chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Guinée : la fraude et la manipulation des votes à l’Assemblée Nationale. Un acte criminel à poursuivre en justice !!!

Date de publication:2014-10-28 01:20:55

2014-10-28 01:13:26 

Dans un brillant article du 2 février 2014, le Dr. Abdoul Baldé de Rouen (France) écrit :

« Nous sommes vraiment dans le FAR WEST. Pour consolider son pouvoir, en bon petit futé l’Étranger crée de toute pièce une association hétéroclite d’anciens et nouveaux détrousseurs du Comté à la tête de laquelle il intronise le plus âgé, le plus petit, et le plus rusé du redoutable gang des FRERES DALTON : JOE DALTON, Fori Kori. » (Lire).

En lisant le texte suivant, vous comprendrez, chers lecteurs, que cet intellectuel guinéen a su lire dans l’avenir. En effet, Joe Dalton, Fori Koundounin (nain en malinké), le plus âgé, le plus petit du Rassemblement des Pourris de Guinée (RPG), est plus tordu, plus machiavélique et a plus d’énergie criminelle que Lounceny Camara et Bakary Fofana, ancien et actuel Président de la Ceni. Il n’hésite même pas de refuser la parole aux leaders de l’opposition dans le Parlement (Lire 1 & 2) ! 

L’Assemblée nationale présidée par Kory "Koundounin", vient de nous servir le plat d’entrée de la gigantesque fraude incomestible que le régime RPG prépare pour 2015.

Si les choses se sont passées comme le député Ousmane Gaoual Diallo le dit, alors le vote de la Loi rectificative de la Loi des Finances 2014 est non valide. L’opposition doit faire recours à la Cour suprême pour obtenir son annulation officielle et la poursuite en justice contre le Président de l’Assemblée et ses complices. Cela est impératif si nos principaux leaders politiques présents au Parlement ne sont pas complices du pouvoir.

En effet, nous apprenons du député Ousmane Gaoual que la procédure normale n’a pas été respectée et le vote a été manipulé, les résultats gonflés frauduleusement. Nous apprenons aussi que le président Alpha Condé a trouvé petit son budget d’un milliard par jour auquel il ajoute 300 millions supplémentaires alors que le budget de la santé est diminué malgré la crise d’Ebola !

Les circonstances du vote :

Parmi le total de 59 députés dont dispose la mouvance présidentielle, dix huit (18) étaient absents lors du vote et parmi les non inscrits seul Kony Kourouma était dans la salle, nous apprend le député de Gaoual.

Pour faire passer une loi, au moins une majorité simple (57 voix) est nécessaire. 

Ousmane Gaoual Diallo :

« À l’entame, l’appel nominal a donné 84 députés présents. Mais, au vote, il a été dit que 57 députés ont voté Pour et 37 ont voté Contre ! Ce qui donne 94 voix sur les 84 députés présents, alors qu’il n’y a eu aucun vote par procuration annoncé… »

« Ce ne sont pas les huissiers qui devraient compter qui l’ont fait ! Ce sont des militants du RPG qui ont compté… »  (Lire).

Ce sont là des actes criminels que l’opposition parlementaire doit poursuivre en justice, si vraiment il y a une opposition au Parlement !

Par ailleurs, le principe de voter séparément les recettes et les dépenses n’a pas été respecté.

Ainsi, ce vote est illégal et la loi des finances qui en résulte est nulle. Kory Koundiano n'est plus digne d'occuper les fonctions de Président de l'Assemblée Nationale. Sauf si, comme toujours, les partis UFDG et UFR cautionnent et légitiment cette fraude et ces actes criminels sans précédent dans l’histoire des Parlements.

Nous sommes étonnés que ce soit Ousmane Gaoual qui s’insurge contre ces manquements graves de la procédure et des règles élémentaires du fonctionnement de l’Institution qui symbolise la démocratie en Guinée. Quelle est l’utilité de Maître Amadou Diallo que le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a inscrit sur la liste des députés pour ses soi-disant qualités de juriste ?

Nos félicitations et encouragements à Ousmane Gaoual Diallo ! Nous prions Baidy Aribot et tous les jeunes députés à également jouer le rôle qu’on attend d’eux dans ce Parlement, en refusant que les dinosaures et corrompus de tous les régimes qu'a connu le pays continuent de nous trainer dans la boue !

