chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Du Président Lansana en Général et du pèlerin Lansinè en partculier !

Date de publication:2008-01-09 01:13:35

De toutes les crises susceptibles de frapper un pays, la plus douloureuse est sans doute la crise morale. Elle sème le doute et casse le moral !

Le poussif Ladji Lansinè Kouyaté, pour qui tout s’achète parce qu’il est lui-même vendu, menace le pays de grève par l’intermédiaire de « ses » syndicats. Son objectif est unique ( chasser Conté pour occuper sa place ) mais ses méthodes sont multiples : conspiration ( avec Boh Keïta et le Gén. Arafan qui vient de disparaître, il envisageait la reconstitution du « complexe militaro-clanique » de Sékou Touré pour le retour du PDG ), intimidation ( séquestration de Sidikiba Keïta, de Komara du RPG, de l’officier Loua de l’Armée, etc…), corruption ( il a acheté Fofana devenu « ministre sans portefeuille » en charge de fissurer le front syndical, créé des groupes de soutien à son inaction, etc…), vol ( il puise dans les caisses de l’Etat pour ses besoins personnels et confisque les aides financières reçues de l’étranger, etc…).Il faudrait 13 tomes pour expliquer les bêtises de Kouyaté ! Je lui en veux de m’avoir obligé à trouver des circonstances atténuantes au Gén. Conté !

Car, pour une fois, je soutiens Conté qui constitue un rempart contre le plan machiavélique de Kouyaté !

Avant d’occuper la primature, Kouyaté avait dans sa tête une route bien tracée. C’est pourquoi il n’a utilisé la « feuille de route » issue des accords tripartites que pour débroussailler son chemin qui est celui d’un clan. Arrivé après beaucoup de sang versé, il tient à continuer son funeste voyage par du sang supplémentaire. Ne lui en accordons aucune goutte !

Nous avons eu beaucoup de morts et de blessés. Qu’a fait Kouyaté pour les victimes et leurs proches ? Qui a été poursuivi en justice ? qui a été dédommagé ? Des Guinéens ont versé leur sang et des pourris en ont profité ! Pourquoi le PM, les ministres et les leaders syndicaux n’envoient-ils pas leurs proches en première ligne pour manifester leur mécontentement ? Leur sang serait-il plus noble que celui des autres citoyens ? Refusons toute manipulation !

Kouyaté, en difficulté, lance un curieux SOS pour un « don de sang ». Que personne ne bouge ! C’est au moment où il a besoin d’un coup de main qu’il faut lui donner un coup de pied ! Ce sont toujours les membres inférieurs ( les pieds ! ) qui sont les plus adaptés pour se débarrasser de la bassesse !

Permettez-moi l’image suivante. Avec les accords du 27 février 2007, la Guinée disposait d’un « véhicule tout terrain ». Sa direction a été confiée à Lansinè Kouyaté qui n’en connaît pas le mode d’emploi, faute de permis de conduire. De plus, notre PM en voulant faire le plein pour continuer sa « longue marche », s’est trompé de carburant en remplissant le réservoir d’essence qu’il avait déjà siphonné par de l’huile ( de karité ? ). Et on s’étonne que la Guinée n’avance pas !

Lansinè Kouyaté n’a que le permis de corrompre. Aux Guinéens de lui montrer qu’il ont le permis de conduite en restant chez eux ! Avec ce délinquant au boubou amidonné, ils ont perdu 10 mois alors qu’ils sont 10 millions. Réfléchissons à l’ampleur de ce gâchis ! C’est vrai qu’il y a eu des changements depuis son arrivée aux affaires, mais pas ceux que nous souhaitions. Arrêtons les frais !

Je suis choqué par le comportement de nos leaders syndicaux. Le mur syndical étant depuis longtemps fissuré , l’unité subitement retrouvée n’est que de façade car cimentée par l’argent ! Au duo maléfique Kouyaté-Boh Keïta s’est joint Fofana pour donner naissance à un trio infernal ! Rabiatou Diallo les rejoindra-t-elle pour constituer une nuisante « bande des quatre » sur le dos des travailleurs ? Ce n’est pas parce que l’argent a parlé dans son entourage que Rabiatou doit se taire. Nous vivons un moment historique. Elle joue sa crédibilité. De son attitude, on saura si c’est une petite femme ou un meneur d’hommes. Le système mis en place par Kouyaté vient de lui proposer de monter dans le train de Fofana ! Ce machiniste n’est pas pourri, il est la pourriture même ! A Rabiatou de rester à quai ! Mieux vaut être seule que mal accompagnée !La manipulation ne passera pas ! Ce projet de grève n’a rien à voir avec la défense des travailleurs. Il n’est même pas politique ; il est politicien !

En conséquence, comme beaucoup de compatriotes, je souhaite que le mot d’ordre des syndicats ne soit pas suivi. C’est aux pourris de se battre pour leurs intérêts. Que ceux qui reçoivent de l’argent de Kouyaté, le prennent mais qu’ils ne suivent pas le PM. Ce n’est pas de l’argent sale car il vient des caisses de l’Etat et il leur appartient ! Qu’ils gardent leur énergie pour le meilleur !

Aujourd’hui, le danger, ce n’est pas Conté, c’est Kouyaté. Celui-ci ne doit pas survivre politiquement à celui-la ! Car, ce serait le retour du PDG ! Il faut lui barrer la route car il n’a pas suivi la feuille de route. Un groupuscule vient d’empêcher le « Paris-dakar » de se dérouler. N’avons-nous personne pour arrêter le bêtisier de Kouyaté ?

Le Gén. Conté vient de faire un geste symbolique mais insuffisant. En limogeant Justin Morel, il n’a fait que dégonfler , sans le crever, un pneu du convoi de Kouyaté. C’est facilement réparable ! On ne titille pas la queue d’un serpent, on lui écrase la tête ! Il aurait fallu « démissionner » Kouyaté qui s’obstine aux commandes sans pouvoir piloter, comme un gamin dans un cockpit qui touche à tous les boutons !

Il faut immédiatement à la Guinée un gouvernement d’union nationale avec un objectif précis pour une durée raisonnable. Nous savons que des « anciens » sont dans l’ombre et n’attendent que pour revenir et remanger après une diète forcée de 10 mois ! Comme chacun à envie de manger aux frais de la princesse, pourquoi ne pas imaginer un système efficace de contrôle de nos deniers ?

Constitutionnellement, rien n’empêche le gén. Conté de renvoyer Kouyaté et de nommer une nouvelle équipe. Ce serait une façon d’alléger son passif et de « finir » dans le calme et le confort, sans fanfare ni tam-tam. En a-t-il la volonté ?

Ibrahima Kylé DIALLO


Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.