chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Guinée : les manœuvres mafieuses d’Alpha et de son rejeton Mohamed Condé

Date de publication:2015-02-06 19:35:10

2015-02-06 19:33:32

Dans le journal « La Lettre du Continent » N°699 du 04/02/2015, on parle d’un scandale qu’Alpha Condé a provoqué à Conakry en expropriant une société présente en Guinée depuis 1999 au profit de son fils Alpha Mohamed Condé qu’il a érigé en énième conseiller du président afin de le mettre à la charge de l’Etat guinéen. Des 1,3 milliards de FG qu’Alpha s’attribue par jour, il ne veut pas prendre son unique rejeton en charge !

Ce fils opportuniste et mafieux d’Alpha Condé, sans femme ni enfant, qui n’a jamais eu la curiosité de connaitre la Guinée pendant toute sa vie, alors que des Guinéens mourraient pour son papa, et qui n’aurait jamais mis pieds dans notre pays si son père n’était pas Président de la République, vit ostentatoirement aujourd’hui aux frais de l’Etat guinéen: les contribuables guinéens payent la lourde facture de sa nourriture, son logement, son habillement, ses voyages et mêmes ses loisirs, alors que les enseignants guinéens, pères et mères de familles qui travaillent durement eux, sont restés 7 mois sans salaire.

A propos du scandale

Alpha Condé et son fils se sont lancés dans toutes les affaires lucratives du pays, en passant par des groupes étrangers auxquels ils attribuent des contrats miniers, des domaines et autres patrimoines guinéens. Mais ils se confrontent souvent à un problème : ils sont venus tard sur le terrain où d’autres sont déjà en activité depuis longtemps. Ainsi, pour avoir des bonnes places, le père utilise son pouvoir de Président pour attribuer mêmes des domaines privés à leurs associés. C’est ainsi que le groupe Onomo, introduit par le fils Mohamed Condé, s'est fait attribuer en fin décembre 2014, un domaine appartenant à la Société d'Investissement des Projets Domiciliaires et Constructifs (SIPDC) depuis 1999, par un décret du Président de la République d’alors, feu Lansana Conté. La société victime a alors saisi la justice pour être rétablie dans ses droits.

Les bénéficiaires de la manœuvre sont Alpha et fils Condé. Mais la plainte sera contre la Guinée et les frais et éventuels dédommagements seront à la charge de notre peuple.

C’est ce Président corrompu et sanguinaire qui a affirmé, ce mercredi 4 février, qu’il est sûr de gagner le futur scrutin présidentiel dès le premier tour, sans tricher et dans la transparence. Pourquoi donc son refus catégorique d’accéder à la demande de l’opposition relative au respect des accords du 3 juillet 2013 et aux conditions de l’organisation des élections crédibles et transparentes au point qu’on en vienne à des victimes guinéennes civiles et militaires par balles ?

Malheureusement, l'opposition qui exige le respect du calendrier électoral constitutionnel de cette année ne fait aucune pression réelle pour faire bouger, à temps, les préparatifs de ces élections. Elle attend que le pouvoir finisse ses manœuvres et ait l'amabilité de prendre l'initiative pour contester ce qu'on va lui présenter à la dernière minute, avec pour conséquences: soit le report consensuel des élections (prolonger le mandat d'Alpha Condé) soit la tenue des élections dans les conditions voulues du pouvoir (accorder à Alpha Condé, son maintien à vie au pouvoir).

 

GUINEEPRESSE.INFO

 

Article recommandé :

Dr. Mohamed Camara de Nebraska (USA) :
« Il est temps de mettre à l’ écart ce petit professeur corrompu et incompétent »

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.