 

GUINEEPRESSE.INFO


Commentaires


2014-10-28 01:13:26 

Dans un brillant article du 2 février 2014, le Dr. Abdoul Baldé de Rouen (France) écrit :

« Nous sommes vraiment dans le FAR WEST. Pour consolider son pouvoir, en bon petit futé l’Étranger crée de toute pièce une association hétéroclite d’anciens et nouveaux détrousseurs du Comté à la tête de laquelle il intronise le plus âgé, le plus petit, et le plus rusé du redoutable gang des FRERES DALTON : JOE DALTON, Fori Kori. » (Lire).

En lisant le texte suivant, vous comprendrez, chers lecteurs, que cet intellectuel guinéen a su lire dans l’avenir. En effet, Joe Dalton, Fori Koundounin (nain en malinké), le plus âgé, le plus petit du Rassemblement des Pourris de Guinée (RPG), est plus tordu, plus machiavélique et a plus d’énergie criminelle que Lounceny Camara et Bakary Fofana, ancien et actuel Président de la Ceni. Il n’hésite même pas de refuser la parole aux leaders de l’opposition dans le Parlement (Lire 1 & 2) ! 

L’Assemblée nationale présidée par Kory "Koundounin", vient de nous servir le plat d’entrée de la gigantesque fraude incomestible que le régime RPG prépare pour 2015.

Si les choses se sont passées comme le député Ousmane Gaoual Diallo le dit, alors le vote de la Loi rectificative de la Loi des Finances 2014 est non valide. L’opposition doit faire recours à la Cour suprême pour obtenir son annulation officielle et la poursuite en justice contre le Président de l’Assemblée et ses complices. Cela est impératif si nos principaux leaders politiques présents au Parlement ne sont pas complices du pouvoir.

En effet, nous apprenons du député Ousmane Gaoual que la procédure normale n’a pas été respectée et le vote a été manipulé, les résultats gonflés frauduleusement. Nous apprenons aussi que le président Alpha Condé a trouvé petit son budget d’un milliard par jour auquel il ajoute 300 millions supplémentaires alors que le budget de la santé est diminué malgré la crise d’Ebola !

Les circonstances du vote :

Parmi le total de 59 députés dont dispose la mouvance présidentielle, dix huit (18) étaient absents lors du vote et parmi les non inscrits seul Kony Kourouma était dans la salle, nous apprend le député de Gaoual.

Pour faire passer une loi, au moins une majorité simple (57 voix) est nécessaire. 

Ousmane Gaoual Diallo :

« À l’entame, l’appel nominal a donné 84 députés présents. Mais, au vote, il a été dit que 57 députés ont voté Pour et 37 ont voté Contre ! Ce qui donne 94 voix sur les 84 députés présents, alors qu’il n’y a eu aucun vote par procuration annoncé… »

« Ce ne sont pas les huissiers qui devraient compter qui l’ont fait ! Ce sont des militants du RPG qui ont compté… »  (Lire).

Ce sont là des actes criminels que l’opposition parlementaire doit poursuivre en justice, si vraiment il y a une opposition au Parlement !

Par ailleurs, le principe de voter séparément les recettes et les dépenses n’a pas été respecté.

Ainsi, ce vote est illégal et la loi des finances qui en résulte est nulle. Kory Koundiano n'est plus digne d'occuper les fonctions de Président de l'Assemblée Nationale. Sauf si, comme toujours, les partis UFDG et UFR cautionnent et légitiment cette fraude et ces actes criminels sans précédent dans l’histoire des Parlements.

Nous sommes étonnés que ce soit Ousmane Gaoual qui s’insurge contre ces manquements graves de la procédure et des règles élémentaires du fonctionnement de l’Institution qui symbolise la démocratie en Guinée. Quelle est l’utilité de Maître Amadou Diallo que le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a inscrit sur la liste des députés pour ses soi-disant qualités de juriste ?

Nos félicitations et encouragements à Ousmane Gaoual Diallo ! Nous prions Baidy Aribot et tous les jeunes députés à également jouer le rôle qu’on attend d’eux dans ce Parlement, en refusant que les dinosaures et corrompus de tous les régimes qu'a connu le pays continuent de nous trainer dans la boue !

