a été le seul homme politique à engager des démarches officielles de procédure judiciaire contre le pouvoir à titre et à ses frais personnels à cause de l'assassinat de Zakariaou Diallo et des tueries qui ont suivi les marches pacifiques de l'opposition. C'est lui qui dénonçait réellement les crimes horribles et ethniques du régime d'Alpha Condé.

Que les dirigeants de l’UFDG aient pensé et espéré que Faya adhère à leur parti, cela n’oblige nullement M. Millimouno à leur rendre compte de sa tournée personnelle en tant qu’homme politique guinéen indépendant. On ne devrait pas expliquer cela à M. Lamine Kaba !

 

GUINEEPRESSE.INFO

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.