chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Année électorale guinéenne: une députée en Allemagne

Date de publication:2015-01-23 09:52:06

2015-01-23 09:48:09

L’incompétence de gestion et le manque de programme de gouvernement de la mouvance RPG-arc-en-ciel au pouvoir ont poussé son président Alpha Condé à reposer sa politique sur le mensonge, le tribalisme, la division et l’opposition intercommunautaire des Guinéens pour rester aux commandes.

Les effets nocifs du RPG-arc-en-ciel, dont le manque de patriotisme des acteurs et partisans ne fait plus aucun doute, pèsent aujourd’hui sur la Guinée dans tous les domaines: la haine ethnique grandissante entre les Guinéens, inégalité sociale, recensement ethnique, importation de mercenaires, tribalisation de l’armée, de l’administration et de la justice, falsification des lois de la République, l’effritement de la confiance en l’Etat, l’effondrement de l’autorité de l’Etat, santé publique ruinée, assassinats ciblés sur fond ethnique, soulèvements et crimes de masse crapuleux envers ou de la part des autorités à Nzérékoré, Lola, Zogota, Beyla, Siguiri, Kissidougou, Dalaba, Mamou, Womey, Dabola, Forécariah, Bagataye etc.

L’impunité pour certains Guinéens aux noms de famille particuliers est devenue telle que des militaires, censés connaître les règles de la discipline et du respect des institutions viennent malmener des juges dans les locaux de la justice, en plein service, des civils portent des grenades et autres armes de guerres pour aller dans les maquis à Conakry, la capitale !

A cause cette impunité garantie aux criminels proches des clans au pouvoir, l'instrumentalisation ethnique de la justice et la persistance des violences ciblées, certaines victimes chercheraient-elles désormais à se défendre ou à se rendre justice? Un article recommandé du journal Le Monde (Lire).

La question que beaucoup d'intellectuels se posent de nos jours est: comment se fait-il qu'Alpha Condé soit entouré des hommes politiques et anciens dirigeants occidentaux comme l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair et l'ancien ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner et que la Guinée connaisse de telles violations manifestes de la Constitution voire même la falsification des lois de la part du Président Condé et une soixantaine de morts par balles en réclamant une Ceni indépendante et des élections transparentes ?

Avec le régime RPG, le communautarisme a même franchi la borne supérieure inatteignable que l’on pouvait imaginer. En mai 2014, on a assisté au congrès mondial des Condé dans le village Takoura dans la région de Kankan en Haute Guinée aux frais de l’Etat (Lire). Le 3 janvier 2015, dans la région de Boké, la communauté Baga qui exige la mise en état de leurs routes, annonce l’interdiction de transport de produits agricoles et aquatiques et l’entame d’une grève des Bagas jusqu’à la satisfaction de leurs revendications. Ce n’est pas tout, la communauté Baga a averti que si ses revendications ne sont pas prises au sérieux, il n’y aura pas d’élection dans leur localité en 2015. Cela fait suite à l’attribution raciste des 75% du budget national guinéen de développement à la seule région de la Haute Guinée par le pouvoir d’apartheid malinké et ses députés de la mouvance corrompus ou ethno-fascistes au Parlement.

Koba, la région de Boffa, est secouée par une insurrection populaire sans précédent: la population qui reproche aux intellectuels et hommes politiques de la région de l'avoir trompée pour voter RPG en 2010 a brûlé la concession du maire de la commune rurale, chassé le sous-préfet et d'autres cadres administratifs, brûlé 4 véhicules administratifs etc.

Par ailleurs, en ce moment même, nous commençons à compter des victimes par balles et la tension politico-ethnique monte dans le pays à cause du refus de la mouvance au pouvoir de respecter les règles démocratiques du jeu et de ses engagements politiques du 3 juillet 2013.

Contrairement à la version initiale de cet article qui faisait cas de la visite d'une députée de la mouvance de la fraude et du déshonneur national, RPG-arc-en-ciel, Mme Aissata Daffé est de l'alliance parlementaire de l'UFR de Sidya Touré (opposition). A ce titre, elle mérite toute notre attention et tout notre respect.

