chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Guinée: l’opposition regrettera d’avoir renoncé à la recomposition de la Ceni avant l’organisation des élections

Date de publication:2015-09-17 16:03:30
  2015-09-17 16:01:58

L’opposition guinéenne a ignoré toutes les alertes qui lui ont été données au sujet de la Ceni actuelle qui a fait preuve de corruption, de partialité en faveur du pouvoir et d’incompétence.

Le 15 septembre dernier, Sadio Barry prevenait dans un commentaire sous l’article « Guinée : ce que les 7 adversaires d’Alpha Condé pourraient et devraient faire à l’immédiat » :

« Il est déjà curieux que l'opposition continue de se plaindre de non correction du fichier en ignorant le fait que la Ceni a déjà commencé l'édition des cartes d'électeurs sur la base du fichier corrompu. Cela devrait se faire après la correction du fichier. Il faudrait donc veiller à la reprise de l'impression des cartes après la correction du fichier. Aussi, le report est impératif et il faudrait veiller à ce qu'il y ait un temps suffisant pour l'acheminement complet des cartes d'électeurs et des PV une semaine au moins avant le jour du vote. Sinon, ce serait l'occasion donnée pour réduire le nombre d'électeurs dans les zones de l'opposition et rendre possible la mise en place des BV fictifs avec des copies de PV. La technique est connue : ils commencent à imprimer et distribuer les cartes et PV par ceux des électeurs et BV des zones de la mouvance RPG. Le délai étant court, ce sont les cartes d’électeurs et PV des zones de l’opposition qui ne seront pas acheminés avant le jour du vote. C’est ce qui est arrivé aux législatives et qui a non seulement empêché beaucoup d’électeurs de l’opposition de voter, mais aussi qui a favorisé l’usage de PV à doublon (photocopies) et des BV fictifs. »

Lire l’évolution de la situation que Yérim Seck nous rapporte :

 

Exclusif! Les cartes d'électeur de Kankan, Siguiri et Mandiana mettent le feu aux poudres: l'opposition en réunion de crise ce 16 septembre (Par Cheikh Yérim Seck).

CONAKRYACTU.NET Une nouvelle décision de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a mis le feu aux poudres. L'opposition se retrouve en réunion de crise ce 16 septembre pour statuer sur la riposte appropriée. 

En cause, l'impression par la Ceni, les 14 et 15 septembre, des cartes d'électeur de Kankan, de Siguiri et de Mandiana, alors même que le fichier électoral n'est pas encore consolidé et que les inscrits dans ces trois villes de la Haute-Guinée sont les plus sujets à interrogations.
La Ceni n'a pas imprimé les cartes pour Nzérékoré dont le listing a fini d'être nettoyé et qui - pour intégrer le souci de l'efficacité dans la distribution du matériel électoral - est plus éloigné de la capitale. Elle a de facto passé outre les nombreuses réserves des experts contre les inscriptions dans ces trois villes. A Kankan, par exemple, où l'opposition soupçonne une inscription massive de mineurs, la population électorale a connu une hausse de 50% entre 2013 et 2015 ! 

Alors que les experts ont demandé à y voir clair, exigeant de regarder les photos des nouveaux inscrits, la Ceni leur a répondu: "Circulez, il n'y a rien à voir." Joignant le geste à la parole, elle a imprimé les cartes d'électeur pour signifier brutalement que le débat est clos. 

L'opposition acceptera-t-elle le fait accompli ? Mettra-t-elle en oeuvre sa menace de boycott ? Adoptera-t-elle d'autres formes de lutte ? Les résolutions de la réunion du 16 septembre nous édifieront. 

Lien : Conakryactu.net


Commentaires


  2015-09-17 16:01:58

L’opposition guinéenne a ignoré toutes les alertes qui lui ont été données au sujet de la Ceni actuelle qui a fait preuve de corruption, de partialité en faveur du pouvoir et d’incompétence.

