chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Au lieu de s’occuper de l’ouverture des classes, Ibrahima Kourouma bat campagne à Labé

Date de publication:2015-01-14 02:02:55

2015-01-14 01:58:25

Nous sommes mi- janvier, dans deux (2) jours la période début janvier sera terminé et les écoles ne sont toujours pas ouvertes malgré la promesse du président de la république qui disait que les écoles ouvriront début janvier, mais on ne s’étonne pas des promesses non tenues de ce gouvernement car l’on se rappelle que le gouvernement avait promis de célébrer les festivités du 56eme anniversaire de l’indépendance à Mamou, en fin décembre, mais paradoxalement ces festivités n’en toujours pas lieu.

Le ministre de l’enseignement pré-universitaire, le Dr Ibrahima KOUROUMA qui devrait tout mettre en œuvre pour que cette ouverture de classes soit enfin effective, était la semaine dernière en déplacement à Labé avec d’autres membres du gouvernement tels Sanoussi Bantama SOW, Malick SANKHON, Yero BALDE de la BCRG… pour assister à la finale du tournoi de football « STOP EBOLA » doté du trophée « Professeur » Alpha CONDE.

Ce tournoi de football est organisé par le mouvement Djokken Alpha 2015 du fameux Samba Camara, ce tournoi est autorisé par les autorités administratives à tout les niveaux qui ont d’ailleurs participé à cette finale, ce tournoi s’est déroulé à Labé alors que la ville était touchée par Ebola dans la sous-préfecture de Popodara (les autorités ont déclaré la fin de l’épidémie dimanche dernier soit un jour après la fin du tournoi), tout le monde se rappelle quand le gouverneur et toute les autres autorités locales interdisait des rassemblements (manifestations) suite au mouvement de jeunes qui exigeait le départ de  Samba Diouma CAMARA de la direction de la maison des jeunes et du CECOJE, des jeunes qui exigeait le départ de Samba Heri CAMARA de son poste de préfet de Lelouma avec un seul argument : « Tout rassemblement de plusieurs personnes étaient interdites à cause d’ebola (état d’urgence sanitaire) et cela jusqu’à nouvel ordre » alors qu’au moment de ces manifestations, il n’y avait pas encore eu de cas d’ebola dans toute la région administrative de Labé. Ces autorités viennent donc de prouver leur « deux-poids, deux mesures » face aux populations.

Dans un discours à l’occasion de cette finale du tournoi « STOP EBOLA » doté du trophée Professeur Alpha CONDE, Dr Ibrahima KOUROUMA ministre de l’enseignement pré-universitaire a déclaré « La lumière de la victoire du RPG est déjà allumé et ne s’éteindra pas ». L’on comprend par ce discours que ce même est maintenu avec les fuites et fraudes lors des examens nationaux (baccalauréat, et BEPC surtout) que pour des raisons politiques et propagandistes.

Bien que le ministre ait annoncé que la date de l’ouverture des classes sera connue cette semaine, les élèves et parent d’élèves ne savent toujours pas à quel saint se vouer.

Nous avions lancé une pétition et un sondage pour avoir vos idées si le ministre devait démissionner suite à ces fraudes et fuites dons nous parlions, nous réactualisons ce sondage suite au retard de l’ouverture des classes.
[polldaddy poll=8179379]

Elhadj Boubacar BAH,
administrateur de Monfoutamaguinee

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.