 

GUINEEPRESSE.INFO

2014-10-28 01:20:55 Mohamed Camara
2014-10-28 01:21:27 Mohamed Camara
2014-10-28 03:40:20 Mohamed Camara

2014-10-28 01:13:26 

Dans un brillant article du 2 février 2014, le Dr. Abdoul Baldé de Rouen (France) écrit :

« Nous sommes vraiment dans le FAR WEST. Pour consolider son pouvoir, en bon petit futé l’Étranger crée de toute pièce une association hétéroclite d’anciens et nouveaux détrousseurs du Comté à la tête de laquelle il intronise le plus âgé, le plus petit, et le plus rusé du redoutable gang des FRERES DALTON : JOE DALTON, Fori Kori. » (Lire).

En lisant le texte suivant, vous comprendrez, chers lecteurs, que cet intellectuel guinéen a su lire dans l’avenir. En effet, Joe Dalton, Fori Koundounin (nain en malinké), le plus âgé, le plus petit du Rassemblement des Pourris de Guinée (RPG), est plus tordu, plus machiavélique et a plus d’énergie criminelle que Lounceny Camara et Bakary Fofana, ancien et actuel Président de la Ceni. Il n’hésite même pas de refuser la parole aux leaders de l’opposition dans le Parlement (Lire 1 & 2) ! 

L’Assemblée nationale présidée par Kory "Koundounin", vient de nous servir le plat d’entrée de la gigantesque fraude incomestible que le régime RPG prépare pour 2015.

Si les choses se sont passées comme le député Ousmane Gaoual Diallo le dit, alors le vote de la Loi rectificative de la Loi des Finances 2014 est non valide. L’opposition doit faire recours à la Cour suprême pour obtenir son annulation officielle et la poursuite en justice contre le Président de l’Assemblée et ses complices. Cela est impératif si nos principaux leaders politiques présents au Parlement ne sont pas complices du pouvoir.

En effet, nous apprenons du député Ousmane Gaoual que la procédure normale n’a pas été respectée et le vote a été manipulé, les résultats gonflés frauduleusement. Nous apprenons aussi que le président Alpha Condé a trouvé petit son budget d’un milliard par jour auquel il ajoute 300 millions supplémentaires alors que le budget de la santé est diminué malgré la crise d’Ebola !

Les circonstances du vote :

Parmi le total de 59 députés dont dispose la mouvance présidentielle, dix huit (18) étaient absents lors du vote et parmi les non inscrits seul Kony Kourouma était dans la salle, nous apprend le député de Gaoual.

Pour faire passer une loi, au moins une majorité simple (57 voix) est nécessaire. 

Ousmane Gaoual Diallo :

« À l’entame, l’appel nominal a donné 84 députés présents. Mais, au vote, il a été dit que 57 députés ont voté Pour et 37 ont voté Contre ! Ce qui donne 94 voix sur les 84 députés présents, alors qu’il n’y a eu aucun vote par procuration annoncé… »

« Ce ne sont pas les huissiers qui devraient compter qui l’ont fait ! Ce sont des militants du RPG qui ont compté… »  (Lire).

Ce sont là des actes criminels que l’opposition parlementaire doit poursuivre en justice, si vraiment il y a une opposition au Parlement !

Par ailleurs, le principe de voter séparément les recettes et les dépenses n’a pas été respecté.

Ainsi, ce vote est illégal et la loi des finances qui en résulte est nulle. Kory Koundiano n'est plus digne d'occuper les fonctions de Président de l'Assemblée Nationale. Sauf si, comme toujours, les partis UFDG et UFR cautionnent et légitiment cette fraude et ces actes criminels sans précédent dans l’histoire des Parlements.

Nous sommes étonnés que ce soit Ousmane Gaoual qui s’insurge contre ces manquements graves de la procédure et des règles élémentaires du fonctionnement de l’Institution qui symbolise la démocratie en Guinée. Quelle est l’utilité de Maître Amadou Diallo que le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a inscrit sur la liste des députés pour ses soi-disant qualités de juriste ?

Nos félicitations et encouragements à Ousmane Gaoual Diallo ! Nous prions Baidy Aribot et tous les jeunes députés à également jouer le rôle qu’on attend d’eux dans ce Parlement, en refusant que les dinosaures et corrompus de tous les régimes qu'a connu le pays continuent de nous trainer dans la boue !

