chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Guinée : lettre ouverte de l’AGOUTIS à François Hollande

Date de publication:2014-11-30 17:38:06

2014-11-30 17:35:53

Interpellation  adressée au Président français, M. François Hollande à l'occasion de sa mission  de sensibilisation et d'assistance à la lutte contre le virus Ebola à Conakry  R. Guinée le Vendredi 28 Novembre 2014 – VD-27112014

Excellence Mr le Président de la République Française, François HOLLANDE,

En me décidant de vous adresser cette missive en cette circonstance historique de votre mission officielle en Guinée, je me demandais si cette opportunité « Ebola » ne risquait pas de donner les dernières armes à un opposant hystérique pour canoniser définitivement un peuple longtemps martyrisé ou plutôt si ce déplacement pourrait permettre à un Eminent « Homme d’État Normal » que vous êtes, de comprendre la profondeur de la détresse de ces Populations et du coup aider à arrêter de façon irréversible cette descente aux enfers !

De prime abord, vous vous demanderez légitimement peut-être pourquoi un citoyen lamda peut-il se préoccuper autant de la situation de son pays tout en sachant que toutes les institutions Républicaines opérationnelles existent et sont censées défendre le Peuple auquel nous appartenons! Qu'à cela ne tienne, on est jamais mieux servi que par soi-même, la voix du peuple étant la voix de Dieu, les derniers événements chevaleresques du Burkina Faso sont là pour en témoigner.

Le message qui va suivre et j’espère qu'il sera bien compris, servira ,à changer grâce à votre forte implication, le cours dramatique de l'évolution cauchemardesque de la gouvernance de mon pays.

Je vous en remercie d'avance et reste convaincu que le fier Peuple de Guinée vous en sera éternellement reconnaissant !

1- L'histoire nous a enseigné que le 25 Août 1958,le Général de Gaulle en visitant Conakry dans une ferveur populaire remarquable avait proposé au Peuple de Guinée la Communauté ou l'indépendance; le « non » historique du 28 Septembre 1958 suivi conséquemment de la proclamation de son indépendance, le 2 Octobre a sonné le glas à l'empire français et lui a ainsi redonné la Souveraineté .!

Depuis cette date historique, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts !!

 2- A l'annonce solennelle de votre visite d’État à Conakry pour le Vendredi 28 Novembre 2014, des souvenirs multiples se bousculent au point de s'embrouiller avec des questionnements aussi lancinants que troublants! Votre première visite d’État en Guinée est essentiellement motivée par l'endiguement de cette maudite maladie qu'est Ebola qui se doit d’être confinée aux pays <pourvoyeurs> pour rompre cette chaîne de propagation!?

Prévue le Vendredi 28 Novembre 2014,votre venue coïncide a la 4eme année sur cinq du professeur Alfa Condé, installe le 21 Décembre 2010 au Palais Sekhoutoureya. 

Si pour vous, cette mission est hautement humanitaire et sanitaire pour la survie des peuples éplorées, elle pourrait être plutôt perçue par votre vis-à-vis comme une opportunité bassement « politique »!Ne dit-on pas que couramment « le malheur des uns fait le bonheur des autres »?!
3- Vous arrivez en Guinée, pays de départ de l’épidémie hémorragique à virus Ebola où, à date cette tragédie humaine est exploitée comme du « Bussiness Ebola » avec des relents de corruption mal odorants !

Sinon comment comprendre la frénésie et l'engouement d'une foultitude d’ONGs et d'Associations sociopolitiques qui foisonnent pour une sensibilisation à tous vents avec des résultats encore toujours plus inquiétants que dramatiques.

A titre d'illustration, le bilan de l'OMS indique ,a la date du vendredi 21novembre 2014 un nombre estime de 5459 morts sur un total de 15.351 personnes infectées pour les 3 pays très touchés: Liberia, Guinée, Sierra-Leone.

