chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Le prochain ouvrage de Mamadou Aliou Barry : partir, pour mieux revenir

Date de publication:2018-02-17 11:38:16

2018-02-17 11:34:58

Parution mars 2018

Ce livre est un témoignage tiré de mon parcours personnel et professionnel d’exilé… Le temps et l'expérience m'ont appris que cette double appartenance et la fréquentation d'univers aussi multiples qu'opposés sont d'authentiques sources d'enrichissement humain.

Toutefois, il ne serait pas juste de passer sous silence la difficulté de vivre ces différences. J'ai l'espoir également que mon expérience profitera à la seconde génération d'immigrés en France qui méconnaissent souvent l'histoire et les enjeux politiques de leur pays d'origine. J'aimerais susciter chez eux le désir de se réapproprier pleinement leur culture et de contribuer à l'avenir de leur pays. J'aimerais leur transmettre l'idée que l'accès à l'éducation et à la culture leur est permis, et avec lui l'accès à des positions d'où ils pourront exercer un pouvoir, ou du moins leur liberté de choix, car il n'existe pas de liberté sans connaissances ni exercice de la pensée. Mon enfance et mon adolescence sous la chape d'une dictature ne m'en ont donné que trop d'exemples.

Ce livre s’adresse à la jeunesse africaine pour leur dire qu’en prenant le chemin de l’exil, ils comprendront avec le temps, qu’en gagnant un avenir, ils perdent aussi un passé, et le contact essentiel avec leur terre natale. Or le cordon ombilical reste toujours sensible, à vif même, et il nous fait souffrir en nous rappelant à chaque instant que nous sommes loin de notre terre-mère. C’est pourquoi j’espère faire entendre aux jeunes qui me liront que partir n’est pas la meilleure solution. Mieux vaut rester, et se battre pour faire de la Guinée un pays où il fait bon vivre, comme j’ai décidé de me battre, jusqu’à mon dernier souffle, pour qu’advienne une démocratie digne de ce nom.

L’auteur : Mamadou Aliou BARRY

Géopolitologue, spécialiste des questions de défense et sécurité en Afrique.
Président de l'Observatoire National de la Démocratie et des Droits de l'Homme (ONDH) de Guinée.Mamadou Aliou BARRY est né le 15 juin 1954 à Dalaba en Guinée. Après ses études secondaires, il s’exile en France pour y poursuivre ses études universitaires et échapper à la dictature de Sékou TOURE.

En 1978, après un diplôme universitaire de technologie à l’Institut universitaire de technologie de l’université de Paris XI, il réussit le concours d’entrée à l’École Militaire du Corps Technique et Administratif de Coëtquidan Saint-Cyr (EMCTA), d’où il sort avec le grade de lieutenant en 1981.
A sa sortie des écoles de Coëtquidan, il opte pour le service de santé des armées comme officier d’administration. Durant sa carrière militaire, il occupera différentes fonctions de gestionnaire des hôpitaux des armées.

En 2000, après près de vingt ans de carrière militaire, il rejoint le Ministère français de la Justice où il occupera les fonctions de directeur administratif et financier et en 2004, il rejoindra le Cabinet du Ministre français de la Justice comme responsable du bureau des distinctions honorifiques.

En février 2008, fonctionnaire au Ministère français de la justice, il est mis à disposition du Gouvernement guinéen, comme Conseiller chargé des droits de l’homme auprès du Premier ministre. Il met en place l’Observatoire national de la démocratie et de droits de l’homme, Institution nationale indépendante (INDH) chargée de la promotion, de la protection de la démocratie et des libertés et droits fondamentaux en Guinée.

Parallèlement à sa carrière professionnelle, il a poursuivi ses études universitaires. Il est aujourd’hui titulaire de nombreux titres universitaires en droit et en économie, notamment :
-d’un doctorat de droit international public de l’Université Paris VIII, avec mention très honorable,
-d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en Défense et Sécurité de l’Université Toulon-Var, mention bien,
-d’un diplôme d’études approfondies en sciences économiques et sociales de la santé de l’Université Paris V. Chercheur à l’Institut de Prospective et de Sécurité en Europe (IPSE). Consultant international, il est spécialiste des questions de défense et de sécurité des pays africains et est auteur et coauteur de nombreux ouvrages :

  •  « La Guinée face à ses prisons », février 2015, éditions L’harmattan, 112 pages
  • « L’armée guinéenne, comment et pourquoi faire ! », juillet 2010, L’harmattan, 110 pages.
  • « Guerres et trafics d’armes en Afrique, approche géostratégique », juillet 2006, L’harmattan, 410 pages.
  • « Le Commerce moderne des armes en Afrique, données chiffrées, circuits et acteurs », octobre 2008, L’harmattan, 208 pages
  • « Le Contrôle du commerce des armes en Afrique, utopie ou réalités ? », novembre 2005, L’harmatan, novembre 2005, 196 pages.
  • « La Prévention des conflits en Afrique de l’Ouest, mythes ou réalités ? », avril 1997, Karthala, 208 pages.

Plan de l’ouvrage

CHAPITRE UN
Grandir sous Sékou Touré                                                                                                  
CHAPITRE DEUX
Vivre en dictature                                                                                                               
CHAPITRE TROIS
Exil, tentative d’évasion                                                                                                     
CHAPITRE QUATRE
Retour en enfer                                                                                                                    
CHAPITRE CINQ
France, tiède accueil                                                                                                           
CHAPITRE SIX
L'appel de la Terre-mère                                                                                                     
CHAPITRE SEPT
A Coëtquidan                                                                                                                      
CHAPITRE HUIT
L'Afrique au cœur                                                                                                               
CHAPITRE NEUF
L'adieu aux armes                                                                                                               
CHAPITRE DIX
Nouveaux terrains d’opération                                                                                           
CHAPITRE ONZE
Au service des droits de l'Homme                                                                                      
CHAPITRE DOUZE
La "Guinée nouvelle"                                                                                                          
CHAPITRE TREIZE
Servir quand même                                                                                                             
CHAPITRE QUATORZE
Le 28 septembre 2009                                                                                                         
CHAPITRE XV
Au service des droits de l’Homme, suite.                                                                           
CHAPITRE XVI
Hold up électoral                                                                                                                 142
CHAPITRE XVII
Partir, pour mieux servir                                                                                                      149

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.