chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Entretien avec Babacar Justin N’diaye

Date de publication:2014-11-09 12:42:04
  2014-11-09 12:40:18

« La tête du système de Blaise est écrasée, mais  la queue bouge » 

Blaise Compaoré est un  politique assez fin, pourquoi a-t-il été si aveugle sur la soif de changement de son peuple ?

C’est effectivement le paradoxe de cet homme qui est arrivé au pouvoir comme un tigre, et l’a quitté tel un zèbre. Blaise Compaoré est froid, taciturne et posé. Il condense donc trois traits de caractère qui certifient l’intelligence politique ; et expliquent sa longévité au sommet de l’Etat, dans un pays où aucun de ses prédécesseurs (Yaméogo, Lamizana, Saye Zerbo, Jean-Baptiste Ouédraogo et Thomas Sankara) n’a approché un tel record. Son intelligence est d’autant plus réelle qu’il disait, en 1992, à l’ambassadeur d’Algérie : « Excellence, nous les chefs d’Etat africains, sommes tous programmés ». N’est-ce pas là, la preuve d’une grande lucidité ? Mais, voyez-vous, un quart de siècle de pouvoir suprême, avec son lot d’’éloges et d’obséquiosités, anesthésie l’esprit le plus vif.  Il s’y ajoute que les relais et les collaborateurs d’un homme  fort et craint comme Blaise, maquillent la réalité, soit par peur, soit par malice. Et bonjour le terrible somnifère…

On accuse souvent l’entourage. A-t-il joué un rôle ?

Oui, un rôle très limité. Car, chez Blaise, l’équation était déjà historique et personnelle. En effet, les circonstances dans lesquelles il a accédé au pouvoir, et les moyens par lesquels il a longtemps  gouverné, lui  refusaient d’office un destin calme d’ancien chef d’Etat, semblable à celui de Pedro Pires du Cap-Vert ou celui d’Abdou Diouf du Sénégal. Voilà pourquoi, Compaoré s’est cabré et arc-bouté autour de la modification de l’article 37. C’était la modification ou le naufrage.

La Garde Présidentielle au  pouvoir avec le Colonel Zida : Compaoré ne serai-il pas derrière cette transition ? Les militaires voudraient-ils préserver leurs privilèges ?

Les militaires voudraient aussi préserver leurs vies. Le Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP)  a été le bouclier et l’épée du régime défunt de Blaise. C’est donc une force détestée par les populations et jalousée par les autres corps d’une l’armée négligée et désarmée. Le RSP a sa poudrière propre, ses véhicules, ses blindés, sa station d’essence, etc. La Garde présidentielle est hors Etat-major et même hors Intendance.  C’est pourquoi, le Général Honoré Nabéré Traoré a baissé pavillon, donc capitulé devant le Colonel Zida. Or, le Colonel Zida est le subordonné du vrai patron du RSP, en l’occurrence, le Général Gilbert Diendéré. Ils sont tous originaires de la ville de Yako qui est également le berceau du milliardaire burkinabé, Oumarou Kanazoé. Après avoir exfiltré Blaise, le fameux Diendéré est revenu à Ouagadougou. Preuve que la tête du système de Blaise est écrasée, mais la queue bouge encore.

L’opposition est-elle prête pour un bras de fer avec la junte militaire ?

Vous savez, la politique est un cheminement entre les grands principes et les petits arrangements. L’opposition burkinabé vocifère mais, négocie sous l’égide la communauté internationale.  Par ailleurs, cette opposition a ses forces et ses faiblesses. Elle est combative mais fragmentée, avec une néo-opposition sortie des entrailles du régime de Blaise. Les Zéphirin Diabré, Salif Diallo, Roch Marc Kaboré et autre Ablassé Ouédraogo  ont été des barons du CDP, le parti de Blaise. Le bras de fer avec l’armée n’est pas nécessaire. Les réglages sont en cours. Et je parie que la France qui connait bien le terrain, a plusieurs fers au feu. Blaise grillé, un autre sera adoubé. Tenez, Zéphirin Diabré a été directeur pour l’Afrique et le Moyen Orient du groupe nucléaire français AREVA. Pour occuper un tel poste, il faut donner des gages d’attachement voire d’allégeance à la France.     

Compaoré est en exil en Côte d’Ivoire. Pourra-t-il résider dans ce pays ?

C’est, à la fois, le pays le plus indiqué et le plus contre-indiqué. La Côte d’Ivoire est le refuge indiqué pour Blaise, car Guillaume Soro et Alassane Ouattara lui doivent une fière chandelle. En effet, c’est entre Ouagadougou et Paris que les Forces Nouvelles (la guérilla anti-Gbagbo)  ont été portées sur les fonts baptismaux.  Sans le sanctuaire burkinabé et les officiers burkinabés déguisés en maquisards ivoiriens, Ouattara ne serait jamais venu à bout du régime du FPI. Ni militairement ni électoralement. Mais la Côte d’Ivoire est également contre-indiquée ; puisque la frontière commune et la colonie burkinabé forte de plusieurs millions de personnes, seront toujours un horizon et un motif d’inquiétude, aussi longtemps que Blaise vivra à Yamoussoukro.

Compaoré out, qui sera la cheville ouvrière de la diplomatie en Afrique de l’Ouest ?

Le leadership sera encore vacant. Blaise était la synthèse de Bismarck et de Metternich. Son activisme était subversif, mais ses médiations étaient stabilisatrices. Du grand art et du grand écart. Le Nigeria est ankylosé par le Bokko Haram, tandis que le Bénin fait figure de Petit Poucet malgré ses ressources humaines de qualité. Le Niger pris en sandwich entre le Sud libyen et le Nord-Mali, a assez d’urgences internes. La Côte d’Ivoire – gouvernée par un Président malade – est en reconstruction, malgré ses performances. La Guinée est plombée par Ebola, au moment où le Mali est recru de malheurs etc. Quant au Sénégal, il possède une excellente et rayonnante image, mais son Président balance visiblement entre deux quêtes d’égales intensités : celle du leadership ouest-africain qu’il mérite et celle du second mandat qui lui tient à cœur.

(Propos recueillis per Issa Sall) NOUVEL HORIZON du 6-11-2014


Commentaires


Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.