Selon le communique actuel de l'OMS « l’épidémie, la plus grave depuis l'identification du virus en 1976,est partie de Guinée fin décembre 2013.Le 18 novembre 2014,on enregistrait en guinée 1.214 décès sur 2047 cas; au Mali, dernier pays touché par le virus, l'OMS fait état de 6 cas qui ont provoque 6 décès. Le bilan au Nigeria et au Sénégal est inchangé depuis plus de 52 jours et viennent d’être retirés de la liste. Le bilan des décès pour les membres du personnel de santé s'est encore aggravé avec 337 morts sur 558 contaminations »

- L'OMS estime elle-même que les chiffres de ces bilans sont sous-estimés.

- Hors d'Afrique, la propagation fait son chemin que ce soit en France, en Espagne, aux USA et ….à quand la Chine?!

- Pour la France, selon un sondage exclusif BVA réalisé pour Europe 1, Orange et MNH publie en début de semaine, 58% des personnes interrogées redoutent que le virus ne s'y propage. Selon le Dr Gerald Kierzek, Spécialiste Santé d'Europe1, il faut rester « dans une vigilance armée » face à Ebola car EBOLA fait peur, l'inquiétude est légitime même s'il n'y a eu aucun cas autochtone en France !

4)- Mr le Président de République française, Patrie incontestée et incontestable des Droits de l'Homme et du Citoyen!

- Malgré la crise économique structurelle durement ressentie en Europe et en dépit de votre calendrier lourdement chargé, vous trouvez une bonne fenêtre pour assister le peuple meurtri de Guinée afin de se sortir de cette impasse sanitaire préoccupante pour elle même d'abord en tant que foyer de base ou épicentre de l'épidémie, ensuite pour les pays voisins et pour toute la communauté internationale!

5)- Sous votre conduite diligente, l’armée française avec l’opération Serval a mis en déroute des djihadistes moyenâgeux qui risquaient fortement d'embastiller toute la sous région ouest africaine. La France fidèle à ses idéaux de justice, d’égalité et de solidarité n'a pas hésité un seul instant à aider le Mali à recouvrer sa liberté confisquée et lui redonner ainsi sa souveraineté dans la dignité retrouvée.

6)-Toujours soucieuse de la paix et de la sécurité dans le Monde et surtout dans ses anciennes colonies, la France n'a ménagé aucun effort pour accompagner la RCA, « symbole d'un désastre franco-africain » afin que ce pays ne devienne pas durablement un État en faillite et puisse répondre au risque de crise humanitaire grave.

C'est ainsi que l’opération Sangaris en soutenant la MISCA a permis de sécuriser le pays et trouver des solutions politiques partagées jusqu’à la mise en place d’autorités consensuelles.

7)- Récemment au Burkina Faso, sentant la fronde populaire, la France toujours constante dans la défense des valeurs démocratiques a apporté sa caution a la volonté fortement exprimée des populations. Ainsi, elle a encouragé le départ du Président Blaise Compaoré qui voulait tripatouiller la Constitution en vue de briguer un nouveau mandat après 27 ans au pouvoir.

8)- Eu égard à tous ces hauts faits d'armes de la France, je voulais vous faire partager le bilan socio-économique du Régime Alfa Condé depuis Décembre 2010 alors que pour beaucoup l'Election présidentielle fermait une longue parenthèse de dictature communisante et archaïque !

A vous d'en juger ; pour éclairer votre propre religion et à titre d’illustration, des faits irréfutables méritent d’être juste rappelés pour le bon souvenir de l’opinion publique :

- après les massacres au stade du 28 Septembre sous la conduite du Président du CNDD de l'époque, le Capitaine Moussa Dadis d'autres événements aussi vicieux que douloureux à savoir :de Bantankountou versus N’Diaré, ceux de Bhouria, Lélouma , Maci (Pita ), KankaLabé ( Dalaba ) et les divers conflits domaniaux suscités par le pouvoir, les incendies mystérieux face à des ‘’ gardes forestiers ‘’ douteux, les douloureux carnages en Guinée Forestière ( (Saoro, Zogota, Galapaye... ), les pogroms de Kouroussa, Siguiri, Kissidougou, et ailleurs, les milliers de têtes de bétail abattues à Beyla et Lola et récemment à Kassadou, Bolodou, ( Guèckédou ), les multiples et atroces tueries de Peulhs dans leurs domiciles, les arrestations arbitraires, les bastonnades et toutes autres formes d’humiliation ,les diverses tentatives de diviser le Fouta etc..

