chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Guinée-Sénégal: la frontière terrestre est rouverte depuis hier 26.01.2015 à minuit

Date de publication:2015-01-27 12:34:39

2015-01-27 12:33:23

C’est confirmé par des témoins oculaires que la frontière terrestre guinéo-sénégalaise est rouverte depuis hier lundi 26 janvier 2015 à minuit. Cela pourrait être un signe de recul de l’épidémie d’Ebola en Guinée aussi, même si malheureusement, notre pays est maintenant le plus affecté des foyers officiels qui sont la Guinée, le Libéria et la Sierra Léone.

Le mercredi 21 janvier passé, l’OMS avait annoncé la bonne nouvelle selon laquelle la propagation du virus Ebola semblait ralentir en Afrique de l'Ouest avec moins de 150 cas détectés la semaine dernière au Libéria, en Sierra Léone et en Guinée, les trois pays ouest-africains à l'épicentre de l'épidémie. Elle a précisé que chaque semaine, le nombre de cas enregistrés était divisé par deux. Son rapport rendu public parlera des progrès considérables au Libéria et en Sierra Léone: depuis la semaine passée, le Libéria, où les données officielles sont fiables, ne compte plus que 5 cas confirmés d’Ebola tant disque, en Sierra Léone, les des mesures de quarantaine imposées pour contenir la propagation du virus Ebola sont levées et les restrictions de circulation supprimées.

Aucun mot sur la Guinée, certainement pour ne pas fâcher le régime pyromane de Condé Alpha. En effet, même si l’épidémie a reculé en Guinée aussi grâce à l’aide humaine et matérielle étrangère massive, il n’est pas flatteur pour les autorités de ce pays qu’on mentionne dans le rapport public que la Guinée, d’où est partie le virus et qui se trouve dans la lutte depuis plus longtemps, est aujourd’hui le plus affecté des 3 pays et qui inquiète la communauté internationale, parce qu’elle peut contaminer les autres à nouveau.

Depuis son apparition, en Guinée, en décembre 2013, Ebola a tué 8 626 personnes en Afrique de l'Ouest, d'après les Nations-unies.

 

GUINEEPRESSE.INFO

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.