chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Emission Lynx FM du 23.09.2015 : Sadio Barry répond à Baadiko

Date de publication:2015-10-01 17:14:49

2015-10-01 17:10:02

Le mercredi 16  septembre 2015, Mamadou Bah Baadiko est passé sur la radio Lynx FM pour justifier son revirement pour soutenir Alpha Condé et le RPG arc-en-ciel. Il saisira  cette occasion pour porter beaucoup d’accusations contre le Secrétaire Général du BEN et tous ceux qui ont démissionné avec ce dernier. Il ira même plus loin en s’attaquant à des anciens de l’UFD qui auraient soutenu l’équipe des Sadio  Barry et le BEN qui ont eu l’audace de s’opposer à ses décisions arbitraires en le priant de se conformer aux statuts qui régissent le parti. Parmi ces personnes, son conseiller personnel dira Baadiko lui-même. Ce conseiller, bien que membre ancien du parti et Secrétaire des affaires sociales du BEN, il a été  empêché d’accéder à la salle du congrès le 5 septembre, parce qu’il ne partagerait pas l’opinion du président du parti Baadiko.

Les Allemands disent : « Lügen haben kurze Beine », c’est à dire que le mensonge a des jambes courtes, il ne peut pas aller loin.

Sur la radio Lynx FM, Baadiko avait prétendu que c’est la majorité des membres statutaires du parti qui l’ont mandaté à négocier l’alliance avec le RPG. La réaction de ces membres du parti apportera non seulement un démenti cinglant aux propos de Baadiko, mais aussi la lumière sur les coulisses dudit congrès :

« A l’issue des débats, neuf (9) ont voté pour et deux (2) ont voté contre le ralliement au RPG Arc-en-ciel. Nous affirmons qu’une procédure de consultation interne régulière de tous les responsables du parti en Guinée  comme à l'extérieur aurait voté à une écrasante majorité contre le ralliement au RPG Arc-en-ciel. », déclare UFD-Benelux (Lire).

« Si la procédure avait été régulière, ces derniers auraient pu compter sur les voix d'autres responsables à l'intérieur comme à l'extérieur du pays; soit les deux tiers des militants:
- L'UFD France dans sa totalité.
- l'UFD Benelux dans sa totalité.
La vérité est que M. Baadikko a réuni des copains pour décider en lieu et place des vrais structures prévues du parti », déclare UFD-France et d’autres associés (Lire).

Ainsi, nous comprenons à présent pourquoi Baadiko et ses adeptes ont soigneusement évité de montrer des images du congrès bien qu’il prétend avoir réuni du monde :

« neuf (9) ont voté pour et deux (2) ont voté contre » veut dire qu’il y avait 11 participants en tout ce jour important pour Baadiko qui voulait légitimer sa forfaiture (ceux qui ont été déplacés de l’intérieur et de l'extérieur plus ceux de Conakry).

En  effet, lors des négociations pour la refonte du parti et l’arrivée des nouveaux en groupe, le président du parti Baadiko lui-même avait affirmé que pour les consultations dans ce sens, le parti n’avait que 11 personnes à contacter en tout dont les membres restant de la Guinée, les deux seules Fédérations (Benelux  et France) et un certain Tanou Diallo aux USA.

Comme on le voit, les deux membres dirigeants du parti en Guinée et toutes les Fédérations l'ont démenti et ont désavoué sa démarche.

Dans ces conditions, l’accord signé par Baadiko avec le RPG est-il valable ? Baadiko a trahi l’UFD et les siens et trompé Alpha Condé et son RPG. Dans d’autres pays, M. Bah aurait une lourde peine à purger pour abus de confiance, infidélité, trahison, faux et usage de faux.

Ci-dessous, l’émission-réponse de Sadio Barry avec la radio Lynx FM :

https://youtu.be/XN_Lh-rQRcc

Bonne écoute !

