chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Guinée : le RPG entend désormais choisir, pour l’opposition, ses représentants à la Ceni !

Date de publication:2015-09-07 16:59:54

2015-09-07 16:54:49

Décidément, l’opposition  guinéenne n’en a pas fini avec les surprises et déceptions de la part d’un  pouvoir sans scrupule qu’elle s’est toujours efforcée à crédibiliser aux yeux  des populations guinéennes et de l’opinion internationale en se livrant  constamment à des négociations sans issues et à des accords en répétition sans  application depuis l’arrivée d’Alpha Condé et son parti au pouvoir.

Selon les accords du 20 aout, l’opposition qui n’a plus que deux commissaires sur les 25 dans la Ceni a eu droit de choisir les remplaçants de ses ex deux commissaires traîtres décédés. Elle a fait son choix et l’a communiqué à la Ceni : Hadja Saran Kandé et l’ex ministre Hadja Ramatoulaye Bah connue par le pouvoir comme rigoureuse, courageuse et incorruptible.

Du coup, le fanfaron Saramady Touré, Secrétaire permanent du RPG Arc-en-ciel, adresse un courrier, le 4 septembre, au ministre de la Justice, Garde des Sceaux et président du cadre de dialogue politique guinéen, pour récuser Hadja Ramatoulaye Bah.

Si l’opposition cède à cette dernière tentative du parti au pouvoir de décider et maitriser tout le processus électoral, alors il ne servirait plus à rien pour ses électeurs d’aller voter en octobre et jusqu’après la recomposition de la Ceni en 2017. Car, quelle que soit la mibilisation de ses électeurs, elle aurait désormais à accepter les scores que le RPG voudrait lui attribuer généreusement à la présidentielle 2015, aux communales et aux futures législatives.

 

GUINEEPRESSE.INFO


Commentaires


2015-09-07 16:54:49

Décidément, l’opposition  guinéenne n’en a pas fini avec les surprises et déceptions de la part d’un  pouvoir sans scrupule qu’elle s’est toujours efforcée à crédibiliser aux yeux  des populations guinéennes et de l’opinion internationale en se livrant  constamment à des négociations sans issues et à des accords en répétition sans  application depuis l’arrivée d’Alpha Condé et son parti au pouvoir.

Selon les accords du 20 aout, l’opposition qui n’a plus que deux commissaires sur les 25 dans la Ceni a eu droit de choisir les remplaçants de ses ex deux commissaires traîtres décédés. Elle a fait son choix et l’a communiqué à la Ceni : Hadja Saran Kandé et l’ex ministre Hadja Ramatoulaye Bah connue par le pouvoir comme rigoureuse, courageuse et incorruptible.

Du coup, le fanfaron Saramady Touré, Secrétaire permanent du RPG Arc-en-ciel, adresse un courrier, le 4 septembre, au ministre de la Justice, Garde des Sceaux et président du cadre de dialogue politique guinéen, pour récuser Hadja Ramatoulaye Bah.

Si l’opposition cède à cette dernière tentative du parti au pouvoir de décider et maitriser tout le processus électoral, alors il ne servirait plus à rien pour ses électeurs d’aller voter en octobre et jusqu’après la recomposition de la Ceni en 2017. Car, quelle que soit la mibilisation de ses électeurs, elle aurait désormais à accepter les scores que le RPG voudrait lui attribuer généreusement à la présidentielle 2015, aux communales et aux futures législatives.

 

GUINEEPRESSE.INFO

2015-09-07 16:59:54 Modi Aliou Tounkaran

2015-09-07 16:54:49

Décidément, l’opposition  guinéenne n’en a pas fini avec les surprises et déceptions de la part d’un  pouvoir sans scrupule qu’elle s’est toujours efforcée à crédibiliser aux yeux  des populations guinéennes et de l’opinion internationale en se livrant  constamment à des négociations sans issues et à des accords en répétition sans  application depuis l’arrivée d’Alpha Condé et son parti au pouvoir.

Selon les accords du 20 aout, l’opposition qui n’a plus que deux commissaires sur les 25 dans la Ceni a eu droit de choisir les remplaçants de ses ex deux commissaires traîtres décédés. Elle a fait son choix et l’a communiqué à la Ceni : Hadja Saran Kandé et l’ex ministre Hadja Ramatoulaye Bah connue par le pouvoir comme rigoureuse, courageuse et incorruptible.

Du coup, le fanfaron Saramady Touré, Secrétaire permanent du RPG Arc-en-ciel, adresse un courrier, le 4 septembre, au ministre de la Justice, Garde des Sceaux et président du cadre de dialogue politique guinéen, pour récuser Hadja Ramatoulaye Bah.

