chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Afrique: les Guinéens dans le collimateur des amis d’Alpha Condé, Ebola et Dos Santos !

Date de publication:2014-12-28 14:39:45

2014-12-28 14:36:09 

Au moment où Ebola est en train de tuer massivement des Guinéens et détruire l’existence de milliers de familles à l’intérieur du pays, l’autre ami d’Alpha Condé, en Angola, s’en prend à des milliers de nos compatriotes vivant dans son pays : plus de 3000 arrêtés dont des femmes enceintes, des blessés et tués par des forces de l’ordre angolaises (Lire).

Logiquement, si le Président guinéen Alpha Condé est l’ami de l’angolais Dos Santos, les Guinéens ne peuvent être officiellement persécutés et maltraités en Angola sauf si cela se fait en accord avec Alpha Condé.

L’imposteur historique, Alpha Condé, avait promis de reprendre la Guinée là où Sékou Touré l’a laissée. Une façon, pour lui et ses partisans qui pensent que c’est eux seuls qui doivent gouverner la Guinée, de dire que les 24 ans de Lansana Conté n’ont été qu’une parenthèse accidentelle et négligeable qu’il faut effacer de notre histoire.  Après 4 ans de règnes chaotiques et sanguinaires décorées de tous les malheurs du monde, Alpha Condé et les siens peinent à nous ramener là où l’analphabète militaire et président paysan Lansana Conté avait réussi à nous trimballer : pauvres et affamés, mais en sécurité relative et permis de rêver à un lendemain meilleur.

Alpha Condé qui se rend compte que malgré ses forces militaires et donzos, son maintien au pouvoir en 2015 n’est passible que si la Basse Côte l’accepte, se bat aujourd’hui en véritable "Yagui tare" pour revendiquer l’héritage de Lansana Conté allant jusqu’à se disputer des places avec les anciens ministres de ce dernier dans des cérémonies organisées à l’honneur de sa mémoire. Quel désespoir et quel réveil brutal pour l’homme qui disait aux Guinéens le 21 décembre 2010, jour de son investiture, d’aller dormir et qu’à leur réveil, ils trouveront que tous leurs rêves se sont réalisés !

Heureusement qu’Alpha Condé et le RPG eurent le pouvoir en Guinée, sinon les angbansannés auraient dit qu’on les a empêchés de guérir la Guinée et la faire développer en 5 ans.

Alpha Condé a promis la santé pour tous. Nous avons Ebola pour tous, au-delà des frontières guinéennes. Quand on observe ce qui se passe à l’intérieur du pays et la confiance brisée des citoyens en l’Etat et au système de santé (même face à la menace de mort, les malades qui peuvent bénéficier des soins gratuits refusent d’aller à l’hôpital), des aides humanitaires sont détournées, en Haute Guinée certains hôpitaux refusent d’enregistrer des cas suspects, on peut comprendre aisément que le bilan officiel actuel très dramatique peut ne même pas atteindre la moitié de la réalité du désastre Ebola en Guinée.

A cause de l’incompétence et de l’irresponsabilité d’Alpha Condé et de son parti RPG, les Guinéens de toutes les régions sont menacés aujourd’hui dans leur existence, mais peu en prennent encore conscience (Lire).

Nous sommes étonnés de la mobilisation massive des notables sociaux et religieux du Fouta pour les funérailles de N'Sira Condé, la grande sœur d'Alpha Condé, comme si c'était la mère de Dieu qui venait de mourir, alors qu'on ne les a pas vus lors des enterrements de nombreux Peuls tués sous les ordres d'Alpha Condé. Non seulement N'Sira Condé n'est pas une personnalité officielle du pays, mais aussi son frère Alpha Condé est le tueur de 57 haalipulars entre mi 2012 et fin 2013. Le régime condé refuse également la justice aux victimes des crimes contre l'humanité du 28 septembre 2009 (massacres ciblés contre la communauté peule suite à un meeting de l'opposition) en Guinée.

L'âme de N'Sira Condé n'est pas plus importante que celle d'un enfant de Bambeto arrachée à l'âge-fleur de la vie.

Article recommandé (une publication du site kababachir.com) :

An 4 de Condé: bilan macabre, vol de deniers publics et imposture !

 

GUINEEPRESSE.INFO

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.