chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Honte à Willy Sagnol !

Date de publication:2014-11-05 23:21:46

2014-11-05 23:19:20

"Les joueurs Africains (Noirs) ne sont pas chers, sont puissants mais pas techniques, ni intelligents, ni disciplinés comme les Nordiques (Blancs)" selon Willy Sagnol l'ancien footballeur international et entraîneur de l'équipe de France des Espoirs et actuel entraîneur de Bordeaux dans une interview accordée au journal "Sud Ouest" du 04/11/2014.

Nous sommes ici dans la même logique des quotas soulevée avant par Laurent Blanc pour stigmatiser, ostraciser les footballeurs Noirs qui ont pourtant écrit de belles pages de l'histoire du football français.
C'est du racisme ordinaire que l'on tend à banaliser dans le monde du foot.

Pour ses propos sur le «joueur typique africain», Willy Sagnol n'en finit plus de se faire reprendre de volée. Ses anciens coéquipiers en équipe de France Lilian Thuram et Louis Saha sont à la fois surpris et déçus.

La Licra a rompu son partenariat envisage elle de porter plainte contre l'entraîneur Bordelais ainsi que SOS Racisme.

Donc le «joueur typique africain» aurait la puissance physique, le «joueur typique espagnol» l'intelligence de jeu, le «joueur typique allemand» la discipline, le «joueur typique brésilien» la technique, et «le joueur typique italien» un côté simulateur si on suit son raisonnement ?

«Il y a toujours eu des préjugés sur les joueurs venant d'Afrique, qu'on enferme toujours dans leur force et auxquels on nie une certaine intelligence, regrette Lilian Thuram. Lorsque vous lisez ou que vous écoutez Willy Sagnol, on constate qu'il renforce ces préjugés-là. C'est vrai que, malheureusement, nous vivons dans un pays où subsistent des préjugés. Lui les renforce. Je suis extrêmement surpris qu'il puisse tenir ce genre de propos.»

"Pour moi, c'est inqualifiable de dire des trucs comme ça quand on occupe cette fonction, qu'on a été un joueur qui a disputé de grandes compétitions internationales et qu'on a eu plusieurs coéquipiers de couleur, ajoute Louis Saha. C'est inadmissible d'avoir ce rôle de professeur, car c'est aussi ça être entraîneur, et de dire des choses pareilles. Ces mots-là devraient être interdits et sanctionnables.

Claude Le Roy, qui connaît l'Afrique comme sa poche, est beaucoup plus sévère à l'égard de Sagnol. "C'est triste de la part de quelqu'un comme Willy Sagnol. Il a eu des responsabilités au niveau des équipes nationales de jeunes et c'était un peu dans le droit fil de ce qu'on avait entendu à un moment à la direction technique nationale. Peut-être qu'il a eu comme conseiller Patrick Buisson ou Jean-Marie Le Pen, ou il a lu le discours de Dakar. C'est terrible, lâche le technicien français. C'est terrible pour lui. D'autant plus qu'il démarre en carrière et que jusqu'à preuve du contraire, il n'a absolument rien gagné, rien prouvé et rien fait. J'espère que ceux qui sont en charge de l'éthique dans le football, dont on parle souvent, vont réagir et l'amener à corriger ses propos."

Honte à Willy Sagnol que j'avais rencontré et qui avait bien caché sa nature intrinsèques. Même s'il pourrait avoir la bonne idée de s'excuser le mal est fait et la tâche restera indélébile.



Nabbie Ibrahim Baby SOUMAH
Juriste et anthropologue

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.