 

GUINEEPRESSE.INFO

2014-10-28 01:20:55 Amadou
2014-10-28 01:21:27 Amadou
2014-10-28 03:40:20 Amadou

2014-10-28 01:13:26 

Dans un brillant article du 2 février 2014, le Dr. Abdoul Baldé de Rouen (France) écrit :

« Nous sommes vraiment dans le FAR WEST. Pour consolider son pouvoir, en bon petit futé l’Étranger crée de toute pièce une association hétéroclite d’anciens et nouveaux détrousseurs du Comté à la tête de laquelle il intronise le plus âgé, le plus petit, et le plus rusé du redoutable gang des FRERES DALTON : JOE DALTON, Fori Kori. » (Lire).

En lisant le texte suivant, vous comprendrez, chers lecteurs, que cet intellectuel guinéen a su lire dans l’avenir. En effet, Joe Dalton, Fori Koundounin (nain en malinké), le plus âgé, le plus petit du Rassemblement des Pourris de Guinée (RPG), est plus tordu, plus machiavélique et a plus d’énergie criminelle que Lounceny Camara et Bakary Fofana, ancien et actuel Président de la Ceni. Il n’hésite même pas de refuser la parole aux leaders de l’opposition dans le Parlement (Lire 1 & 2) ! 

L’Assemblée nationale présidée par Kory "Koundounin", vient de nous servir le plat d’entrée de la gigantesque fraude incomestible que le régime RPG prépare pour 2015.

Si les choses se sont passées comme le député Ousmane Gaoual Diallo le dit, alors le vote de la Loi rectificative de la Loi des Finances 2014 est non valide. L’opposition doit faire recours à la Cour suprême pour obtenir son annulation officielle et la poursuite en justice contre le Président de l’Assemblée et ses complices. Cela est impératif si nos principaux leaders politiques présents au Parlement ne sont pas complices du pouvoir.

En effet, nous apprenons du député Ousmane Gaoual que la procédure normale n’a pas été respectée et le vote a été manipulé, les résultats gonflés frauduleusement. Nous apprenons aussi que le président Alpha Condé a trouvé petit son budget d’un milliard par jour auquel il ajoute 300 millions supplémentaires alors que le budget de la santé est diminué malgré la crise d’Ebola !

Les circonstances du vote :

Parmi le total de 59 députés dont dispose la mouvance présidentielle, dix huit (18) étaient absents lors du vote et parmi les non inscrits seul Kony Kourouma était dans la salle, nous apprend le député de Gaoual.

Pour faire passer une loi, au moins une majorité simple (57 voix) est nécessaire. 

Ousmane Gaoual Diallo :

« À l’entame, l’appel nominal a donné 84 députés présents. Mais, au vote, il a été dit que 57 députés ont voté Pour et 37 ont voté Contre ! Ce qui donne 94 voix sur les 84 députés présents, alors qu’il n’y a eu aucun vote par procuration annoncé… »

« Ce ne sont pas les huissiers qui devraient compter qui l’ont fait ! Ce sont des militants du RPG qui ont compté… »  (Lire).

Ce sont là des actes criminels que l’opposition parlementaire doit poursuivre en justice, si vraiment il y a une opposition au Parlement !

Par ailleurs, le principe de voter séparément les recettes et les dépenses n’a pas été respecté.

Ainsi, ce vote est illégal et la loi des finances qui en résulte est nulle. Kory Koundiano n'est plus digne d'occuper les fonctions de Président de l'Assemblée Nationale. Sauf si, comme toujours, les partis UFDG et UFR cautionnent et légitiment cette fraude et ces actes criminels sans précédent dans l’histoire des Parlements.

Nous sommes étonnés que ce soit Ousmane Gaoual qui s’insurge contre ces manquements graves de la procédure et des règles élémentaires du fonctionnement de l’Institution qui symbolise la démocratie en Guinée. Quelle est l’utilité de Maître Amadou Diallo que le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a inscrit sur la liste des députés pour ses soi-disant qualités de juriste ?

Nos félicitations et encouragements à Ousmane Gaoual Diallo ! Nous prions Baidy Aribot et tous les jeunes députés à également jouer le rôle qu’on attend d’eux dans ce Parlement, en refusant que les dinosaures et corrompus de tous les régimes qu'a connu le pays continuent de nous trainer dans la boue !

