chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Attaque contre l’épouse de Cellou Dalein: le parti et la famille doivent porter plainte

Date de publication:2014-12-17 21:38:41

2014-12-17 21:37:02

Ce mardi 16 décembre 2014, le cortège de Hadja Halimatou Diallo, épouse du leader de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), a été attaqué à Coronthie, dans la commune de Kaloum.

Nous conseillons vivement aux victimes de cette lâche agression et au parti UFDG de porter plainte contre les auteurs qui sont connus ou identifiables. Cela est très important pour l’avenir de notre pays tout entier. Sinon ce genre d’actions sauvages fera partie de la culture politique de la Guinée, introduit par Alpha Condé dans notre pays.

Jamais auparavant, pendant tout le temps qu’Alpha Condé était opposant, l’épouse ou la famille d’un homme politique n’a été agressée en ville par des bandes organisées ou militants du pouvoir ou d’un autre parti. Alpha Condé est un démon, une malédiction mortelle pour notre pays, la Guinée. Il n’a ni famille ni lien d’affection avec notre pays qu’il est en train de conduire à la ruine. Les Guinéens doivent prendre conscience de ce fait et corriger le tir avant qu’il ne soit trop tard. Sinon, notre pays connaitra des violences qui le conduiront à sa désintégration certaine.

Ce qui vient de se passer dans la commune de Kaloum est aussi un défi à Baidy Aribot et à l’UFR qui sont démocratiquement gagnant de cette commune. Alpha Condé et son parti cherchent à faire croire que le Kaloum est leur fief. Ce qui n’est pas le cas. Si Baidy et Sidiya se taisent devant cet acte criminel ayant visé l’épouse d’un opposant, qu’ils ne soient pas étonnés que leurs familles à eux aussi soient bientôt prises pour cibles. Les communales et la présidentielle 2015 en seront des occasions propices.

Nous saisissons cette occasion pour dire à la direction de l’UFDG qu’elle doit faire attention pour ne pas imiter le RPG contre d’autres partis politiques au lieu du RPG lui-même face auquel elle fait montre de passivité coupable. Quand le RPG était dans l’opposition, il n’organisait des violences que contre le parti au pouvoir (PUP) et les partisans du feu Président Lansana Conté, mais jamais contre d’autres partis de l’opposition.

 

GUINEEPRESSE.INFO

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.