 

GUINEEPRESSE.INFO

 

Article recommandé:

Pourquoi Sadio Barry ne pouvait rallier Alpha Condé et son RPG


Commentaires


2015-10-01 17:14:49 Ibrahima

2015-10-01 17:10:02

Le mercredi 16  septembre 2015, Mamadou Bah Baadiko est passé sur la radio Lynx FM pour justifier son revirement pour soutenir Alpha Condé et le RPG arc-en-ciel. Il saisira  cette occasion pour porter beaucoup d’accusations contre le Secrétaire Général du BEN et tous ceux qui ont démissionné avec ce dernier. Il ira même plus loin en s’attaquant à des anciens de l’UFD qui auraient soutenu l’équipe des Sadio  Barry et le BEN qui ont eu l’audace de s’opposer à ses décisions arbitraires en le priant de se conformer aux statuts qui régissent le parti. Parmi ces personnes, son conseiller personnel dira Baadiko lui-même. Ce conseiller, bien que membre ancien du parti et Secrétaire des affaires sociales du BEN, il a été  empêché d’accéder à la salle du congrès le 5 septembre, parce qu’il ne partagerait pas l’opinion du président du parti Baadiko.

Les Allemands disent : « Lügen haben kurze Beine », c’est à dire que le mensonge a des jambes courtes, il ne peut pas aller loin.

Sur la radio Lynx FM, Baadiko avait prétendu que c’est la majorité des membres statutaires du parti qui l’ont mandaté à négocier l’alliance avec le RPG. La réaction de ces membres du parti apportera non seulement un démenti cinglant aux propos de Baadiko, mais aussi la lumière sur les coulisses dudit congrès :

« A l’issue des débats, neuf (9) ont voté pour et deux (2) ont voté contre le ralliement au RPG Arc-en-ciel. Nous affirmons qu’une procédure de consultation interne régulière de tous les responsables du parti en Guinée  comme à l'extérieur aurait voté à une écrasante majorité contre le ralliement au RPG Arc-en-ciel. », déclare UFD-Benelux (Lire).

« Si la procédure avait été régulière, ces derniers auraient pu compter sur les voix d'autres responsables à l'intérieur comme à l'extérieur du pays; soit les deux tiers des militants:
- L'UFD France dans sa totalité.
- l'UFD Benelux dans sa totalité.
La vérité est que M. Baadikko a réuni des copains pour décider en lieu et place des vrais structures prévues du parti », déclare UFD-France et d’autres associés (Lire).

Ainsi, nous comprenons à présent pourquoi Baadiko et ses adeptes ont soigneusement évité de montrer des images du congrès bien qu’il prétend avoir réuni du monde :

« neuf (9) ont voté pour et deux (2) ont voté contre » veut dire qu’il y avait 11 participants en tout ce jour important pour Baadiko qui voulait légitimer sa forfaiture (ceux qui ont été déplacés de l’intérieur et de l'extérieur plus ceux de Conakry).

En  effet, lors des négociations pour la refonte du parti et l’arrivée des nouveaux en groupe, le président du parti Baadiko lui-même avait affirmé que pour les consultations dans ce sens, le parti n’avait que 11 personnes à contacter en tout dont les membres restant de la Guinée, les deux seules Fédérations (Benelux  et France) et un certain Tanou Diallo aux USA.

Comme on le voit, les deux membres dirigeants du parti en Guinée et toutes les Fédérations l'ont démenti et ont désavoué sa démarche.

Dans ces conditions, l’accord signé par Baadiko avec le RPG est-il valable ? Baadiko a trahi l’UFD et les siens et trompé Alpha Condé et son RPG. Dans d’autres pays, M. Bah aurait une lourde peine à purger pour abus de confiance, infidélité, trahison, faux et usage de faux.

Ci-dessous, l’émission-réponse de Sadio Barry avec la radio Lynx FM :

https://youtu.be/XN_Lh-rQRcc

Bonne écoute !