Si l’opposition cède à cette dernière tentative du parti au pouvoir de décider et maitriser tout le processus électoral, alors il ne servirait plus à rien pour ses électeurs d’aller voter en octobre et jusqu’après la recomposition de la Ceni en 2017. Car, quelle que soit la mibilisation de ses électeurs, elle aurait désormais à accepter les scores que le RPG voudrait lui attribuer généreusement à la présidentielle 2015, aux communales et aux futures législatives.

 

GUINEEPRESSE.INFO

2015-09-07 16:59:54 Mouminy

2015-09-07 16:54:49

Décidément, l’opposition  guinéenne n’en a pas fini avec les surprises et déceptions de la part d’un  pouvoir sans scrupule qu’elle s’est toujours efforcée à crédibiliser aux yeux  des populations guinéennes et de l’opinion internationale en se livrant  constamment à des négociations sans issues et à des accords en répétition sans  application depuis l’arrivée d’Alpha Condé et son parti au pouvoir.

Selon les accords du 20 aout, l’opposition qui n’a plus que deux commissaires sur les 25 dans la Ceni a eu droit de choisir les remplaçants de ses ex deux commissaires traîtres décédés. Elle a fait son choix et l’a communiqué à la Ceni : Hadja Saran Kandé et l’ex ministre Hadja Ramatoulaye Bah connue par le pouvoir comme rigoureuse, courageuse et incorruptible.

Du coup, le fanfaron Saramady Touré, Secrétaire permanent du RPG Arc-en-ciel, adresse un courrier, le 4 septembre, au ministre de la Justice, Garde des Sceaux et président du cadre de dialogue politique guinéen, pour récuser Hadja Ramatoulaye Bah.

Si l’opposition cède à cette dernière tentative du parti au pouvoir de décider et maitriser tout le processus électoral, alors il ne servirait plus à rien pour ses électeurs d’aller voter en octobre et jusqu’après la recomposition de la Ceni en 2017. Car, quelle que soit la mibilisation de ses électeurs, elle aurait désormais à accepter les scores que le RPG voudrait lui attribuer généreusement à la présidentielle 2015, aux communales et aux futures législatives.

 

GUINEEPRESSE.INFO

2015-09-07 16:59:54 Lamine Diallo

2015-09-07 16:54:49

Décidément, l’opposition  guinéenne n’en a pas fini avec les surprises et déceptions de la part d’un  pouvoir sans scrupule qu’elle s’est toujours efforcée à crédibiliser aux yeux  des populations guinéennes et de l’opinion internationale en se livrant  constamment à des négociations sans issues et à des accords en répétition sans  application depuis l’arrivée d’Alpha Condé et son parti au pouvoir.

Selon les accords du 20 aout, l’opposition qui n’a plus que deux commissaires sur les 25 dans la Ceni a eu droit de choisir les remplaçants de ses ex deux commissaires traîtres décédés. Elle a fait son choix et l’a communiqué à la Ceni : Hadja Saran Kandé et l’ex ministre Hadja Ramatoulaye Bah connue par le pouvoir comme rigoureuse, courageuse et incorruptible.

Du coup, le fanfaron Saramady Touré, Secrétaire permanent du RPG Arc-en-ciel, adresse un courrier, le 4 septembre, au ministre de la Justice, Garde des Sceaux et président du cadre de dialogue politique guinéen, pour récuser Hadja Ramatoulaye Bah.

Si l’opposition cède à cette dernière tentative du parti au pouvoir de décider et maitriser tout le processus électoral, alors il ne servirait plus à rien pour ses électeurs d’aller voter en octobre et jusqu’après la recomposition de la Ceni en 2017. Car, quelle que soit la mibilisation de ses électeurs, elle aurait désormais à accepter les scores que le RPG voudrait lui attribuer généreusement à la présidentielle 2015, aux communales et aux futures législatives.

 

GUINEEPRESSE.INFO

2015-09-07 16:59:54 boubacar

2015-09-07 16:54:49

Décidément, l’opposition  guinéenne n’en a pas fini avec les surprises et déceptions de la part d’un  pouvoir sans scrupule qu’elle s’est toujours efforcée à crédibiliser aux yeux  des populations guinéennes et de l’opinion internationale en se livrant  constamment à des négociations sans issues et à des accords en répétition sans  application depuis l’arrivée d’Alpha Condé et son parti au pouvoir.

