chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

Kenya : crime politique

Date de publication:2008-01-29 09:08:06

29.01.2008

Un mois après les élections controversées, les troubles continuent au Kenya.

Cette nuit, peu après 00 h, un député de l'opposition de nom de Mugabe a été abbatu par deux hommes devant son domicile à Nairobi. L'opposition parle de crime politique.

L'opposition qui avait clairement gagné les élections législatives parallèles de décembre 2007 accusent le président sortant de voler sa victoire aux présidentielles. Comment d'ailleurs gagner largement aux législatives et perdre aux présidentielles en même temps dans ce genre de vote ?

Jusque-là, il y a eu plus de 800 morts et 260 000 déplacés. Les affrontements opposent les Kikuyu (ethnie du président sortant Kibaki) aux autres groupes ethniques qui soutiennent l'opposant Odinga.

Décidement, certains Africains sont prêts à sacrifier toute leur ethnie pour se maintenir au pouvoir ! Dans cette guerre, Kikuyu contre tous, l'ethnie du président pourrait finir très mal ou avoir une position très inconfortable au Kenya dans l'avenir. Pendant ce temps, sa propre famille, ses enfants auraient un asile doré en Occident.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.