 

GUINEEPRESSE.INFO

 

Article recommandé:

Pourquoi Sadio Barry ne pouvait rallier Alpha Condé et son RPG

2015-10-01 17:15:03 Ibrahima
2015-10-01 17:14:49 mohamed diallo

2015-10-01 17:10:02

Le mercredi 16  septembre 2015, Mamadou Bah Baadiko est passé sur la radio Lynx FM pour justifier son revirement pour soutenir Alpha Condé et le RPG arc-en-ciel. Il saisira  cette occasion pour porter beaucoup d’accusations contre le Secrétaire Général du BEN et tous ceux qui ont démissionné avec ce dernier. Il ira même plus loin en s’attaquant à des anciens de l’UFD qui auraient soutenu l’équipe des Sadio  Barry et le BEN qui ont eu l’audace de s’opposer à ses décisions arbitraires en le priant de se conformer aux statuts qui régissent le parti. Parmi ces personnes, son conseiller personnel dira Baadiko lui-même. Ce conseiller, bien que membre ancien du parti et Secrétaire des affaires sociales du BEN, il a été  empêché d’accéder à la salle du congrès le 5 septembre, parce qu’il ne partagerait pas l’opinion du président du parti Baadiko.

Les Allemands disent : « Lügen haben kurze Beine », c’est à dire que le mensonge a des jambes courtes, il ne peut pas aller loin.

Sur la radio Lynx FM, Baadiko avait prétendu que c’est la majorité des membres statutaires du parti qui l’ont mandaté à négocier l’alliance avec le RPG. La réaction de ces membres du parti apportera non seulement un démenti cinglant aux propos de Baadiko, mais aussi la lumière sur les coulisses dudit congrès :

« A l’issue des débats, neuf (9) ont voté pour et deux (2) ont voté contre le ralliement au RPG Arc-en-ciel. Nous affirmons qu’une procédure de consultation interne régulière de tous les responsables du parti en Guinée  comme à l'extérieur aurait voté à une écrasante majorité contre le ralliement au RPG Arc-en-ciel. », déclare UFD-Benelux (Lire).

« Si la procédure avait été régulière, ces derniers auraient pu compter sur les voix d'autres responsables à l'intérieur comme à l'extérieur du pays; soit les deux tiers des militants:
- L'UFD France dans sa totalité.
- l'UFD Benelux dans sa totalité.
La vérité est que M. Baadikko a réuni des copains pour décider en lieu et place des vrais structures prévues du parti », déclare UFD-France et d’autres associés (Lire).

Ainsi, nous comprenons à présent pourquoi Baadiko et ses adeptes ont soigneusement évité de montrer des images du congrès bien qu’il prétend avoir réuni du monde :

« neuf (9) ont voté pour et deux (2) ont voté contre » veut dire qu’il y avait 11 participants en tout ce jour important pour Baadiko qui voulait légitimer sa forfaiture (ceux qui ont été déplacés de l’intérieur et de l'extérieur plus ceux de Conakry).

En  effet, lors des négociations pour la refonte du parti et l’arrivée des nouveaux en groupe, le président du parti Baadiko lui-même avait affirmé que pour les consultations dans ce sens, le parti n’avait que 11 personnes à contacter en tout dont les membres restant de la Guinée, les deux seules Fédérations (Benelux  et France) et un certain Tanou Diallo aux USA.

Comme on le voit, les deux membres dirigeants du parti en Guinée et toutes les Fédérations l'ont démenti et ont désavoué sa démarche.

Dans ces conditions, l’accord signé par Baadiko avec le RPG est-il valable ? Baadiko a trahi l’UFD et les siens et trompé Alpha Condé et son RPG. Dans d’autres pays, M. Bah aurait une lourde peine à purger pour abus de confiance, infidélité, trahison, faux et usage de faux.

Ci-dessous, l’émission-réponse de Sadio Barry avec la radio Lynx FM :

https://youtu.be/XN_Lh-rQRcc

Bonne écoute !

