chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Alpha Condé de nouveau à Davos: qu'en est-il de ses promesses de l’année passée

Date de publication:2015-01-21 12:39:04

2015-01-21 12:37:38

Le samedi 25 janvier 2014, Alpha Condé était à Davos où il accorda une interview à la journaliste Stéphanie Antoine de France 24. Ce jour le chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, promit publiquement de publier les résultats des audits et de demander des comptes aux anciens ministres de Conté dès son retour en Guinée (Lire 1 & 2).

Le "Manguè des Wole falè" Alpha Condé au micro de Stéphanie Antoine :

« L’opposition est constituée par des anciens premiers ministres, qui ont gouverné pendant trente ans; si le pays est là où je l’ai trouvé, c’est bien leur responsabilité. J’ai commis l’erreur de ne pas publier les audits, cette fois, je vais les publier, pour que les gens connaissent la vérité sur ces prétendus opposants qui sont tous des anciens ministres. Je constate tout simplement que le pays a été mal géré par ces gens-là et que je n’ai pas besoin d’eux dans mon gouvernement. C’est tout. »

Un an après, rien ! Nous espérons qu’à Davos, il va rencontrer de nouveau cette journaliste qui lui posera la question, s’il a tenu ses promesses.

Après un an, ce que nous avons constaté sur le terrain est plutôt le contraire. Aux anciens ministres de Conté qui peuplent la présidence avec des titres et traitements de Ministres, même sans portefeuille, il a ajouté un de ceux que lui et son parti avaient dénoncés le plus dans le passé : Kassory Fofana, puissant ministre de l'Économie et des Finances qui fut mis en cause dans une affaire de gros détournements de fonds publics par une enquête que Lansana Conté lui-même avait ordonnée.

Si tous les anciens ministres de Conté sont suspects, la culpabilité de Kassory Fofana a été officiellement établie du vivant même de Conté. En effet, la grossièreté de Kassory et la succession des scandales obligeront le Président Conté à désigner une commission d'enquête dont la direction fut confiée au flic et ancien ministre Hervé Vincent Bangoura. Le rapport de ce dernier mit officiellement Kassory Fofana en cause. Et c’est sous la pression des institutions internationales que Kassory fut renvoyé du gouvernement. Depuis le lundi 20.10.2014, ce Kassory Fofana est ministre d’Etat chargé des questions d’investissements et des partenariats publics et privés d’Alpha Condé (Lire cet article et le 2.ième commentaire en dessous).

 

GUINEEPRESSE.INFO

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.