Selon les accords du 20 aout, l’opposition qui n’a plus que deux commissaires sur les 25 dans la Ceni a eu droit de choisir les remplaçants de ses ex deux commissaires traîtres décédés. Elle a fait son choix et l’a communiqué à la Ceni : Hadja Saran Kandé et l’ex ministre Hadja Ramatoulaye Bah connue par le pouvoir comme rigoureuse, courageuse et incorruptible.

Du coup, le fanfaron Saramady Touré, Secrétaire permanent du RPG Arc-en-ciel, adresse un courrier, le 4 septembre, au ministre de la Justice, Garde des Sceaux et président du cadre de dialogue politique guinéen, pour récuser Hadja Ramatoulaye Bah.

Si l’opposition cède à cette dernière tentative du parti au pouvoir de décider et maitriser tout le processus électoral, alors il ne servirait plus à rien pour ses électeurs d’aller voter en octobre et jusqu’après la recomposition de la Ceni en 2017. Car, quelle que soit la mibilisation de ses électeurs, elle aurait désormais à accepter les scores que le RPG voudrait lui attribuer généreusement à la présidentielle 2015, aux communales et aux futures législatives.

 

GUINEEPRESSE.INFO

2015-09-07 16:59:54 Ibrahima-K

2015-09-07 16:54:49

Décidément, l’opposition  guinéenne n’en a pas fini avec les surprises et déceptions de la part d’un  pouvoir sans scrupule qu’elle s’est toujours efforcée à crédibiliser aux yeux  des populations guinéennes et de l’opinion internationale en se livrant  constamment à des négociations sans issues et à des accords en répétition sans  application depuis l’arrivée d’Alpha Condé et son parti au pouvoir.

Selon les accords du 20 aout, l’opposition qui n’a plus que deux commissaires sur les 25 dans la Ceni a eu droit de choisir les remplaçants de ses ex deux commissaires traîtres décédés. Elle a fait son choix et l’a communiqué à la Ceni : Hadja Saran Kandé et l’ex ministre Hadja Ramatoulaye Bah connue par le pouvoir comme rigoureuse, courageuse et incorruptible.

Du coup, le fanfaron Saramady Touré, Secrétaire permanent du RPG Arc-en-ciel, adresse un courrier, le 4 septembre, au ministre de la Justice, Garde des Sceaux et président du cadre de dialogue politique guinéen, pour récuser Hadja Ramatoulaye Bah.

Si l’opposition cède à cette dernière tentative du parti au pouvoir de décider et maitriser tout le processus électoral, alors il ne servirait plus à rien pour ses électeurs d’aller voter en octobre et jusqu’après la recomposition de la Ceni en 2017. Car, quelle que soit la mibilisation de ses électeurs, elle aurait désormais à accepter les scores que le RPG voudrait lui attribuer généreusement à la présidentielle 2015, aux communales et aux futures législatives.

 

GUINEEPRESSE.INFO

2015-09-07 16:59:54 A.BARRY

2015-09-07 16:54:49

Décidément, l’opposition  guinéenne n’en a pas fini avec les surprises et déceptions de la part d’un  pouvoir sans scrupule qu’elle s’est toujours efforcée à crédibiliser aux yeux  des populations guinéennes et de l’opinion internationale en se livrant  constamment à des négociations sans issues et à des accords en répétition sans  application depuis l’arrivée d’Alpha Condé et son parti au pouvoir.

Selon les accords du 20 aout, l’opposition qui n’a plus que deux commissaires sur les 25 dans la Ceni a eu droit de choisir les remplaçants de ses ex deux commissaires traîtres décédés. Elle a fait son choix et l’a communiqué à la Ceni : Hadja Saran Kandé et l’ex ministre Hadja Ramatoulaye Bah connue par le pouvoir comme rigoureuse, courageuse et incorruptible.

Du coup, le fanfaron Saramady Touré, Secrétaire permanent du RPG Arc-en-ciel, adresse un courrier, le 4 septembre, au ministre de la Justice, Garde des Sceaux et président du cadre de dialogue politique guinéen, pour récuser Hadja Ramatoulaye Bah.

Si l’opposition cède à cette dernière tentative du parti au pouvoir de décider et maitriser tout le processus électoral, alors il ne servirait plus à rien pour ses électeurs d’aller voter en octobre et jusqu’après la recomposition de la Ceni en 2017. Car, quelle que soit la mibilisation de ses électeurs, elle aurait désormais à accepter les scores que le RPG voudrait lui attribuer généreusement à la présidentielle 2015, aux communales et aux futures législatives.

 

GUINEEPRESSE.INFO

2015-09-07 16:59:54 Ibrahima
Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.