Le 15 septembre dernier, Sadio Barry prevenait dans un commentaire sous l’article « Guinée : ce que les 7 adversaires d’Alpha Condé pourraient et devraient faire à l’immédiat » :

« Il est déjà curieux que l'opposition continue de se plaindre de non correction du fichier en ignorant le fait que la Ceni a déjà commencé l'édition des cartes d'électeurs sur la base du fichier corrompu. Cela devrait se faire après la correction du fichier. Il faudrait donc veiller à la reprise de l'impression des cartes après la correction du fichier. Aussi, le report est impératif et il faudrait veiller à ce qu'il y ait un temps suffisant pour l'acheminement complet des cartes d'électeurs et des PV une semaine au moins avant le jour du vote. Sinon, ce serait l'occasion donnée pour réduire le nombre d'électeurs dans les zones de l'opposition et rendre possible la mise en place des BV fictifs avec des copies de PV. La technique est connue : ils commencent à imprimer et distribuer les cartes et PV par ceux des électeurs et BV des zones de la mouvance RPG. Le délai étant court, ce sont les cartes d’électeurs et PV des zones de l’opposition qui ne seront pas acheminés avant le jour du vote. C’est ce qui est arrivé aux législatives et qui a non seulement empêché beaucoup d’électeurs de l’opposition de voter, mais aussi qui a favorisé l’usage de PV à doublon (photocopies) et des BV fictifs. »

Lire l’évolution de la situation que Yérim Seck nous rapporte :

 

Exclusif! Les cartes d'électeur de Kankan, Siguiri et Mandiana mettent le feu aux poudres: l'opposition en réunion de crise ce 16 septembre (Par Cheikh Yérim Seck).

CONAKRYACTU.NET Une nouvelle décision de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a mis le feu aux poudres. L'opposition se retrouve en réunion de crise ce 16 septembre pour statuer sur la riposte appropriée. 

En cause, l'impression par la Ceni, les 14 et 15 septembre, des cartes d'électeur de Kankan, de Siguiri et de Mandiana, alors même que le fichier électoral n'est pas encore consolidé et que les inscrits dans ces trois villes de la Haute-Guinée sont les plus sujets à interrogations.
La Ceni n'a pas imprimé les cartes pour Nzérékoré dont le listing a fini d'être nettoyé et qui - pour intégrer le souci de l'efficacité dans la distribution du matériel électoral - est plus éloigné de la capitale. Elle a de facto passé outre les nombreuses réserves des experts contre les inscriptions dans ces trois villes. A Kankan, par exemple, où l'opposition soupçonne une inscription massive de mineurs, la population électorale a connu une hausse de 50% entre 2013 et 2015 ! 

Alors que les experts ont demandé à y voir clair, exigeant de regarder les photos des nouveaux inscrits, la Ceni leur a répondu: "Circulez, il n'y a rien à voir." Joignant le geste à la parole, elle a imprimé les cartes d'électeur pour signifier brutalement que le débat est clos. 

L'opposition acceptera-t-elle le fait accompli ? Mettra-t-elle en oeuvre sa menace de boycott ? Adoptera-t-elle d'autres formes de lutte ? Les résolutions de la réunion du 16 septembre nous édifieront. 

Lien : Conakryactu.net

2015-09-17 16:03:30 Ibrahima-K
  2015-09-17 16:01:58

L’opposition guinéenne a ignoré toutes les alertes qui lui ont été données au sujet de la Ceni actuelle qui a fait preuve de corruption, de partialité en faveur du pouvoir et d’incompétence.

Le 15 septembre dernier, Sadio Barry prevenait dans un commentaire sous l’article « Guinée : ce que les 7 adversaires d’Alpha Condé pourraient et devraient faire à l’immédiat » :

« Il est déjà curieux que l'opposition continue de se plaindre de non correction du fichier en ignorant le fait que la Ceni a déjà commencé l'édition des cartes d'électeurs sur la base du fichier corrompu. Cela devrait se faire après la correction du fichier. Il faudrait donc veiller à la reprise de l'impression des cartes après la correction du fichier. Aussi, le report est impératif et il faudrait veiller à ce qu'il y ait un temps suffisant pour l'acheminement complet des cartes d'électeurs et des PV une semaine au moins avant le jour du vote. Sinon, ce serait l'occasion donnée pour réduire le nombre d'électeurs dans les zones de l'opposition et rendre possible la mise en place des BV fictifs avec des copies de PV. La technique est connue : ils commencent à imprimer et distribuer les cartes et PV par ceux des électeurs et BV des zones de la mouvance RPG. Le délai étant court, ce sont les cartes d’électeurs et PV des zones de l’opposition qui ne seront pas acheminés avant le jour du vote. C’est ce qui est arrivé aux législatives et qui a non seulement empêché beaucoup d’électeurs de l’opposition de voter, mais aussi qui a favorisé l’usage de PV à doublon (photocopies) et des BV fictifs. »

