chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Afrique : Yaya Jammeh réagit au plan criminel, raciste et irresponsable des Européens

Date de publication:2015-05-28 11:44:44

2015-05-28 11:43:02

Suite  au dernier naufrage en Méditerranée qui a fait 800 morts, selon le HCR, et face  aux critiques de sa politique d’immigration qui en est responsable, l’Union  Européenne qui se voit obligée de ne plus laisser mourir les gens à sa porte, a  envisagé de combattre le fléau en allant bombarder (en Afrique même) des  barques et ateliers de fabrication des "bateaux" qui servent à  transporter ces immigrés africains vers l’Europe. Une solution que seuls des  Nazis des années 30 peuvent envisager. Un seul Président africain s’est révolté  contre cette idée raciste et criminelle dirigée contre l’Afrique et en  violation de toutes les conventions internationales et de la souveraineté des pays  africains. Lire ci-dessous ses réactions, rapportées par Senenews!

 

Yaya Jammeh menace : « Si l’UA ne défend pas l’Afrique, la Gambie n’en fera plus partie »

SENENEWS.COM – « Si l’UA ne défend pas l’Afrique, la Gambie n’en fera plus partie ». C’est la menace brandit par le Président gambien qui appelle l’Union africaine à prendre ses responsabilités.

« Des visionnaires africains ont créé l’Organisation de l’unité africaine (OUA) qui a donné naissance à l’Union africaine (UA). Je vous mets la puce à l’oreille, si l’UA ne défend pas l’Afrique, la Gambie n’en fera plus partie. L’OUA a libéré l’Afrique. Si l’UA veut nous vendre pour nous ramener à l’ère coloniale et à l’esclavage, nous allons la démonter et la briser en morceaux », a dit le président gambien dans les colonnes de Enquête parution du jour.

Yaya Jammeh a tenu à mettre en garde les occidentaux contre la nouvelle ligne retenue pour lutter contre la vague d’émigration clandestine. Le chef d’État Gambien promet d’apporter une réponse si un gambien venait à être abattu.

« Nous allons riposter contre le massacre annoncé de Gambiens en mer Méditerranée. On ne va pas tolérer ce non-sens parce que les Européens ont la possibilité de détecter les embarcations, de les arrêter et d’identifier les passagers. Si l’Union européenne passe à l’acte et tue un Gambien, Bilahi, Walahi Talahi (au nom de Dieu) je le jure, je vais riposter », a assuré le chef de l’Etat gambien.

Selon le Président Jammeh, l’Union européenne ne doit pas lutter contre l’émigration en bombardant les côtes pour détruire les embarcations.

« Les Européens ne peuvent pas se comporter comme les Américains qui envoient des drones pour bombarder des innocents. Si vous bombardez la côte gambienne, c’est une déclaration de guerre. Si vous coulez des bateaux africains, c’est une déclaration de guerre. Essayez et vous verrez.. ! », peste t-il.

 

Mis en ligne par Pape Dia

Source :

http://www.senenews.com/2015/05/27/yaya-jammeh-menace-si-lua-ne-defend-pas-lafrique-la-gambie-nen-fera-plus-partie_128600.html


Commentaires


2015-05-28 11:43:02

Suite  au dernier naufrage en Méditerranée qui a fait 800 morts, selon le HCR, et face  aux critiques de sa politique d’immigration qui en est responsable, l’Union  Européenne qui se voit obligée de ne plus laisser mourir les gens à sa porte, a  envisagé de combattre le fléau en allant bombarder (en Afrique même) des  barques et ateliers de fabrication des "bateaux" qui servent à  transporter ces immigrés africains vers l’Europe. Une solution que seuls des  Nazis des années 30 peuvent envisager. Un seul Président africain s’est révolté  contre cette idée raciste et criminelle dirigée contre l’Afrique et en  violation de toutes les conventions internationales et de la souveraineté des pays  africains. Lire ci-dessous ses réactions, rapportées par Senenews!

 

Yaya Jammeh menace : « Si l’UA ne défend pas l’Afrique, la Gambie n’en fera plus partie »

SENENEWS.COM – « Si l’UA ne défend pas l’Afrique, la Gambie n’en fera plus partie ». C’est la menace brandit par le Président gambien qui appelle l’Union africaine à prendre ses responsabilités.

« Des visionnaires africains ont créé l’Organisation de l’unité africaine (OUA) qui a donné naissance à l’Union africaine (UA). Je vous mets la puce à l’oreille, si l’UA ne défend pas l’Afrique, la Gambie n’en fera plus partie. L’OUA a libéré l’Afrique. Si l’UA veut nous vendre pour nous ramener à l’ère coloniale et à l’esclavage, nous allons la démonter et la briser en morceaux », a dit le président gambien dans les colonnes de Enquête parution du jour.