 

GUINEEPRESSE.INFO

 

Article recommandé:

Pourquoi Sadio Barry ne pouvait rallier Alpha Condé et son RPG

2015-10-01 17:15:03 mohamed diallo
2015-10-01 17:14:49 Saran

2015-10-01 17:10:02

Le mercredi 16  septembre 2015, Mamadou Bah Baadiko est passé sur la radio Lynx FM pour justifier son revirement pour soutenir Alpha Condé et le RPG arc-en-ciel. Il saisira  cette occasion pour porter beaucoup d’accusations contre le Secrétaire Général du BEN et tous ceux qui ont démissionné avec ce dernier. Il ira même plus loin en s’attaquant à des anciens de l’UFD qui auraient soutenu l’équipe des Sadio  Barry et le BEN qui ont eu l’audace de s’opposer à ses décisions arbitraires en le priant de se conformer aux statuts qui régissent le parti. Parmi ces personnes, son conseiller personnel dira Baadiko lui-même. Ce conseiller, bien que membre ancien du parti et Secrétaire des affaires sociales du BEN, il a été  empêché d’accéder à la salle du congrès le 5 septembre, parce qu’il ne partagerait pas l’opinion du président du parti Baadiko.

Les Allemands disent : « Lügen haben kurze Beine », c’est à dire que le mensonge a des jambes courtes, il ne peut pas aller loin.

Sur la radio Lynx FM, Baadiko avait prétendu que c’est la majorité des membres statutaires du parti qui l’ont mandaté à négocier l’alliance avec le RPG. La réaction de ces membres du parti apportera non seulement un démenti cinglant aux propos de Baadiko, mais aussi la lumière sur les coulisses dudit congrès :

« A l’issue des débats, neuf (9) ont voté pour et deux (2) ont voté contre le ralliement au RPG Arc-en-ciel. Nous affirmons qu’une procédure de consultation interne régulière de tous les responsables du parti en Guinée  comme à l'extérieur aurait voté à une écrasante majorité contre le ralliement au RPG Arc-en-ciel. », déclare UFD-Benelux (Lire).

« Si la procédure avait été régulière, ces derniers auraient pu compter sur les voix d'autres responsables à l'intérieur comme à l'extérieur du pays; soit les deux tiers des militants:
- L'UFD France dans sa totalité.
- l'UFD Benelux dans sa totalité.
La vérité est que M. Baadikko a réuni des copains pour décider en lieu et place des vrais structures prévues du parti », déclare UFD-France et d’autres associés (Lire).

Ainsi, nous comprenons à présent pourquoi Baadiko et ses adeptes ont soigneusement évité de montrer des images du congrès bien qu’il prétend avoir réuni du monde :

« neuf (9) ont voté pour et deux (2) ont voté contre » veut dire qu’il y avait 11 participants en tout ce jour important pour Baadiko qui voulait légitimer sa forfaiture (ceux qui ont été déplacés de l’intérieur et de l'extérieur plus ceux de Conakry).

En  effet, lors des négociations pour la refonte du parti et l’arrivée des nouveaux en groupe, le président du parti Baadiko lui-même avait affirmé que pour les consultations dans ce sens, le parti n’avait que 11 personnes à contacter en tout dont les membres restant de la Guinée, les deux seules Fédérations (Benelux  et France) et un certain Tanou Diallo aux USA.

Comme on le voit, les deux membres dirigeants du parti en Guinée et toutes les Fédérations l'ont démenti et ont désavoué sa démarche.

Dans ces conditions, l’accord signé par Baadiko avec le RPG est-il valable ? Baadiko a trahi l’UFD et les siens et trompé Alpha Condé et son RPG. Dans d’autres pays, M. Bah aurait une lourde peine à purger pour abus de confiance, infidélité, trahison, faux et usage de faux.

Ci-dessous, l’émission-réponse de Sadio Barry avec la radio Lynx FM :

https://youtu.be/XN_Lh-rQRcc

Bonne écoute !