Lire l’évolution de la situation que Yérim Seck nous rapporte :

 

Exclusif! Les cartes d'électeur de Kankan, Siguiri et Mandiana mettent le feu aux poudres: l'opposition en réunion de crise ce 16 septembre (Par Cheikh Yérim Seck).

CONAKRYACTU.NET Une nouvelle décision de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a mis le feu aux poudres. L'opposition se retrouve en réunion de crise ce 16 septembre pour statuer sur la riposte appropriée. 

En cause, l'impression par la Ceni, les 14 et 15 septembre, des cartes d'électeur de Kankan, de Siguiri et de Mandiana, alors même que le fichier électoral n'est pas encore consolidé et que les inscrits dans ces trois villes de la Haute-Guinée sont les plus sujets à interrogations.
La Ceni n'a pas imprimé les cartes pour Nzérékoré dont le listing a fini d'être nettoyé et qui - pour intégrer le souci de l'efficacité dans la distribution du matériel électoral - est plus éloigné de la capitale. Elle a de facto passé outre les nombreuses réserves des experts contre les inscriptions dans ces trois villes. A Kankan, par exemple, où l'opposition soupçonne une inscription massive de mineurs, la population électorale a connu une hausse de 50% entre 2013 et 2015 ! 

Alors que les experts ont demandé à y voir clair, exigeant de regarder les photos des nouveaux inscrits, la Ceni leur a répondu: "Circulez, il n'y a rien à voir." Joignant le geste à la parole, elle a imprimé les cartes d'électeur pour signifier brutalement que le débat est clos. 

L'opposition acceptera-t-elle le fait accompli ? Mettra-t-elle en oeuvre sa menace de boycott ? Adoptera-t-elle d'autres formes de lutte ? Les résolutions de la réunion du 16 septembre nous édifieront. 

Lien : Conakryactu.net

2015-09-17 16:03:30 SADIO BARRY
  2015-09-17 16:01:58

L’opposition guinéenne a ignoré toutes les alertes qui lui ont été données au sujet de la Ceni actuelle qui a fait preuve de corruption, de partialité en faveur du pouvoir et d’incompétence.

Le 15 septembre dernier, Sadio Barry prevenait dans un commentaire sous l’article « Guinée : ce que les 7 adversaires d’Alpha Condé pourraient et devraient faire à l’immédiat » :

« Il est déjà curieux que l'opposition continue de se plaindre de non correction du fichier en ignorant le fait que la Ceni a déjà commencé l'édition des cartes d'électeurs sur la base du fichier corrompu. Cela devrait se faire après la correction du fichier. Il faudrait donc veiller à la reprise de l'impression des cartes après la correction du fichier. Aussi, le report est impératif et il faudrait veiller à ce qu'il y ait un temps suffisant pour l'acheminement complet des cartes d'électeurs et des PV une semaine au moins avant le jour du vote. Sinon, ce serait l'occasion donnée pour réduire le nombre d'électeurs dans les zones de l'opposition et rendre possible la mise en place des BV fictifs avec des copies de PV. La technique est connue : ils commencent à imprimer et distribuer les cartes et PV par ceux des électeurs et BV des zones de la mouvance RPG. Le délai étant court, ce sont les cartes d’électeurs et PV des zones de l’opposition qui ne seront pas acheminés avant le jour du vote. C’est ce qui est arrivé aux législatives et qui a non seulement empêché beaucoup d’électeurs de l’opposition de voter, mais aussi qui a favorisé l’usage de PV à doublon (photocopies) et des BV fictifs. »

Lire l’évolution de la situation que Yérim Seck nous rapporte :

 

Exclusif! Les cartes d'électeur de Kankan, Siguiri et Mandiana mettent le feu aux poudres: l'opposition en réunion de crise ce 16 septembre (Par Cheikh Yérim Seck).

