chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Fin de la grève : pourquoi le RPG ne s’est pas impliqué

Date de publication:2008-01-16 02:30:42

Programmée pour le 10 janvier dernier, la grève de l’inter-centrale syndicale aura été finalement suspendue à quelques heures de la date fatidique.

Ceci, grâce à la médiations des représentants des institutions républicaines, de la société civile, des sages des quatres régions naturelles de la Guinée, des responsables religieux et de quelques partis politiques.

Le Rassemblement du Peuple Guinée (RPG) du Pr. Alpha Condé aura été le seul parti politique à décliner l’invitation. De sources proches du parti, le leader du RPG est absent de la Guinée. Ce refus de participer aux tractations en vue de trouver une solution à la crise fait dire à certains observateurs que le RPG est le seul parti politique en Guinée qui a toujours su garder sa position radicale de parti d’opposition vis-à-vis du pouvoir du Général Lansana Conté.

Un président d’ailleurs longtemps qualifié par Alpha comme ‘’le seul obstacle à l’épanouissement de la Guinée’’. C’est pourquoi dans les rues de Conakry, certains guinéens se disent choqués du comportement des autres formations politiques dont l’implication dans les négociations pour mettre fin à la grève n’aura servi qu’à fortifier Lansana Conté au pouvoir depuis 1984. Pour preuve, le président, pour se rendre à WAWA, son village, ne craint plus d’emprunter la route de Bambéto, considérée comme le nid des ‘’éternels révoltés’’ de la Commune de Ratoma.

Ahmadou I Diallo

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.