Yaya Jammeh a tenu à mettre en garde les occidentaux contre la nouvelle ligne retenue pour lutter contre la vague d’émigration clandestine. Le chef d’État Gambien promet d’apporter une réponse si un gambien venait à être abattu.

« Nous allons riposter contre le massacre annoncé de Gambiens en mer Méditerranée. On ne va pas tolérer ce non-sens parce que les Européens ont la possibilité de détecter les embarcations, de les arrêter et d’identifier les passagers. Si l’Union européenne passe à l’acte et tue un Gambien, Bilahi, Walahi Talahi (au nom de Dieu) je le jure, je vais riposter », a assuré le chef de l’Etat gambien.

Selon le Président Jammeh, l’Union européenne ne doit pas lutter contre l’émigration en bombardant les côtes pour détruire les embarcations.

« Les Européens ne peuvent pas se comporter comme les Américains qui envoient des drones pour bombarder des innocents. Si vous bombardez la côte gambienne, c’est une déclaration de guerre. Si vous coulez des bateaux africains, c’est une déclaration de guerre. Essayez et vous verrez.. ! », peste t-il.

 

Mis en ligne par Pape Dia

Source :

http://www.senenews.com/2015/05/27/yaya-jammeh-menace-si-lua-ne-defend-pas-lafrique-la-gambie-nen-fera-plus-partie_128600.html

2015-05-28 11:44:44 Oumou

2015-05-28 11:43:02

Suite  au dernier naufrage en Méditerranée qui a fait 800 morts, selon le HCR, et face  aux critiques de sa politique d’immigration qui en est responsable, l’Union  Européenne qui se voit obligée de ne plus laisser mourir les gens à sa porte, a  envisagé de combattre le fléau en allant bombarder (en Afrique même) des  barques et ateliers de fabrication des "bateaux" qui servent à  transporter ces immigrés africains vers l’Europe. Une solution que seuls des  Nazis des années 30 peuvent envisager. Un seul Président africain s’est révolté  contre cette idée raciste et criminelle dirigée contre l’Afrique et en  violation de toutes les conventions internationales et de la souveraineté des pays  africains. Lire ci-dessous ses réactions, rapportées par Senenews!

 

Yaya Jammeh menace : « Si l’UA ne défend pas l’Afrique, la Gambie n’en fera plus partie »

SENENEWS.COM – « Si l’UA ne défend pas l’Afrique, la Gambie n’en fera plus partie ». C’est la menace brandit par le Président gambien qui appelle l’Union africaine à prendre ses responsabilités.

« Des visionnaires africains ont créé l’Organisation de l’unité africaine (OUA) qui a donné naissance à l’Union africaine (UA). Je vous mets la puce à l’oreille, si l’UA ne défend pas l’Afrique, la Gambie n’en fera plus partie. L’OUA a libéré l’Afrique. Si l’UA veut nous vendre pour nous ramener à l’ère coloniale et à l’esclavage, nous allons la démonter et la briser en morceaux », a dit le président gambien dans les colonnes de Enquête parution du jour.

Yaya Jammeh a tenu à mettre en garde les occidentaux contre la nouvelle ligne retenue pour lutter contre la vague d’émigration clandestine. Le chef d’État Gambien promet d’apporter une réponse si un gambien venait à être abattu.

« Nous allons riposter contre le massacre annoncé de Gambiens en mer Méditerranée. On ne va pas tolérer ce non-sens parce que les Européens ont la possibilité de détecter les embarcations, de les arrêter et d’identifier les passagers. Si l’Union européenne passe à l’acte et tue un Gambien, Bilahi, Walahi Talahi (au nom de Dieu) je le jure, je vais riposter », a assuré le chef de l’Etat gambien.

Selon le Président Jammeh, l’Union européenne ne doit pas lutter contre l’émigration en bombardant les côtes pour détruire les embarcations.

« Les Européens ne peuvent pas se comporter comme les Américains qui envoient des drones pour bombarder des innocents. Si vous bombardez la côte gambienne, c’est une déclaration de guerre. Si vous coulez des bateaux africains, c’est une déclaration de guerre. Essayez et vous verrez.. ! », peste t-il.

 

Mis en ligne par Pape Dia

Source :

http://www.senenews.com/2015/05/27/yaya-jammeh-menace-si-lua-ne-defend-pas-lafrique-la-gambie-nen-fera-plus-partie_128600.html

2015-05-28 11:44:44 balde labe
Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.