CONAKRYACTU.NET Une nouvelle décision de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a mis le feu aux poudres. L'opposition se retrouve en réunion de crise ce 16 septembre pour statuer sur la riposte appropriée. 

En cause, l'impression par la Ceni, les 14 et 15 septembre, des cartes d'électeur de Kankan, de Siguiri et de Mandiana, alors même que le fichier électoral n'est pas encore consolidé et que les inscrits dans ces trois villes de la Haute-Guinée sont les plus sujets à interrogations.
La Ceni n'a pas imprimé les cartes pour Nzérékoré dont le listing a fini d'être nettoyé et qui - pour intégrer le souci de l'efficacité dans la distribution du matériel électoral - est plus éloigné de la capitale. Elle a de facto passé outre les nombreuses réserves des experts contre les inscriptions dans ces trois villes. A Kankan, par exemple, où l'opposition soupçonne une inscription massive de mineurs, la population électorale a connu une hausse de 50% entre 2013 et 2015 ! 

Alors que les experts ont demandé à y voir clair, exigeant de regarder les photos des nouveaux inscrits, la Ceni leur a répondu: "Circulez, il n'y a rien à voir." Joignant le geste à la parole, elle a imprimé les cartes d'électeur pour signifier brutalement que le débat est clos. 

L'opposition acceptera-t-elle le fait accompli ? Mettra-t-elle en oeuvre sa menace de boycott ? Adoptera-t-elle d'autres formes de lutte ? Les résolutions de la réunion du 16 septembre nous édifieront. 

Lien : Conakryactu.net

2015-09-17 16:03:30 .saliou balde
  2015-09-17 16:01:58

L’opposition guinéenne a ignoré toutes les alertes qui lui ont été données au sujet de la Ceni actuelle qui a fait preuve de corruption, de partialité en faveur du pouvoir et d’incompétence.

Le 15 septembre dernier, Sadio Barry prevenait dans un commentaire sous l’article « Guinée : ce que les 7 adversaires d’Alpha Condé pourraient et devraient faire à l’immédiat » :

« Il est déjà curieux que l'opposition continue de se plaindre de non correction du fichier en ignorant le fait que la Ceni a déjà commencé l'édition des cartes d'électeurs sur la base du fichier corrompu. Cela devrait se faire après la correction du fichier. Il faudrait donc veiller à la reprise de l'impression des cartes après la correction du fichier. Aussi, le report est impératif et il faudrait veiller à ce qu'il y ait un temps suffisant pour l'acheminement complet des cartes d'électeurs et des PV une semaine au moins avant le jour du vote. Sinon, ce serait l'occasion donnée pour réduire le nombre d'électeurs dans les zones de l'opposition et rendre possible la mise en place des BV fictifs avec des copies de PV. La technique est connue : ils commencent à imprimer et distribuer les cartes et PV par ceux des électeurs et BV des zones de la mouvance RPG. Le délai étant court, ce sont les cartes d’électeurs et PV des zones de l’opposition qui ne seront pas acheminés avant le jour du vote. C’est ce qui est arrivé aux législatives et qui a non seulement empêché beaucoup d’électeurs de l’opposition de voter, mais aussi qui a favorisé l’usage de PV à doublon (photocopies) et des BV fictifs. »

Lire l’évolution de la situation que Yérim Seck nous rapporte :

 

Exclusif! Les cartes d'électeur de Kankan, Siguiri et Mandiana mettent le feu aux poudres: l'opposition en réunion de crise ce 16 septembre (Par Cheikh Yérim Seck).

CONAKRYACTU.NET Une nouvelle décision de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a mis le feu aux poudres. L'opposition se retrouve en réunion de crise ce 16 septembre pour statuer sur la riposte appropriée. 