 

GUINEEPRESSE.INFO

2014-10-28 01:20:55 Aliou
2014-10-28 01:21:27 Aliou
2014-10-28 03:40:20 Aliou

2014-10-28 01:13:26 

Dans un brillant article du 2 février 2014, le Dr. Abdoul Baldé de Rouen (France) écrit :

« Nous sommes vraiment dans le FAR WEST. Pour consolider son pouvoir, en bon petit futé l’Étranger crée de toute pièce une association hétéroclite d’anciens et nouveaux détrousseurs du Comté à la tête de laquelle il intronise le plus âgé, le plus petit, et le plus rusé du redoutable gang des FRERES DALTON : JOE DALTON, Fori Kori. » (Lire).

En lisant le texte suivant, vous comprendrez, chers lecteurs, que cet intellectuel guinéen a su lire dans l’avenir. En effet, Joe Dalton, Fori Koundounin (nain en malinké), le plus âgé, le plus petit du Rassemblement des Pourris de Guinée (RPG), est plus tordu, plus machiavélique et a plus d’énergie criminelle que Lounceny Camara et Bakary Fofana, ancien et actuel Président de la Ceni. Il n’hésite même pas de refuser la parole aux leaders de l’opposition dans le Parlement (Lire 1 & 2) ! 

L’Assemblée nationale présidée par Kory "Koundounin", vient de nous servir le plat d’entrée de la gigantesque fraude incomestible que le régime RPG prépare pour 2015.

Si les choses se sont passées comme le député Ousmane Gaoual Diallo le dit, alors le vote de la Loi rectificative de la Loi des Finances 2014 est non valide. L’opposition doit faire recours à la Cour suprême pour obtenir son annulation officielle et la poursuite en justice contre le Président de l’Assemblée et ses complices. Cela est impératif si nos principaux leaders politiques présents au Parlement ne sont pas complices du pouvoir.

En effet, nous apprenons du député Ousmane Gaoual que la procédure normale n’a pas été respectée et le vote a été manipulé, les résultats gonflés frauduleusement. Nous apprenons aussi que le président Alpha Condé a trouvé petit son budget d’un milliard par jour auquel il ajoute 300 millions supplémentaires alors que le budget de la santé est diminué malgré la crise d’Ebola !

Les circonstances du vote :

Parmi le total de 59 députés dont dispose la mouvance présidentielle, dix huit (18) étaient absents lors du vote et parmi les non inscrits seul Kony Kourouma était dans la salle, nous apprend le député de Gaoual.

Pour faire passer une loi, au moins une majorité simple (57 voix) est nécessaire. 

Ousmane Gaoual Diallo :

« À l’entame, l’appel nominal a donné 84 députés présents. Mais, au vote, il a été dit que 57 députés ont voté Pour et 37 ont voté Contre ! Ce qui donne 94 voix sur les 84 députés présents, alors qu’il n’y a eu aucun vote par procuration annoncé… »

« Ce ne sont pas les huissiers qui devraient compter qui l’ont fait ! Ce sont des militants du RPG qui ont compté… »  (Lire).

Ce sont là des actes criminels que l’opposition parlementaire doit poursuivre en justice, si vraiment il y a une opposition au Parlement !

Par ailleurs, le principe de voter séparément les recettes et les dépenses n’a pas été respecté.

Ainsi, ce vote est illégal et la loi des finances qui en résulte est nulle. Kory Koundiano n'est plus digne d'occuper les fonctions de Président de l'Assemblée Nationale. Sauf si, comme toujours, les partis UFDG et UFR cautionnent et légitiment cette fraude et ces actes criminels sans précédent dans l’histoire des Parlements.

Nous sommes étonnés que ce soit Ousmane Gaoual qui s’insurge contre ces manquements graves de la procédure et des règles élémentaires du fonctionnement de l’Institution qui symbolise la démocratie en Guinée. Quelle est l’utilité de Maître Amadou Diallo que le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a inscrit sur la liste des députés pour ses soi-disant qualités de juriste ?

Nos félicitations et encouragements à Ousmane Gaoual Diallo ! Nous prions Baidy Aribot et tous les jeunes députés à également jouer le rôle qu’on attend d’eux dans ce Parlement, en refusant que les dinosaures et corrompus de tous les régimes qu'a connu le pays continuent de nous trainer dans la boue !

