chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Nouvelles preuves qu’Alpha Condé et ses complices continuent de piller la Guinée !

Date de publication:2014-11-16 14:19:33

2014-11-16 14:15:04

L’opposition parlementaire a justifié son vote négatif au volet recettes du projet de loi de finances initiale 2015 par, entre autres, le fait qu’il n’apparaît nulle part les recettes issues :

1- des ventes des domaines publics le long du littoral de Conakry - Dubréka par le régime RPG dont Camayenne, Kipé, Kaporo, Sonfonia etc. (Lire le premier paragraphe en bleu).

2- des exportations des entreprises minières Guiter Mining Company (ex AREDOR) et Forécariah Guinée Mining Company (une société chinoise).

Pour la seule entreprise chinoise, il est question d’un million de tonnes de minerais de fer exportés de la Guinée et dont on ne trouve aucune trace dans le tableau des recettes (Lire) !

Ce que l’opposition parlementaire doit savoir, c’est que ces entreprises concernées sont directement sous contrôle de la famille du Président Condé. En effet, c’est la première dame Djéné Kaba Condé qui a introduit les Chinois dans les mines guinéennes. Elle est actuellement l’ambassadrice de China Power Investment Corp qui pilote un projet dans la bauxite en Guinée. C’est le frère de Djéné Kaba, Mamadi Guiter Kaba (de son vrai nom Ansoumane Kaba), qui a pris le secteur des diamants dès 2011, après l’investiture d’Alpha Condé, en retirant la concession de diamants d’AREDOR à Elhadj Bouna Keita qui en avait les droits d’exploitation, sans la moindre formalité administrative, en tout cas jusqu’au 15 novembre 2012, date de la parution du document "Alpha Condé, l’empereur des mines" (Lire).

Ce beau-frère du Président, Mamadi Guiter Kaba, est également PDG de la société des travaux publics de Guinéenne de terrassement (Guiter) au profit de laquelle aussi Alpha Condé donne des contrats de gré à gré avec une hyper surfacturation pour l’Etat guinéen (Lire 1, 2, 3).

Il ressort clairement que les fonds issus des domaines publics "vendus" aux proches d’Alpha Condé et ceux correspondant aux exportations des sociétés minières entre les mains des membres de la famille du Président ne rentrent pas en Guinée.

Où va tout cet argent ?

Pourquoi l’opposition a-t-elle cautionné ce crime en participant au vote au lieu d’évacuer purement et simplement la salle afin de priver la séance du quorum permettant le vote ? Ainsi, l’opposition parlementaire aurait pu éviter de légitimer les trahisons et crimes économiques du RPG contre le peuple de Guinée.

Devant ces preuves irréfutables de pillages du pays et de la trahison d’Etat dont le Président et sa famille se rendent coupables, pourquoi l’opposition ne fait-elle pas recours à l’article 120 de la Constitution contre Alpha Condé (Lire) ?

Il y a eu tellement de crimes qui relèvent de l’article 120 sans conséquence que nous nous demandons à quoi sert réellement l’opposition parlementaire guinéenne ?

 

GUINEEPRESSE.INFO

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.