chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Appel de détresse d'un citoyen inquiet adresse à SE Mr Ban Ki Moon, secrétaire général des Nations Unies 20122014

Date de publication:2014-12-22 19:23:29

2014-12-22 19:20:35

L'Association Citoyenne chargée de lutter contre l'Impunité et pour la prévention des violations des Droits de l'Homme et du génocide dénommée « AGOUTIS » se permet à l'occasion de votre mission en Guinée-Conakry, de s'autoriser à faire Appel à votre très Haute Autorité Mondiale pour vous faire état d'une préoccupation majeure dont le dénouement heureux pourrait redonner un nouvel espoir à plusieurs « citoyens sans voix ».

De quoi s'agit-il ?

Il s'agit d'une doléance adressée à vous Monsieur le Secrétaire Général des Nations- Unies, Banki Moon.

1°)- Vous arrivez à Conakry, ce jour samedi 20 Décembre 2014 en mission d'évaluation de la riposte internationale contre l’Épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola. Ce fléau sans précédent a eu comme épicentre, la Guinée Forestière depuis décembre 2013, s'est propagé dans la sous-région, menacé quelques pays Européens, les USA d'Amérique et a fait un bilan macabre de plus de 6.500 décès !

2°)- A l'image du Président Français, SE Mr François Hollande qui vient d'honorer la Guinée de sa visite dans le même esprit d'assistance à cette lutte épique contre EBOLA, nous espérons que votre Mission permettra de changer radicalement, au delà, le cours de l'histoire dans ce pays longtemps martyrisé par une mal gouvernance systémique !

3°)- Sur un plan pratique, il ya lieu de noter des faits irréfutables, dénoncés par des ONG internationales tels Human Rights watch dont la crédibilité est indiscutable et pour lesquels votre implication personnelle a été vivement sollicitée mais sans aucune suite à date en l'occurrence :
- les massacres du 28 septembre 2009 ;
-la non application correcte des accords signés le 3 Juillet 2013 entre les différents partis Politiques sous la tutelle de la Communauté Internationale représentée à l'époque par Mr Saïd Djinnit ;
-la poursuite de financements de projets de consolidation de la Paix sans rapport avec toutes les violations massives des Droits de l'homme identifiés mais pour lesquels ni la Communauté Internationale ni le Gouvernement Guinéen ne s'en préoccupent !

4°)- Pour vous permettre de réajuster de façon plus judicieuse tous vos programmes de prévention et de consolidation de la Paix, je voulais vous faire partager le bilan socio-économique non officiel du Régime Alfa Condé depuis Décembre 2010 alors que pour beaucoup l'Election présidentielle fermait une longue parenthèse de dictature communisante et archaïque !

A vous d'en juger ; pour éclairer votre propre religion et à titre d’illustration, des faits pertinents  méritent d’être  juste rappelés pour le bon souvenir de l’opinion publique :
- après les massacres au stade du 28 Septembre sous la conduite du Président du CNDD de l'époque, le Capitaine Moussa Dadis d'autres événements aussi vicieux que douloureux à savoir :de Bantankountou versus  N’Diaré, ceux de Bhouria, Lélouma , Maci (Pita ), Kankalabé ( Dalaba ) et les divers conflits domaniaux  suscités par le pouvoir,  les incendies mystérieux face à des ‘’ gardes forestiers ‘’ douteux, les douloureux carnages en  Guinée Forestière ( (Saoro, Zogota, Galapaye... ), les pogroms de Kouroussa, Siguiri, Kissidougou, et ailleurs, les milliers  de têtes de bétail abattues à Beyla et Lola et récemment à Kassadou, Bolodou, ( Guèckédou ), les multiples et atroces tueries de Peulhs dans leurs domiciles, les arrestations  arbitraires, les bastonnades et toutes autres formes d’humiliation ,les diverses tentatives de diviser le Fouta etc..

- Les assassinats politiques d’enfants avant, pendant et après les marches. Les assassinats ciblés contre les Peulhs dans leurs domiciles.  A ce jour, on a compté plus 60 morts rien que dans la commune de Ratoma: le 1er s’appelle Zakariou Diallo et le dernier s’appelle Elhadj Amadou Oury Diallo le Président de la Section motards de l’UFDG, tous des Peulhs.

- A toutes ces attaques massives organisées par le Pouvoir, s’ajoutent une insécurité généralisée entretenue avec des actions ponctuelles de laxisme et d'irresponsabilité avérée grâce à l'impunité institutionnalisée: les cas récents des jeunes morts sur des plages à Lambannyi ou à Rogbanè, la dégénérescence des vertus et morales publiques etc...le tout dans une ambiance « du tout politique »

- 5°)- Pour terminer, nous sollicitons auprès de Votre Haute Autorité votre intervention solennelle auprès du Président Alfa Condé pour qu'il engage sans délai les actions suivantes:
a )- Faire déclencher les procédures appropriées de saisine de la CPI/TPI pour engager le jugement de tous les commanditaires et des auteurs des événements sanglants du 28 Septembre 2009 ;limoger du coup tous les mis en cause en fonction pour permettre de poursuivre la procédure judiciaire légale ;
b )- Indemniser toutes les victimes des différents dérapages des forces de sécurité et de défense lors des marches pacifiques de l'opposition Républicaine et subséquemment,prendre les dispositions pratiques pour toutes poursuites judiciaires conséquentes ;
c )- Respecter à la lettre et dans son esprit l'Accord Politique du 3 juillet 2013 négocié sous l'égide de la Communauté Internationale au sein de laquelle la France a occupé et continue d'occuper une place prépondérante et stratégique ;
d )- Libérer tous les prisonniers politiques issus du soit disant coup d'Etat du 19 Juillet  2011 ;
e )- Démilitariser l'Administration Publique et les Sociétés d'Etat, les dépolitiser  et les détribaliser systématiquement ;
f  )- Arrêter sa stratégie ethnique de division en créant au Fouta des structures surannées tels les Manden Djallon et l'Association des Roundés supprimées durant la colonisation par la Loi Gaston Deferre .Annuler les actes administratifs établis à cet effet.

6°)  En définitive, à défaut d'un changement de politique conforme aux profondes aspirations du peuple laborieux de guinée, avec des actions concrètes telles que celles décrites ci haut entre autres, nous suggérons fortement que toutes les prochaines élections (communales, communautaires et présidentielles) soient placées sous la tutelle technique des Nations Unies en vue de leur certification afin de s'assurer  de leur transparence et de leur crédibilité.

Face à la stratégie de gouvernance apocalyptique du Président Alfa Condé, nous formulons le vœu profond et intime que, grâce à votre bienveillante et diligente intermédiation, les actions de prévention et d'anticipation appropriées seront engagées avec le lobbying éclairé de la France, de l'Union Européenne, des USA, des Nations-unies, de l'Union Africaine et de toutes les Associations et ONGs humanitaires pour éviter ce qui peut l'être maintenant, un génocide en perspective et ce dans l'intérêt bien compris des populations guinéennes et de la Communauté internationale !

Paris, le 20 Décembre 2014

Pour l'Association AGOUTIS
L'Administrateur

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.