chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Ebola –Mal-gouvernance- Misère… ! La Guinée serait-elle dans le purgatoire de l’Enfer de Dante

Date de publication:2014-10-17 21:04:52

2014-10-17 20:41:55

Machiavéliquement correcte, Alpha CONDE nous a montré son chemin du Paradis via le purge de l’Enfer. Ebola vint bénir sa logique sur laquelle il se conforte avec plus d’aise que prévu, sans doute la pièce manquante du puzzle sur un plateau d’or. Pendant qu’il condamnait tout le peuple de Guinée à observer sans opinion le jeûne, par la misère, qui, à l’image de la surpopulation mondiale, qui exterminerait les ressources terrestres devait se conformer à des mesures drastiques pour sauver le peu pour peu de privilégiés (Lui et son clan).

Pensant que la Guinée devait impérativement passer par une purge en Enfer avant de retrouver son chemin du Paradis ; comme lavée de ses souillures. A.Condé transforme Ebola en opportunité pour lui, pour accentuer la misère, accélérer la famine, priver les familles de tout, enterrer les droits humains, étouffer la Guinée et se plaire à sa descente aux enfers.

Selon son RPG arc-en-ciel, A.Condé est le sauveur qui est parvenu à mondialiser le combat contre le virus maudit… Si A.Condé est parvenu à mondialiser le combat contre le virus maudit, c’est qu’il est parvenu à mondialiser sa propagation vertigineuse ; et le monde est obligé de se défendre, contrairement à ses agissements coupables aux premières heures de la maladie.

Quand un cancer gangrène un corps, les grands médecins amputent la partie cancéreuse pour limiter les dégâts sur le reste du corps. Qu’A.Condé soit bleu en médecine pour l’observer n’est pas grave pour sa logique. Mais dans la descente collective aux Enfers, une fois au niveau du nombril de Lucifer, le monde change de gravité. Les repères se perdent à l’horizon. Le risque restera pour le chef de file de remonter très haut, pensant descendre tout bas. La chute vertigineuse qui s’en suivra verra le chef de file aplati par tout ce monde qui atterrira de tout son poids sur lui. Il ne sera plus que redescendu plus bas que terre.

C’est vrai par la suite que les portes du Paradis ne seront vu que par les seules survivants comme à la renaissance en Europe après la Peste Noire. Mais l’histoire de la Guinée mettra Alpha CONDE sur le même banc que celui du Marshall Pétain par celle de la France.

Alpha Condé à failli ! Le peuple de Guinée comme le RPG – arc-en-ciel en singulier ne doit se gratifier de son œuvre (suicidaire collective) bien accompli.

La limite à aussi une sommité et elle est atteinte en Guinée. Au-delà, tout enfant qui y naîtra devra laisser tout Espoir dans le ventre maternel. Car le K.O sera pour bientôt à ce rythme. Mais l'ensemble du peuple de Guinée doit savoir impérativement ; « Qui cherche trouve ». Il lui suffira juste de prévenir sinon apprendre à A.Condé qu'il n'y a pas plus orgueilleux que celui qui croit être immunisé de tout danger, y compris celui de paraître devant la justice pour crime contre l'humanité. D'ailleurs c'est le péché originel qu'il commet en longueur de temps.

Son déni de la réalité pour un octogénaire, prouve à suffisance son insouciance pour le « Terreau », pourvue qu'il termine sa vie vautré sur les ressources du contribuable. Il pourra d'ailleurs conclure qu'Ebola est la meilleur des choses qui soit arrivé en son temps.... A en croire : Plus de manifestation de l'opposition, plus d'élections, appauvrissement de ses ennemis... A l'opposé, beaucoup de dons internationaux (en nature et en argent) ; et évidemment beaucoup de détournement de ces fonds destinés à la lutte contre l’épidémie. Ensuite moins de recette pour l’État, qui justifierait l'impossibilité pour lui de faire toute dépense pour de projets de développement, ni pour d'éventuelles élections dans les délais requis.

Le seul vent qui souffle et qui vrombit comme une abeille folle dans l'air de Guinée, sous l'Ere Alpha Condé est celui qui vous chuchote : « Vous qui entrez , laissez tout Espoir ». Seulement, ce vent soufflera bientôt dans l'oreille du grimpeur A.Condé, comme chez tous les concepteurs de projets démoniaques. Et il finira par sauter du haut de son immeuble de refuge. Parce qu’il aura été localisé par le peuple, cependant qu'il se croyait sous le feu d'aucun radar.

 

Mohamed Lamine KEITA

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.