- les assassinats politiques d’enfants avant, pendant et après les marches. Les assassinats ciblés contre les Peulhs dans leurs domiciles. A ce jour, on a compté plus 60 morts rien que dans la commune de Ratoma: le 1er s’appelle Zakariou Diallo et le dernier s’appelle Elhadj Amadou Oury Diallo le Président de la Section motards de l’UFDG, tous des Peulhs.

- à toutes ces attaques massives organisées par le Pouvoir, s'ajoutent une insécurité généralisée entretenue avec des actions ponctuelles de laxisme et d'irresponsabilité avérée grâce à l'impunité institutionnalisée: les cas récents des jeunes morts sur des plages à Lambannyi ou à Rogbanè, la dégénérescence des vertus et morales publiques etc. Le tout dans une ambiance « du tout politique »

9)- Pour terminer, nous sollicitons auprès de Votre Haute Autorité votre intervention solennelle auprès du Président Alfa Condé pour qu'il engage sans délai les actions suivantes :

a°)- Faire déclencher les procédures appropriées de saisine de la CPI/TPI pour engager le jugement de tous les commanditaires et des auteurs des événements sanglants du 28 Septembre 2009 ; limoger du coup tous les mis en cause en fonction pour permettre de poursuivre la procédure judiciaire légale ;

b°)- Indemniser toutes les victimes des différents dérapages des forces de sécurité et de défense lors des marches pacifiques de l'opposition Républicaine et subséquemment, prendre les dispositions pratiques pour toutes poursuites judiciaires conséquentes ;

c°)- Respecter à la lettre et dans son esprit l'Accord Politique du 3 juillet 2013 négocié sous l'égide de la Communauté Internationale au sein de laquelle la France a occupé et continue d'occuper une place prépondérante et stratégique ;

d°)- Libérer tous les prisonniers politiques issus du soit disant coup d'Etat du 19 Juillet 2011 ;

e°)- Démilitariser l'Administration Publique et les Sociétés d'Etat, les dépolitiser et les détribaliser systématiquement ;

f°)- Arrêter sa stratégie ethnique de division en créant au Fouta des structures surannées tels les Manden Djallon et l'Association des Roundés supprimées durant la colonisation par la Loi Gaston Deferre .Annuler les actes administratifs établis à cet effet.

g°) En définitive, à défaut d'un changement de politique conforme aux profondes aspirations du peuple laborieux de guinée, avec des actions concrètes telles que celles décrites ci haut entre autres, nous suggérons fortement que toutes les prochaines élections (communales, communautaires et présidentielles) soient placées sous la tutelle technique des Nations Unies en vue de leur certification afin de s'assurer de leur transparence et de leur crédibilité.

h°)-Nous espérons et souhaitons vivement que la Visite du Président Hollande marque un tournant historique à l'instar de celle du Général De Gaulle,56 ans après. Le Président Hollande ne laissera donc pas la situation pourrir politiquement et socialement et s'impliquera fortement pour éviter un bain de sang qui déboucherait à un Génocide ...programmé par le Professeur Alfa Condé...à l'image du Génocide Rwandais!!Mieux vaut prévenir que de reconnaître une faute évitable.

Face à la stratégie de gouvernance apocalyptique du Président Alfa Condé, nous formulons le vœu profond et intime que, grâce au Président Français, François Hollande, les actions de prévention et d'anticipation appropriées seront engagées avec le lobbying éclairé de la France, de l'Union Européenne, des USA, des Nations-unies, de l'Union Africaine et de toutes les Associations et ONGs humanitaires pour éviter ce qui peut l'être maintenant, un génocide en perspective et ce dans l'intérêt bien compris des populations guinéennes et de la Communauté internationale !

Paris, 27 Novembre 2014

Pour l'Association Citoyenne Contre l'Impunité et la Prévention du Génocide en Afrique-ACCIG-alias « AGOUTIS »

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.