 

GUINEEPRESSE.INFO

2014-10-28 01:20:55 E. Kourouma
2014-10-28 01:21:27 E. Kourouma
2014-10-28 03:40:20 E. Kourouma

2014-10-28 01:13:26 

Dans un brillant article du 2 février 2014, le Dr. Abdoul Baldé de Rouen (France) écrit :

« Nous sommes vraiment dans le FAR WEST. Pour consolider son pouvoir, en bon petit futé l’Étranger crée de toute pièce une association hétéroclite d’anciens et nouveaux détrousseurs du Comté à la tête de laquelle il intronise le plus âgé, le plus petit, et le plus rusé du redoutable gang des FRERES DALTON : JOE DALTON, Fori Kori. » (Lire).

En lisant le texte suivant, vous comprendrez, chers lecteurs, que cet intellectuel guinéen a su lire dans l’avenir. En effet, Joe Dalton, Fori Koundounin (nain en malinké), le plus âgé, le plus petit du Rassemblement des Pourris de Guinée (RPG), est plus tordu, plus machiavélique et a plus d’énergie criminelle que Lounceny Camara et Bakary Fofana, ancien et actuel Président de la Ceni. Il n’hésite même pas de refuser la parole aux leaders de l’opposition dans le Parlement (Lire 1 & 2) ! 

L’Assemblée nationale présidée par Kory "Koundounin", vient de nous servir le plat d’entrée de la gigantesque fraude incomestible que le régime RPG prépare pour 2015.

Si les choses se sont passées comme le député Ousmane Gaoual Diallo le dit, alors le vote de la Loi rectificative de la Loi des Finances 2014 est non valide. L’opposition doit faire recours à la Cour suprême pour obtenir son annulation officielle et la poursuite en justice contre le Président de l’Assemblée et ses complices. Cela est impératif si nos principaux leaders politiques présents au Parlement ne sont pas complices du pouvoir.

En effet, nous apprenons du député Ousmane Gaoual que la procédure normale n’a pas été respectée et le vote a été manipulé, les résultats gonflés frauduleusement. Nous apprenons aussi que le président Alpha Condé a trouvé petit son budget d’un milliard par jour auquel il ajoute 300 millions supplémentaires alors que le budget de la santé est diminué malgré la crise d’Ebola !

Les circonstances du vote :

Parmi le total de 59 députés dont dispose la mouvance présidentielle, dix huit (18) étaient absents lors du vote et parmi les non inscrits seul Kony Kourouma était dans la salle, nous apprend le député de Gaoual.

Pour faire passer une loi, au moins une majorité simple (57 voix) est nécessaire. 

Ousmane Gaoual Diallo :

« À l’entame, l’appel nominal a donné 84 députés présents. Mais, au vote, il a été dit que 57 députés ont voté Pour et 37 ont voté Contre ! Ce qui donne 94 voix sur les 84 députés présents, alors qu’il n’y a eu aucun vote par procuration annoncé… »

« Ce ne sont pas les huissiers qui devraient compter qui l’ont fait ! Ce sont des militants du RPG qui ont compté… »  (Lire).

Ce sont là des actes criminels que l’opposition parlementaire doit poursuivre en justice, si vraiment il y a une opposition au Parlement !

Par ailleurs, le principe de voter séparément les recettes et les dépenses n’a pas été respecté.

Ainsi, ce vote est illégal et la loi des finances qui en résulte est nulle. Kory Koundiano n'est plus digne d'occuper les fonctions de Président de l'Assemblée Nationale. Sauf si, comme toujours, les partis UFDG et UFR cautionnent et légitiment cette fraude et ces actes criminels sans précédent dans l’histoire des Parlements.

Nous sommes étonnés que ce soit Ousmane Gaoual qui s’insurge contre ces manquements graves de la procédure et des règles élémentaires du fonctionnement de l’Institution qui symbolise la démocratie en Guinée. Quelle est l’utilité de Maître Amadou Diallo que le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a inscrit sur la liste des députés pour ses soi-disant qualités de juriste ?

Nos félicitations et encouragements à Ousmane Gaoual Diallo ! Nous prions Baidy Aribot et tous les jeunes députés à également jouer le rôle qu’on attend d’eux dans ce Parlement, en refusant que les dinosaures et corrompus de tous les régimes qu'a connu le pays continuent de nous trainer dans la boue !

