chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Retrouvailles historiques USA-CUBA : Obama dans l'histoire

Date de publication:2014-12-18 12:07:06

2014-12-18 12:05:10

Après la chute du Mur de Berlin le 09 novembre 1989, c'est la fin officielle et définitive de la Guerre froide décrétée par Barack Obama et Raoul Castro et illustrée par un échange de prisonniers le 17 décembre 2014.

L'assassinat de John Fitzgerald Kennedy était une des conséquences collatérales de l'échec du débarquement américain à la "Baie des Cochons" d'avril 1961.

Aux oubliettes donc la "crise des missiles", entre les 14 et 28 octobre 1962, qui a failli engendrer la troisième guerre mondiale entre l'Union soviétique et les USA.

Merci au Pape François pour sa médiation discrète et efficace.

Pour entrer dans le Panthéon des grands hommes de l'histoire avant la fin de son dernier mandat, il reste à Barack Obama de concrétiser ses promesses :

1*) Fermer la prison de Guantanamo, l'un des symboles de l'ère Bush. Le 22 janvier 2009, au lendemain de son investiture, Barack Obama avait signé un décret décidant la fermeture du camp de la base navale de la baie de Guantanamo, à Cuba, dans un délai d'un an. Il avait gelé également pour 120 jours le fonctionnement des tribunaux militaires d'exception instaurés par son prédécesseur.

2*) La création d'un Etat palestinien dans les frontières de 1967 dans un discours en mai 2011 pour réparer une injustice historique et assurer la sécurité à laquelle Israël a droit.

3*) La levée de l'embargo imposée à Cuba depuis 1962.

4*) La réforme de l'immigration promise à Las Vegas en janvier 2013 qui légaliserait notamment le statut des 11 millions d'immigrés clandestins aux États-Unis.

Huit millions d'Américains ont déjà souscrit une assurance-maladie privée grâce à la réforme du système de santé aux Etats-Unis, un chiffre meilleur que prévu et qui montre que sa réforme surnommée « Obamacare » fonctionne. Ceci prouve que les USA sont réformables.

Obama n'a plus d'élections à gagner mais des traces à laisser dans l'histoire.
Yes you can do it !

God bless you and humanity !

Nabbie Ibrahim Soumah
Juriste et anthropologue Guinéen

Paris, le 18 décembre 2014

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.