 

GUINEEPRESSE.INFO

 

Article recommandé:

Pourquoi Sadio Barry ne pouvait rallier Alpha Condé et son RPG

2015-10-01 17:15:03 Saran
2015-10-01 17:14:49 ousmane bangoura

2015-10-01 17:10:02

Le mercredi 16  septembre 2015, Mamadou Bah Baadiko est passé sur la radio Lynx FM pour justifier son revirement pour soutenir Alpha Condé et le RPG arc-en-ciel. Il saisira  cette occasion pour porter beaucoup d’accusations contre le Secrétaire Général du BEN et tous ceux qui ont démissionné avec ce dernier. Il ira même plus loin en s’attaquant à des anciens de l’UFD qui auraient soutenu l’équipe des Sadio  Barry et le BEN qui ont eu l’audace de s’opposer à ses décisions arbitraires en le priant de se conformer aux statuts qui régissent le parti. Parmi ces personnes, son conseiller personnel dira Baadiko lui-même. Ce conseiller, bien que membre ancien du parti et Secrétaire des affaires sociales du BEN, il a été  empêché d’accéder à la salle du congrès le 5 septembre, parce qu’il ne partagerait pas l’opinion du président du parti Baadiko.

Les Allemands disent : « Lügen haben kurze Beine », c’est à dire que le mensonge a des jambes courtes, il ne peut pas aller loin.

Sur la radio Lynx FM, Baadiko avait prétendu que c’est la majorité des membres statutaires du parti qui l’ont mandaté à négocier l’alliance avec le RPG. La réaction de ces membres du parti apportera non seulement un démenti cinglant aux propos de Baadiko, mais aussi la lumière sur les coulisses dudit congrès :

« A l’issue des débats, neuf (9) ont voté pour et deux (2) ont voté contre le ralliement au RPG Arc-en-ciel. Nous affirmons qu’une procédure de consultation interne régulière de tous les responsables du parti en Guinée  comme à l'extérieur aurait voté à une écrasante majorité contre le ralliement au RPG Arc-en-ciel. », déclare UFD-Benelux (Lire).

« Si la procédure avait été régulière, ces derniers auraient pu compter sur les voix d'autres responsables à l'intérieur comme à l'extérieur du pays; soit les deux tiers des militants:
- L'UFD France dans sa totalité.
- l'UFD Benelux dans sa totalité.
La vérité est que M. Baadikko a réuni des copains pour décider en lieu et place des vrais structures prévues du parti », déclare UFD-France et d’autres associés (Lire).

Ainsi, nous comprenons à présent pourquoi Baadiko et ses adeptes ont soigneusement évité de montrer des images du congrès bien qu’il prétend avoir réuni du monde :

« neuf (9) ont voté pour et deux (2) ont voté contre » veut dire qu’il y avait 11 participants en tout ce jour important pour Baadiko qui voulait légitimer sa forfaiture (ceux qui ont été déplacés de l’intérieur et de l'extérieur plus ceux de Conakry).

En  effet, lors des négociations pour la refonte du parti et l’arrivée des nouveaux en groupe, le président du parti Baadiko lui-même avait affirmé que pour les consultations dans ce sens, le parti n’avait que 11 personnes à contacter en tout dont les membres restant de la Guinée, les deux seules Fédérations (Benelux  et France) et un certain Tanou Diallo aux USA.

Comme on le voit, les deux membres dirigeants du parti en Guinée et toutes les Fédérations l'ont démenti et ont désavoué sa démarche.

Dans ces conditions, l’accord signé par Baadiko avec le RPG est-il valable ? Baadiko a trahi l’UFD et les siens et trompé Alpha Condé et son RPG. Dans d’autres pays, M. Bah aurait une lourde peine à purger pour abus de confiance, infidélité, trahison, faux et usage de faux.

Ci-dessous, l’émission-réponse de Sadio Barry avec la radio Lynx FM :

https://youtu.be/XN_Lh-rQRcc

Bonne écoute !