 

GUINEEPRESSE.INFO

2014-10-28 01:20:55 ama
2014-10-28 01:21:27 ama
2014-10-28 03:40:20 ama

2014-10-28 01:13:26 

Dans un brillant article du 2 février 2014, le Dr. Abdoul Baldé de Rouen (France) écrit :

« Nous sommes vraiment dans le FAR WEST. Pour consolider son pouvoir, en bon petit futé l’Étranger crée de toute pièce une association hétéroclite d’anciens et nouveaux détrousseurs du Comté à la tête de laquelle il intronise le plus âgé, le plus petit, et le plus rusé du redoutable gang des FRERES DALTON : JOE DALTON, Fori Kori. » (Lire).

En lisant le texte suivant, vous comprendrez, chers lecteurs, que cet intellectuel guinéen a su lire dans l’avenir. En effet, Joe Dalton, Fori Koundounin (nain en malinké), le plus âgé, le plus petit du Rassemblement des Pourris de Guinée (RPG), est plus tordu, plus machiavélique et a plus d’énergie criminelle que Lounceny Camara et Bakary Fofana, ancien et actuel Président de la Ceni. Il n’hésite même pas de refuser la parole aux leaders de l’opposition dans le Parlement (Lire 1 & 2) ! 

L’Assemblée nationale présidée par Kory "Koundounin", vient de nous servir le plat d’entrée de la gigantesque fraude incomestible que le régime RPG prépare pour 2015.

Si les choses se sont passées comme le député Ousmane Gaoual Diallo le dit, alors le vote de la Loi rectificative de la Loi des Finances 2014 est non valide. L’opposition doit faire recours à la Cour suprême pour obtenir son annulation officielle et la poursuite en justice contre le Président de l’Assemblée et ses complices. Cela est impératif si nos principaux leaders politiques présents au Parlement ne sont pas complices du pouvoir.

En effet, nous apprenons du député Ousmane Gaoual que la procédure normale n’a pas été respectée et le vote a été manipulé, les résultats gonflés frauduleusement. Nous apprenons aussi que le président Alpha Condé a trouvé petit son budget d’un milliard par jour auquel il ajoute 300 millions supplémentaires alors que le budget de la santé est diminué malgré la crise d’Ebola !

Les circonstances du vote :

Parmi le total de 59 députés dont dispose la mouvance présidentielle, dix huit (18) étaient absents lors du vote et parmi les non inscrits seul Kony Kourouma était dans la salle, nous apprend le député de Gaoual.

Pour faire passer une loi, au moins une majorité simple (57 voix) est nécessaire. 

Ousmane Gaoual Diallo :

« À l’entame, l’appel nominal a donné 84 députés présents. Mais, au vote, il a été dit que 57 députés ont voté Pour et 37 ont voté Contre ! Ce qui donne 94 voix sur les 84 députés présents, alors qu’il n’y a eu aucun vote par procuration annoncé… »

« Ce ne sont pas les huissiers qui devraient compter qui l’ont fait ! Ce sont des militants du RPG qui ont compté… »  (Lire).

Ce sont là des actes criminels que l’opposition parlementaire doit poursuivre en justice, si vraiment il y a une opposition au Parlement !

Par ailleurs, le principe de voter séparément les recettes et les dépenses n’a pas été respecté.

Ainsi, ce vote est illégal et la loi des finances qui en résulte est nulle. Kory Koundiano n'est plus digne d'occuper les fonctions de Président de l'Assemblée Nationale. Sauf si, comme toujours, les partis UFDG et UFR cautionnent et légitiment cette fraude et ces actes criminels sans précédent dans l’histoire des Parlements.

Nous sommes étonnés que ce soit Ousmane Gaoual qui s’insurge contre ces manquements graves de la procédure et des règles élémentaires du fonctionnement de l’Institution qui symbolise la démocratie en Guinée. Quelle est l’utilité de Maître Amadou Diallo que le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a inscrit sur la liste des députés pour ses soi-disant qualités de juriste ?

Nos félicitations et encouragements à Ousmane Gaoual Diallo ! Nous prions Baidy Aribot et tous les jeunes députés à également jouer le rôle qu’on attend d’eux dans ce Parlement, en refusant que les dinosaures et corrompus de tous les régimes qu'a connu le pays continuent de nous trainer dans la boue !

