chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Communiqué de la troisième dynamique contre la succession monarchique à la tête de la Guinée

Date de publication:2016-01-16 02:34:27

2016-01-16 02:32:03

Apres les élections  présidentielles du 11 Octobre 2015 qui ont vu la réélection du professeur Alpha  CONDE dès le 1er tour, à la magistrature suprême pour son deuxième  et dernier mandat, les guinéens attendaient avec impatience le nom du nouveau  premier ministre et la désignation des membres de son gouvernement. Le suspens  aura duré plus de deux mois, pendant lesquels le pays entier était au ralenti,  les services publics suspendus aux vagues de nominations avec  une lourde conséquence sur la vie quotidienne  de nos compatriotes.

Loin de l’émotion et avec responsabilité, LA TROISIEME DYNAMIQUE  vous livre une analyse objective de la situation.

Après plusieurs jours de supputations le décret nommant Monsieur Mamadi YOULA à la primature tombe le 26 décembre 2015. Au-delà de l’expérience de Monsieur YOULA et de sa compétence qui sont reconnues  par tous  nous relevons après enquête des liens très étroits entre lui et le fils du président Alpha CONDE, Mohamed CONDE. Ce qui forge notre conviction qu’il sera un Mohamed Saïd FOFANA version améliorée, c'est-à-dire un premier ministre chef du gouvernement incolore, inodore et sans saveurs, sans initiatives, somme toute un autre béni-oui-oui.

Le premier nommé ! S’en suivra après plusieurs discours commandos de la part du président de la République Alpha CONDE, au siège de son parti le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), en particulier, s’agissant du portrait robot des futurs membres du gouvernement. Nous relevons au passage un  comportement à caractère partisan d’un président qui doit présider pour tous.

Nous avons fondé l’espoir après tous ces discours il faut le reconnaitre incisifs d’une réelle mutation des pratiques politiques dans notre pays, d’un véritable changement de CAP. LA TROISIEME DYNAMIQUE naïve était prête à accompagner  cette  dynamique car l’intérêt général reste la seule ascèse qu’elle s’impose. Le problème c’était mal connaitre l’homme (le Pr Alpha CONDE), ne dit-on pas que chasser le naturel il revient au galop.

Le décret nommant les membres du gouvernement YOULA 1 tombe le 4 janvier 2016 et la vérité c’est qu’il nous a laissé sur notre faim.

LA TROISIEME DYNAMIQUE apprécie à sa juste valeur la nomination de plusieurs jeunes quadragénaires et parfois trentenaires dans le nouveau gouvernement. Elle réalise parfaitement le tabou qui a été brisé dans notre pays s’agissant de la nomination des jeunes à des fonctions de hautes responsabilités. Mais elle dénonce avec la plus grande fermeté les liens étroits entre la plupart de ces bons exécutants avec le prince héritier Mohamed CONDE 1er.

Par ailleurs, elle dénonce catégoriquement le retour de certains hauts dignitaires aux affaires  après qu’ils aient brillé dans un passé récent par leur incapacité à apporter le bien être à nos compatriotes. En effet, après plus de cinq décennies de simulacre d’indépendance notre pays est encore un pays sous-développé et ce malgré les immenses ressources que regorgent  son sous-sol. Une grande part de cette responsabilité est portée par ces anciens hauts dignitaires. Il apparait clairement donc qu’il nous est difficile de comprendre le fait de recycler les vieilles recettes qui ont fait échouer notre pays. Vous comprendrez donc aisément que la nomination de Madame Makalé CAMARA n’est pas un bon signal pour le renouvellement de notre classe politique.

Par ailleurs, LA TROISIEME DYNAMIQUE observe avec stupéfaction la dévalorisation de la parole présidentielle à la lecture des membres de ce gouvernement. Un gouvernement en total contradiction avec les discours commandos du chef de l’Etat. En effet, dix huit ministres de l’ancien gouvernement ont été reconduits dans le nouveau. Ils  étaient tous du RPG dans la mesure où pendant la campagne présidentielle ils étaient ou militants ou sympathisants et donc partisans du RPG. Nous ne faisons pas de différence entre le contenant et le contenu, la fusion totale est faite dans l’Etat-RPG.

A la lumière de ce qui précède, nous attirons l’attention de l’opinion nationale et internationale :

  1. Sur les velléités de modification constitutionnelle par le professeur Alpha CONDE. Car il ne nous a pas échappé le fait que comme KALETA, SOUAPETI soit également arrimé à l’agenda électoral. En effet, SOUAPETI sera livré quelques mois avant les élections présidentielles de 2020. Juste le temps qu’il faut pour faire une modification constitutionnelle en faisant sauter le verrou de la limitation du mandat présidentiel en arguant de la réalisation de SOUAPETI. Nous rappelons ici avec force et vigueur qu’il n’est aucun homme qui soit providentiel, les cimetières sont remplis d’hommes qui se croyaient irremplaçables
  2.  

  3. Sur les velléités de succession monarchique au sommet de l’Etat. Car nous constatons non sans amertume, que le prince héritier continue d’avancer ses pions en plaçant ses hommes de confiance à tous les postes stratégiques de l’Etat, et continue de développer son réseau relationnel avec la bénédiction du père pour agir au moment opportun. C’est une insulte au peuple de Guinée et aux martyrs de la démocratie guinéenne chèrement acquise. C’est une insulte confite de mépris insupportable dans la mesure où ce fils n’a véritablement découvert la Guinée qu’a l’’avènement de son père au pouvoir, son attachement à ce pays reste à prouver. Comme au Sénégal le schéma Karim WADE a échoué, nous opposerons une cinglante défaite à au scénario Mohamed CONDE.

LA TROISIEME DYNAMIQUE invite instamment le professeur Alpha CONDE à rectifier le tir et à changer véritablement de CAP au risque d’avoir une fin à la MUBUTU (exil forcé). Nous l’invitons à surseoir à ses velléités nauséabondes qui risquent de plonger notre pays à la fois dans l’instabilité et la violence.

LA TROISIEME DYNAMIQUE continuera à apprécier les futurs actes qui seront posés à leur juste valeur et à défendre l’intérêt général partout il sera menacé.

LA TROISIEME DYNAMIQUE reste disposée à accompagner les bonnes actions et à apporter sa part de contribution pour l’édification d’une Guinée nouvelle.

Pour terminer, nous nous félicitons de la fin de l’épidémie à virus Ebola qui a violemment secoué notre pays tout le long de l’année écoulée. Nous saluons le peuple de Guinée qui a montré sa capacité de résilience à chaque fois qu’il était mis à l’épreuve. Nous espérons sincèrement que ce nouveau quinquennat amorcera l’émergence de notre pays. A chaque guinéenne et à chaque guinéen nous formulons nos vœux les plus sincères de prospérité,  de longévité, de santé et de bonheur. Nous prions le tout puissant qu’il fasse en sorte que l’année 2016 soit l’année de notre pays, l’année qui verra notre pays éclore dans tous les domaines.

Vive la Guinée !

Vive la démocratie !

Fait à Paris le 15 janvier 2016

 

Ont signé :

Alpha WESS: Artiste

Joseph Kandet COLY: Président du PPDG

Alpha Ibrahima DIALLO: Membre de la Troisième Dynamique

Mohamed Sanoussy FADIGA: Membre de la Troisième Dynamique

Moudjitaba BARRY : Membre de la Troisième Dynamique

Mohamed Mazid SOUMAH: Président d’APAVDE

Almamy KALOKO: Président de GRAD GUINEE


Commentaires


Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.