 

GUINEEPRESSE.INFO

 

Article recommandé:

Pourquoi Sadio Barry ne pouvait rallier Alpha Condé et son RPG

2015-10-01 17:15:03 ousmane bangoura
2015-10-01 17:14:49 M. Tamba

2015-10-01 17:10:02

Le mercredi 16  septembre 2015, Mamadou Bah Baadiko est passé sur la radio Lynx FM pour justifier son revirement pour soutenir Alpha Condé et le RPG arc-en-ciel. Il saisira  cette occasion pour porter beaucoup d’accusations contre le Secrétaire Général du BEN et tous ceux qui ont démissionné avec ce dernier. Il ira même plus loin en s’attaquant à des anciens de l’UFD qui auraient soutenu l’équipe des Sadio  Barry et le BEN qui ont eu l’audace de s’opposer à ses décisions arbitraires en le priant de se conformer aux statuts qui régissent le parti. Parmi ces personnes, son conseiller personnel dira Baadiko lui-même. Ce conseiller, bien que membre ancien du parti et Secrétaire des affaires sociales du BEN, il a été  empêché d’accéder à la salle du congrès le 5 septembre, parce qu’il ne partagerait pas l’opinion du président du parti Baadiko.

Les Allemands disent : « Lügen haben kurze Beine », c’est à dire que le mensonge a des jambes courtes, il ne peut pas aller loin.

Sur la radio Lynx FM, Baadiko avait prétendu que c’est la majorité des membres statutaires du parti qui l’ont mandaté à négocier l’alliance avec le RPG. La réaction de ces membres du parti apportera non seulement un démenti cinglant aux propos de Baadiko, mais aussi la lumière sur les coulisses dudit congrès :

« A l’issue des débats, neuf (9) ont voté pour et deux (2) ont voté contre le ralliement au RPG Arc-en-ciel. Nous affirmons qu’une procédure de consultation interne régulière de tous les responsables du parti en Guinée  comme à l'extérieur aurait voté à une écrasante majorité contre le ralliement au RPG Arc-en-ciel. », déclare UFD-Benelux (Lire).

« Si la procédure avait été régulière, ces derniers auraient pu compter sur les voix d'autres responsables à l'intérieur comme à l'extérieur du pays; soit les deux tiers des militants:
- L'UFD France dans sa totalité.
- l'UFD Benelux dans sa totalité.
La vérité est que M. Baadikko a réuni des copains pour décider en lieu et place des vrais structures prévues du parti », déclare UFD-France et d’autres associés (Lire).

Ainsi, nous comprenons à présent pourquoi Baadiko et ses adeptes ont soigneusement évité de montrer des images du congrès bien qu’il prétend avoir réuni du monde :

« neuf (9) ont voté pour et deux (2) ont voté contre » veut dire qu’il y avait 11 participants en tout ce jour important pour Baadiko qui voulait légitimer sa forfaiture (ceux qui ont été déplacés de l’intérieur et de l'extérieur plus ceux de Conakry).

En  effet, lors des négociations pour la refonte du parti et l’arrivée des nouveaux en groupe, le président du parti Baadiko lui-même avait affirmé que pour les consultations dans ce sens, le parti n’avait que 11 personnes à contacter en tout dont les membres restant de la Guinée, les deux seules Fédérations (Benelux  et France) et un certain Tanou Diallo aux USA.

Comme on le voit, les deux membres dirigeants du parti en Guinée et toutes les Fédérations l'ont démenti et ont désavoué sa démarche.

Dans ces conditions, l’accord signé par Baadiko avec le RPG est-il valable ? Baadiko a trahi l’UFD et les siens et trompé Alpha Condé et son RPG. Dans d’autres pays, M. Bah aurait une lourde peine à purger pour abus de confiance, infidélité, trahison, faux et usage de faux.

Ci-dessous, l’émission-réponse de Sadio Barry avec la radio Lynx FM :

https://youtu.be/XN_Lh-rQRcc

Bonne écoute !

