chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Vox ``*Barkinabéh`` Vox Dei !

Date de publication:2014-11-18 01:47:00

2014-11-18 01:45:17

Apparu au devant de la scène politique Burkinabé à la faveur du coup d’état du 04 Aout 1983 avec son ami et frère d’arme Thomas Isidore Sankara, Blaise *Compoorhé, Blaise pour ses partisans aura passé en tout et pour tout trente et un an (31) dans les arcanes du pouvoir au Burkina- Faso.

Numéro deux et principal Artisan de la révolution (04 Aout 1983-15 Octobre 1987) sous Thomas Isidore Sankara, Blaise s’emparera du pouvoir en enjambant le corps de ce dernier le 15 Octobre 1987. Plutôt que de parler de révolution a son arrive au pouvoir, Blaise préfère parler de rectification comme pour dire que la révolution avait échoué, Sankara avec, et justifier ainsi sa prise sanglante du pouvoir.

Arrive au pouvoir par l’argument de la force, Blaise*Compoorhé,  a été chasse du pouvoir par la force de l’argument par le peuple des hommes intègres le 31 Octobre 2014 dernier. Si gouverner c’est prévoir, Blaise, lui, n’a rien prévu, ou du moins, il n’a rien vu venir. L’histoire est un témoignage, Blaise l’aura appris à ses dépends. Et l’histoire pas lointaine de Ben Ali, Moubarak, Kadhafi et de son voisin Malien Amadou Toumany Toure ancien putschiste lui aussi, aurai puis lui servir de leçon, et, lui faire l’économie de sa chute précipité à un an de la fin de son mandat.

Mais hélas ! Le destin et la volonté de changement des hommes intègres, en ont décidé autrement. Si la démocratie n’a pas de prix, la patience elle, surtout celle des hommes intègres à des limites, même s’ils ont patienté 27 ans.

Agir sans réfléchir, c’est agir sans comprendre. Blaise * Compoorhé a agi sans réfléchir .Il n’a donc rien compris. Il n’a pas tendu l’oreille et ouvert les yeux, sinon il aurait vu venir le ral-bol qui couvait et qui était perceptible. Les ``*Barkinabéh`` eux, ont bien réfléchi avant d’agir même si cela leur a pris du temps (27 ans). A- t- il voulu s’entêter en se surestiment  et sous estimer le peuple? Mystère ! Pour un militaire devenu politicien, qui a déjoué une multitude de complots  c’est une bien curieuse attitude et méthode. Peut-on invoquer pour lui un sommeil ? Politique celui-ci, comme il l’invoqua lui, le 15 Octobre 1987 au moment de l’assassinait de Thomas Isidore Sankara le Président du Faso quand on lui demanda ou était-il ?
 De deux chose l’une, il n a pas compris ce que tout le Burkina a compris, ou, il comprend, ce que tout le Burkina ne comprend pas. Ou alors, voulait- il tout simplement s’accrocher au  pouvoir au mépris de la constitution des ``*Barkinabéh``. Sacrilège !  Accusé à tort ou à raison d’être le pompier pyromane de la sous région, Blaise, n’aura Pas pu et eu le temps d’éteindre le feu qu’il a cette foi-ci allume chez lui. Les hommes intègres ont éteint la Braise *Compoorhé en y déversant leur colère mettant ainsi fin à  son projet de révision de la constitution et à son pouvoir fut-il l’homme de la France Afrique.

Ou étaient Blaise et ses alliés quand l’armée c’est révoltée en  Juin 2011 ? Ou étaient-ils encore quand l’opposition marchait pour demander l’annulation du projet de révision de la constitution ? Les ``*Barkinabeh`` eux n’ont pas attendu la réponse à toutes ces questions avant de prendre leur responsabilité et se débarrasser de lui. Vox ``*Barkinabéh``, Vox Dei !

 

Cherif Zawiya Diallo
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Barkinabeh= être Béni en langue Peulh   
Compoorhé=pronociation de Compaoré en langue Mossi

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.