 

GUINEEPRESSE.INFO

2014-10-28 01:20:55 Dabo
2014-10-28 01:21:27 Dabo
2014-10-28 03:40:20 Dabo

2014-10-28 01:13:26 

Dans un brillant article du 2 février 2014, le Dr. Abdoul Baldé de Rouen (France) écrit :

« Nous sommes vraiment dans le FAR WEST. Pour consolider son pouvoir, en bon petit futé l’Étranger crée de toute pièce une association hétéroclite d’anciens et nouveaux détrousseurs du Comté à la tête de laquelle il intronise le plus âgé, le plus petit, et le plus rusé du redoutable gang des FRERES DALTON : JOE DALTON, Fori Kori. » (Lire).

En lisant le texte suivant, vous comprendrez, chers lecteurs, que cet intellectuel guinéen a su lire dans l’avenir. En effet, Joe Dalton, Fori Koundounin (nain en malinké), le plus âgé, le plus petit du Rassemblement des Pourris de Guinée (RPG), est plus tordu, plus machiavélique et a plus d’énergie criminelle que Lounceny Camara et Bakary Fofana, ancien et actuel Président de la Ceni. Il n’hésite même pas de refuser la parole aux leaders de l’opposition dans le Parlement (Lire 1 & 2) ! 

L’Assemblée nationale présidée par Kory "Koundounin", vient de nous servir le plat d’entrée de la gigantesque fraude incomestible que le régime RPG prépare pour 2015.

Si les choses se sont passées comme le député Ousmane Gaoual Diallo le dit, alors le vote de la Loi rectificative de la Loi des Finances 2014 est non valide. L’opposition doit faire recours à la Cour suprême pour obtenir son annulation officielle et la poursuite en justice contre le Président de l’Assemblée et ses complices. Cela est impératif si nos principaux leaders politiques présents au Parlement ne sont pas complices du pouvoir.

En effet, nous apprenons du député Ousmane Gaoual que la procédure normale n’a pas été respectée et le vote a été manipulé, les résultats gonflés frauduleusement. Nous apprenons aussi que le président Alpha Condé a trouvé petit son budget d’un milliard par jour auquel il ajoute 300 millions supplémentaires alors que le budget de la santé est diminué malgré la crise d’Ebola !

Les circonstances du vote :

Parmi le total de 59 députés dont dispose la mouvance présidentielle, dix huit (18) étaient absents lors du vote et parmi les non inscrits seul Kony Kourouma était dans la salle, nous apprend le député de Gaoual.

Pour faire passer une loi, au moins une majorité simple (57 voix) est nécessaire. 

Ousmane Gaoual Diallo :

« À l’entame, l’appel nominal a donné 84 députés présents. Mais, au vote, il a été dit que 57 députés ont voté Pour et 37 ont voté Contre ! Ce qui donne 94 voix sur les 84 députés présents, alors qu’il n’y a eu aucun vote par procuration annoncé… »

« Ce ne sont pas les huissiers qui devraient compter qui l’ont fait ! Ce sont des militants du RPG qui ont compté… »  (Lire).

Ce sont là des actes criminels que l’opposition parlementaire doit poursuivre en justice, si vraiment il y a une opposition au Parlement !

Par ailleurs, le principe de voter séparément les recettes et les dépenses n’a pas été respecté.

Ainsi, ce vote est illégal et la loi des finances qui en résulte est nulle. Kory Koundiano n'est plus digne d'occuper les fonctions de Président de l'Assemblée Nationale. Sauf si, comme toujours, les partis UFDG et UFR cautionnent et légitiment cette fraude et ces actes criminels sans précédent dans l’histoire des Parlements.

Nous sommes étonnés que ce soit Ousmane Gaoual qui s’insurge contre ces manquements graves de la procédure et des règles élémentaires du fonctionnement de l’Institution qui symbolise la démocratie en Guinée. Quelle est l’utilité de Maître Amadou Diallo que le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a inscrit sur la liste des députés pour ses soi-disant qualités de juriste ?

Nos félicitations et encouragements à Ousmane Gaoual Diallo ! Nous prions Baidy Aribot et tous les jeunes députés à également jouer le rôle qu’on attend d’eux dans ce Parlement, en refusant que les dinosaures et corrompus de tous les régimes qu'a connu le pays continuent de nous trainer dans la boue !

 

GUINEEPRESSE.INFO

2014-10-28 01:20:55 SOUMAORO
2014-10-28 01:21:27 SOUMAORO
2014-10-28 03:40:20 SOUMAORO
Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.