chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

 

Affaire Kaporo Rail : Cellou Dalein s’enfonce en cherchant à nier la vérité !

Date de publication:2017-08-08 19:55:41

2017-08-08 19:48:18

Dans l'affaire Kaporo Rail, Cellou Dalein Diallo est tombé dans un piège très humiliant pour une personne adulte.

Interrogé par la radio Jacquesrogershow sur son soutien aux actions de destructions des logements privés et de violence contre des centaines de familles à Kaporo Rail en 1998, le leader de l’UFDG a radicalement tout nié, sans se laisser aucune porte de sortie. Le journaliste lui fait alors écouter sa déclaration à l’époque justifiant le bienfondé du déguerpissement violent des populations peules qu'il a qualifiées d'occupants illégaux pour lesquels on ne doit pas parler de droits de l'homme. Embarras! Cellou se sent alors obligé de continuer à nier, affirmant que ce n'est pas lui. Cette attitude en dit beaucoup sur le personnage et la moralité du leader politique Cellou Dalein Diallo.

Ecouter :

- A JR le 06.08.2017 :
Kaporo Rail – Cellou : « Non ce n’est pas moi » !

- Cellou Dalein Diallo en 1998 :
« Les victimes de Kaporo Rail ont mérité leur sort, ne parlez pas de droits de l’homme là. Ce sont des occupants illégaux …. »

 

GUINEEPRESSE.INFO


Commentaires


2017-08-08 19:55:41 BAH.S

2017-08-08 19:48:18

Dans l'affaire Kaporo Rail, Cellou Dalein Diallo est tombé dans un piège très humiliant pour une personne adulte.

Interrogé par la radio Jacquesrogershow sur son soutien aux actions de destructions des logements privés et de violence contre des centaines de familles à Kaporo Rail en 1998, le leader de l’UFDG a radicalement tout nié, sans se laisser aucune porte de sortie. Le journaliste lui fait alors écouter sa déclaration à l’époque justifiant le bienfondé du déguerpissement violent des populations peules qu'il a qualifiées d'occupants illégaux pour lesquels on ne doit pas parler de droits de l'homme. Embarras! Cellou se sent alors obligé de continuer à nier, affirmant que ce n'est pas lui. Cette attitude en dit beaucoup sur le personnage et la moralité du leader politique Cellou Dalein Diallo.

Ecouter :

- A JR le 06.08.2017 :
Kaporo Rail – Cellou : « Non ce n’est pas moi » !

- Cellou Dalein Diallo en 1998 :
« Les victimes de Kaporo Rail ont mérité leur sort, ne parlez pas de droits de l’homme là. Ce sont des occupants illégaux …. »

 

GUINEEPRESSE.INFO

2017-08-08 19:55:58 BAH.S
2017-08-08 19:55:41 K. Ba

2017-08-08 19:48:18

Dans l'affaire Kaporo Rail, Cellou Dalein Diallo est tombé dans un piège très humiliant pour une personne adulte.

Interrogé par la radio Jacquesrogershow sur son soutien aux actions de destructions des logements privés et de violence contre des centaines de familles à Kaporo Rail en 1998, le leader de l’UFDG a radicalement tout nié, sans se laisser aucune porte de sortie. Le journaliste lui fait alors écouter sa déclaration à l’époque justifiant le bienfondé du déguerpissement violent des populations peules qu'il a qualifiées d'occupants illégaux pour lesquels on ne doit pas parler de droits de l'homme. Embarras! Cellou se sent alors obligé de continuer à nier, affirmant que ce n'est pas lui. Cette attitude en dit beaucoup sur le personnage et la moralité du leader politique Cellou Dalein Diallo.

Ecouter :

- A JR le 06.08.2017 :
Kaporo Rail – Cellou : « Non ce n’est pas moi » !

- Cellou Dalein Diallo en 1998 :
« Les victimes de Kaporo Rail ont mérité leur sort, ne parlez pas de droits de l’homme là. Ce sont des occupants illégaux …. »

 

GUINEEPRESSE.INFO

2017-08-08 19:55:58 K. Ba
2017-08-08 19:55:41 Sambegou

2017-08-08 19:48:18

Dans l'affaire Kaporo Rail, Cellou Dalein Diallo est tombé dans un piège très humiliant pour une personne adulte.

Interrogé par la radio Jacquesrogershow sur son soutien aux actions de destructions des logements privés et de violence contre des centaines de familles à Kaporo Rail en 1998, le leader de l’UFDG a radicalement tout nié, sans se laisser aucune porte de sortie. Le journaliste lui fait alors écouter sa déclaration à l’époque justifiant le bienfondé du déguerpissement violent des populations peules qu'il a qualifiées d'occupants illégaux pour lesquels on ne doit pas parler de droits de l'homme. Embarras! Cellou se sent alors obligé de continuer à nier, affirmant que ce n'est pas lui. Cette attitude en dit beaucoup sur le personnage et la moralité du leader politique Cellou Dalein Diallo.

Ecouter :

- A JR le 06.08.2017 :
Kaporo Rail – Cellou : « Non ce n’est pas moi » !

- Cellou Dalein Diallo en 1998 :
« Les victimes de Kaporo Rail ont mérité leur sort, ne parlez pas de droits de l’homme là. Ce sont des occupants illégaux …. »

 

GUINEEPRESSE.INFO

2017-08-08 19:55:58 Sambegou
Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.