Ceux qui pourraient faire le déplacement peuvent demander à Mme Aissata Daffé son opinion et pourquoi :

  1. Pourquoi avoir accepté un recensement ethnique et fantaisiste faisant passer Kankan pour plus peuplé que Nzérékoré et Conakry ?
  2. Pourquoi ne jamais manifester contre une justice à caractère apartheid aujourd’hui en Guinée, comme ils le font pour la Ceni et des élections ?
  3. Pourquoi pas de commission parlementaire d’enquête sur les massacres de Guinéens à Zogota, N’Diarrè et Womey ?
  4. Quelle a été la destination des caisses d’argent saisies à Dakar ? Pourquoi un tel transport illégal de fonds ? Pourquoi pas de commission parlementaire d’enquête au cas où les députés ne savent pas y répondre?
  5. Pourquoi ont-ils augmenté le traitement de la Présidence qui avait déjà plus d’un milliard de FG par jour alors que le pays a besoin d’aide même pour des véhicules de santé ?
  6. Comment expliquer que ces députés accordent ou acceptent plus d’un milliard par jour à Alpha Condé, plus le fonds de souveraineté ( ???), 20 milliards de FG de fonds de souveraineté au PM Saïd Fofana en dehors de son salaire et 18 milliards de FG de fonds de souveraineté au président du Parlement Kory Koundiano en dehors de son salaire, alors que les enseignants qui travaillent dur et qui préparent l’avenir du pays, en allant au boulot à pieds ou dans des véhicules de transport en commun, n’ont pas eu de salaires depuis 7 mois ?

Rire un peu ?

En entendant tout le monde dire "Je suis Charlie", Alpha Condé qui ne peut même pas construire une phrase correcte en français, déclare qu'il était rédacteur de Charlie.

 

GUINEEPRESSE.INFO 

Recommandé:

Sékou Souapé Kourouma, ancien secrétaire général de la Jeunesse du RPG, dans Œil du Lynx.

Interview d'Elie Kamano et témoignage du commissaire Djoumessy.

C’est bien cet homme qui a fait implanter le RPG en Guinée. En 1991, c’est Sékou Souapé qui m’a conduit, avec mon ami Abdoulaye Keita de Fria, à l’hôtel Niger de Conakry pour rencontrer Ahmed Tidiane Cissé avec qui il nous a priés et convaincus de créer une branche estudiantine du mouvement RPG à Conakry. Les étudiants que nous étions venions d’être déçus par le forum de l’opposition dirigé par Bah Mamadou qui avait déclaré ne pas être en solidarité avec les étudiants, allant jusqu’à refuser qu’on fasse des photocopies de nos lettres ouvertes à leur siège. C’est moi, en collaboration avec Sékou Souapé, qui ai fondé la branche universitaire du RPG à Conakry dont Siaka Cissoko occupera la présidence plus tard, la première section de Dixinn et celle de Fria. C’est à cause de l’ethnocentrisme angbansanné au sein du RPG que je me suis retiré du mouvement RPG avant qu’il ne soit légalisé en parti politique, comme beaucoup d’autres Guinéens. Pour les complots ethniques au sein du RPG, la direction nationale utilisait, entre autres, Kalil Camara et Abdoulaye Koné.

En réalité, Alpha Condé n’était pas aussi raciste, anti-forestier et anti-peul qu’il le manifeste aujourd’hui. Il fait le jeu des racistes malinkés qui l’entourent et qui sont des responsables du RPG, parce qu’il a besoin d’un groupe électoral pour légitimer sa prise du pouvoir et son maintien à la présidence en Guinée.

En me retirant du RPG, j’ai dit à Alpha Condé que s’il aime la Guinée, il doit renoncer à conquérir le pouvoir avec ce mouvement qui est devenu un regroupement de haineux et de racistes malinkés. Sékou Souapé a été notre témoin commun.

Sékou Souapé Kourouma a passé toute sa vie à risquer et à combattre pour le RPG quand Mohamed Condé, le fils d’Alpha Condé et d’autres ethnos-malinkés zélés qui jouissent aujourd’hui de la Guinée passaient le beau temps en occident, loin de la poussière, des matraques, de la prison et des balles de répression en Guinée. 

Aujourd'hui, la prise de conscience au sein de nos compatriotes Malinkés a commencé. De plus en plus d'intellectuels, d'hommes de culture et de patriotes malinkés prennent la parole et se mettent en action pour barrer la route à Alpha Condé dont les manœuvres pourraient conduire notre pays dans une guerre civile.

SADIO BARRY

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.