 

GUINEEPRESSE.INFO

 

Article recommandé:

Pourquoi Sadio Barry ne pouvait rallier Alpha Condé et son RPG

2015-10-01 17:15:03 M. Tamba
2015-10-01 17:14:49 salmanajallow

2015-10-01 17:10:02

Le mercredi 16  septembre 2015, Mamadou Bah Baadiko est passé sur la radio Lynx FM pour justifier son revirement pour soutenir Alpha Condé et le RPG arc-en-ciel. Il saisira  cette occasion pour porter beaucoup d’accusations contre le Secrétaire Général du BEN et tous ceux qui ont démissionné avec ce dernier. Il ira même plus loin en s’attaquant à des anciens de l’UFD qui auraient soutenu l’équipe des Sadio  Barry et le BEN qui ont eu l’audace de s’opposer à ses décisions arbitraires en le priant de se conformer aux statuts qui régissent le parti. Parmi ces personnes, son conseiller personnel dira Baadiko lui-même. Ce conseiller, bien que membre ancien du parti et Secrétaire des affaires sociales du BEN, il a été  empêché d’accéder à la salle du congrès le 5 septembre, parce qu’il ne partagerait pas l’opinion du président du parti Baadiko.

Les Allemands disent : « Lügen haben kurze Beine », c’est à dire que le mensonge a des jambes courtes, il ne peut pas aller loin.

Sur la radio Lynx FM, Baadiko avait prétendu que c’est la majorité des membres statutaires du parti qui l’ont mandaté à négocier l’alliance avec le RPG. La réaction de ces membres du parti apportera non seulement un démenti cinglant aux propos de Baadiko, mais aussi la lumière sur les coulisses dudit congrès :

« A l’issue des débats, neuf (9) ont voté pour et deux (2) ont voté contre le ralliement au RPG Arc-en-ciel. Nous affirmons qu’une procédure de consultation interne régulière de tous les responsables du parti en Guinée  comme à l'extérieur aurait voté à une écrasante majorité contre le ralliement au RPG Arc-en-ciel. », déclare UFD-Benelux (Lire).

« Si la procédure avait été régulière, ces derniers auraient pu compter sur les voix d'autres responsables à l'intérieur comme à l'extérieur du pays; soit les deux tiers des militants:
- L'UFD France dans sa totalité.
- l'UFD Benelux dans sa totalité.
La vérité est que M. Baadikko a réuni des copains pour décider en lieu et place des vrais structures prévues du parti », déclare UFD-France et d’autres associés (Lire).

Ainsi, nous comprenons à présent pourquoi Baadiko et ses adeptes ont soigneusement évité de montrer des images du congrès bien qu’il prétend avoir réuni du monde :

« neuf (9) ont voté pour et deux (2) ont voté contre » veut dire qu’il y avait 11 participants en tout ce jour important pour Baadiko qui voulait légitimer sa forfaiture (ceux qui ont été déplacés de l’intérieur et de l'extérieur plus ceux de Conakry).

En  effet, lors des négociations pour la refonte du parti et l’arrivée des nouveaux en groupe, le président du parti Baadiko lui-même avait affirmé que pour les consultations dans ce sens, le parti n’avait que 11 personnes à contacter en tout dont les membres restant de la Guinée, les deux seules Fédérations (Benelux  et France) et un certain Tanou Diallo aux USA.

Comme on le voit, les deux membres dirigeants du parti en Guinée et toutes les Fédérations l'ont démenti et ont désavoué sa démarche.

Dans ces conditions, l’accord signé par Baadiko avec le RPG est-il valable ? Baadiko a trahi l’UFD et les siens et trompé Alpha Condé et son RPG. Dans d’autres pays, M. Bah aurait une lourde peine à purger pour abus de confiance, infidélité, trahison, faux et usage de faux.

Ci-dessous, l’émission-réponse de Sadio Barry avec la radio Lynx FM :

https://youtu.be/XN_Lh-rQRcc

Bonne écoute !

 

GUINEEPRESSE.INFO

 

Article recommandé:

Pourquoi Sadio Barry ne pouvait rallier Alpha Condé et son RPG

2015-10-01 17:15:03 salmanajallow
Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.