En cause, l'impression par la Ceni, les 14 et 15 septembre, des cartes d'électeur de Kankan, de Siguiri et de Mandiana, alors même que le fichier électoral n'est pas encore consolidé et que les inscrits dans ces trois villes de la Haute-Guinée sont les plus sujets à interrogations.
La Ceni n'a pas imprimé les cartes pour Nzérékoré dont le listing a fini d'être nettoyé et qui - pour intégrer le souci de l'efficacité dans la distribution du matériel électoral - est plus éloigné de la capitale. Elle a de facto passé outre les nombreuses réserves des experts contre les inscriptions dans ces trois villes. A Kankan, par exemple, où l'opposition soupçonne une inscription massive de mineurs, la population électorale a connu une hausse de 50% entre 2013 et 2015 ! 

Alors que les experts ont demandé à y voir clair, exigeant de regarder les photos des nouveaux inscrits, la Ceni leur a répondu: "Circulez, il n'y a rien à voir." Joignant le geste à la parole, elle a imprimé les cartes d'électeur pour signifier brutalement que le débat est clos. 

L'opposition acceptera-t-elle le fait accompli ? Mettra-t-elle en oeuvre sa menace de boycott ? Adoptera-t-elle d'autres formes de lutte ? Les résolutions de la réunion du 16 septembre nous édifieront. 

Lien : Conakryactu.net

2015-09-17 16:03:30 A BARRY
  2015-09-17 16:01:58

L’opposition guinéenne a ignoré toutes les alertes qui lui ont été données au sujet de la Ceni actuelle qui a fait preuve de corruption, de partialité en faveur du pouvoir et d’incompétence.

Le 15 septembre dernier, Sadio Barry prevenait dans un commentaire sous l’article « Guinée : ce que les 7 adversaires d’Alpha Condé pourraient et devraient faire à l’immédiat » :

« Il est déjà curieux que l'opposition continue de se plaindre de non correction du fichier en ignorant le fait que la Ceni a déjà commencé l'édition des cartes d'électeurs sur la base du fichier corrompu. Cela devrait se faire après la correction du fichier. Il faudrait donc veiller à la reprise de l'impression des cartes après la correction du fichier. Aussi, le report est impératif et il faudrait veiller à ce qu'il y ait un temps suffisant pour l'acheminement complet des cartes d'électeurs et des PV une semaine au moins avant le jour du vote. Sinon, ce serait l'occasion donnée pour réduire le nombre d'électeurs dans les zones de l'opposition et rendre possible la mise en place des BV fictifs avec des copies de PV. La technique est connue : ils commencent à imprimer et distribuer les cartes et PV par ceux des électeurs et BV des zones de la mouvance RPG. Le délai étant court, ce sont les cartes d’électeurs et PV des zones de l’opposition qui ne seront pas acheminés avant le jour du vote. C’est ce qui est arrivé aux législatives et qui a non seulement empêché beaucoup d’électeurs de l’opposition de voter, mais aussi qui a favorisé l’usage de PV à doublon (photocopies) et des BV fictifs. »

Lire l’évolution de la situation que Yérim Seck nous rapporte :

 

Exclusif! Les cartes d'électeur de Kankan, Siguiri et Mandiana mettent le feu aux poudres: l'opposition en réunion de crise ce 16 septembre (Par Cheikh Yérim Seck).

CONAKRYACTU.NET Une nouvelle décision de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a mis le feu aux poudres. L'opposition se retrouve en réunion de crise ce 16 septembre pour statuer sur la riposte appropriée. 

En cause, l'impression par la Ceni, les 14 et 15 septembre, des cartes d'électeur de Kankan, de Siguiri et de Mandiana, alors même que le fichier électoral n'est pas encore consolidé et que les inscrits dans ces trois villes de la Haute-Guinée sont les plus sujets à interrogations.
La Ceni n'a pas imprimé les cartes pour Nzérékoré dont le listing a fini d'être nettoyé et qui - pour intégrer le souci de l'efficacité dans la distribution du matériel électoral - est plus éloigné de la capitale. Elle a de facto passé outre les nombreuses réserves des experts contre les inscriptions dans ces trois villes. A Kankan, par exemple, où l'opposition soupçonne une inscription massive de mineurs, la population électorale a connu une hausse de 50% entre 2013 et 2015 ! 

Alors que les experts ont demandé à y voir clair, exigeant de regarder les photos des nouveaux inscrits, la Ceni leur a répondu: "Circulez, il n'y a rien à voir." Joignant le geste à la parole, elle a imprimé les cartes d'électeur pour signifier brutalement que le débat est clos. 

L'opposition acceptera-t-elle le fait accompli ? Mettra-t-elle en oeuvre sa menace de boycott ? Adoptera-t-elle d'autres formes de lutte ? Les résolutions de la réunion du 16 septembre nous édifieront. 

Lien : Conakryactu.net

2015-09-17 16:03:30 progressiste
  2015-09-17 16:01:58

L’opposition guinéenne a ignoré toutes les alertes qui lui ont été données au sujet de la Ceni actuelle qui a fait preuve de corruption, de partialité en faveur du pouvoir et d’incompétence.

Le 15 septembre dernier, Sadio Barry prevenait dans un commentaire sous l’article « Guinée : ce que les 7 adversaires d’Alpha Condé pourraient et devraient faire à l’immédiat » :

« Il est déjà curieux que l'opposition continue de se plaindre de non correction du fichier en ignorant le fait que la Ceni a déjà commencé l'édition des cartes d'électeurs sur la base du fichier corrompu. Cela devrait se faire après la correction du fichier. Il faudrait donc veiller à la reprise de l'impression des cartes après la correction du fichier. Aussi, le report est impératif et il faudrait veiller à ce qu'il y ait un temps suffisant pour l'acheminement complet des cartes d'électeurs et des PV une semaine au moins avant le jour du vote. Sinon, ce serait l'occasion donnée pour réduire le nombre d'électeurs dans les zones de l'opposition et rendre possible la mise en place des BV fictifs avec des copies de PV. La technique est connue : ils commencent à imprimer et distribuer les cartes et PV par ceux des électeurs et BV des zones de la mouvance RPG. Le délai étant court, ce sont les cartes d’électeurs et PV des zones de l’opposition qui ne seront pas acheminés avant le jour du vote. C’est ce qui est arrivé aux législatives et qui a non seulement empêché beaucoup d’électeurs de l’opposition de voter, mais aussi qui a favorisé l’usage de PV à doublon (photocopies) et des BV fictifs. »

Lire l’évolution de la situation que Yérim Seck nous rapporte :

 

Exclusif! Les cartes d'électeur de Kankan, Siguiri et Mandiana mettent le feu aux poudres: l'opposition en réunion de crise ce 16 septembre (Par Cheikh Yérim Seck).

CONAKRYACTU.NET Une nouvelle décision de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a mis le feu aux poudres. L'opposition se retrouve en réunion de crise ce 16 septembre pour statuer sur la riposte appropriée. 

En cause, l'impression par la Ceni, les 14 et 15 septembre, des cartes d'électeur de Kankan, de Siguiri et de Mandiana, alors même que le fichier électoral n'est pas encore consolidé et que les inscrits dans ces trois villes de la Haute-Guinée sont les plus sujets à interrogations.
La Ceni n'a pas imprimé les cartes pour Nzérékoré dont le listing a fini d'être nettoyé et qui - pour intégrer le souci de l'efficacité dans la distribution du matériel électoral - est plus éloigné de la capitale. Elle a de facto passé outre les nombreuses réserves des experts contre les inscriptions dans ces trois villes. A Kankan, par exemple, où l'opposition soupçonne une inscription massive de mineurs, la population électorale a connu une hausse de 50% entre 2013 et 2015 ! 

Alors que les experts ont demandé à y voir clair, exigeant de regarder les photos des nouveaux inscrits, la Ceni leur a répondu: "Circulez, il n'y a rien à voir." Joignant le geste à la parole, elle a imprimé les cartes d'électeur pour signifier brutalement que le débat est clos. 

L'opposition acceptera-t-elle le fait accompli ? Mettra-t-elle en oeuvre sa menace de boycott ? Adoptera-t-elle d'autres formes de lutte ? Les résolutions de la réunion du 16 septembre nous édifieront. 

Lien : Conakryactu.net

2015-09-17 16:03:30 dalo
Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.