chers lecteurs de guineepresse.info, votre site est en pleine mue pour mieux vous servir en alliant confort de lecture, sécurité et intégration des dernières technologies en la matière. Il est de nouveau en ligne, mais ceci n'est encore qu'un désigne provisoire. Vous le verrez très bientôt dans son nouveau costume définitif. Merci encore de votre patience.

Vous êtes aux archives de guineepresse.info

La dernière prophétie de NOSTRADAMUS de Lola

Date de publication:2009-08-03 10:25:57

2009-08-03 12:23:26

Nous sommes au pays des 100 leaders et un seul peuple. Moïse Dadis, l'astre national , président du CNDD, président de la République, Capitaine de son état, commandant en chef, etc.. a trouvé la formula magica  chimique pour atomiser de sa bombe  "patriotique" le champ politique. Le chiffre de 100 est incertain. Au rythme de signature de récépissés de nouveaux partis chargés en priorité de noyer le poisson, le stylo deviendra bientôt une denrée rare dans notre pays.

Tout ce qui se ressemble..

C'est dans cette optique qu'il faut comprendre la manœuvre grossière conçue en Helvétie, et son ratage prévisible. La  mise en orbite de Jack (pas Michel) Nostradamus, par la bien nommée discrète mais peu cultivée femme de dossiers et de réflexion , vu leur communauté d'objectifs,  a définitivement  échoué.

La gentille dame, probable fusée  'souterraine' du Camp Alpha Yaya au sein de la diaspora a manifestement  manqué d'inspiration à l'allumage, et explosé, en plein vol conjugué  de son parti avec le CNDD, succédant  à l'alliance de fait  du même parti avec le  défunt PUP de Conté: C'était ce père, maintenant c'est le fils putatif. Il reste, autrement, le Saint-Esprit pour les sauver. Si l'intelligence est la chose au monde la mieux partagée, la bêtise aussi, avec égalité rigoureuse entre hommes et femmes. La preuve..
D'où les appels pathétiques au soutien de la Camarilla  CNDD, pour causes "d'audits impératifs" de dirigeants politiques, le reste de nos maux se contentant des "il faut clarifier".

Les torturés, les morts, les détournements et gabegies des régimes précédents, les jeunes massacrés de 2007, peuvent continuer leur traversée infinie du désert de l'oubli volontaire, les prochaines élections renvoyées aux calendes grecques, avec bénédiction. Le plus important , primordial au yeux des  amis des putschistes est ailleurs: soutenir Dadis et sa folie calculée , en espérant tirer les marrons du feu au bon moment. Un bon rôtisseur dirait: Idées de poules et poulets véritablement grillés du cerveau.

C'est dire qu'après le dépoussiérage des momies politiques , modèle Jean-Marie à la dorure fanée, Sérah l'amazone des aplatissements devant le "père de la nation", vient le temps  des prédicateurs à la petite semaine et des chercheurs et chercheuses de place, aux fins de mois quelque peu difficiles. 

Moïse nous sauvera des Eaux

Nostradamus de Lola aurait donc tout prévu, selon ses propres affirmations, publiées sur "son" site. Il ne s'agit pas ici de Jack le ministre très cultivé (le nôtre pourrait au plus devenir celui de l'inculture et de la désinformation), mais de celui qui déteste, le mot est faible, les bergers et le fait savoir, mais adore les bergères complices, comme certaine taupe du CNDD, et ne peut se passer de leur lait par-dessus le marché. Morphotype malheureusement inachevé de l'arroseur arrosé ( pour faire un peu savant , comme le cher ami …) .

Notre voyant qui, sous d'autres cieux, serait proprement au chômage pour cécité chronique, soutient mordicus  que Moïse nous sauvera des Eaux... Après 50  longues années de pouvoir de "Démocratie populaire" à la mode communiste, puis militaro-obscurantiste et affairiste, d'autres militaires "patriotiques"    ( pas patriotes, nuance..) menés du bout du nez par le prophète Moïse, nous tireraient des griffes de l'obscurité , de la mal gouvernance et des trafics. Prédication confirmée par Biro, l'encenseur qui attend désespérément son ascenseur , aux bons soins du capitaine des carburants, Dadis.

 La Bible, ni Lourdes heureusement, n'y sont pour rien: Moise ayant oublié son Arche et Biro perdu une occasion de se taire, ils se font emporter tous les deux par les eaux du mépris populaire.

S'agirait-il  aussi des eaux qui noient impitoyablement notre grande capitale sans lumière chaque saison, avec son cortège de malaria et autres typhoïde et maladies diarrhéiques, ou des eaux que le "peuple" devra rembourser à une certaine usine, au titre de trop nombreux dommages et intérêts, par la soif inextinguible  de ses "Forces armées, seulement étanchée par  une certaine "eau de vie"?

La même "eau" qui pousse Thiegboro à arrêter qui il veut quant il veut, en ratant régulièrement l'évanescent et fameux  Kötö, dans sa lutte patriotique contre les produits chimiques et autres moulins à vent, tous 'narcos', à ce qu'il parait. Arrestations tous azimuts en perspective, par nos perspicaces "chimistes- policiers" du CNDD. Nos limiers sont sans conteste les plus fins du monde..

Noter que l'ardeur des Thiegboro boys vient d'être brutalement douchée à froid depuis l'implication avérée de la famille du Général Conté, le "père" du Capitaine Dadis, dans le trafic de produits chimiques..Vous devinez sans peine qui a fait arrêter in-extrémis le cinéma. Il y a une marge entre jouer au fou et l'être réellement.

 Les vrais narcos, copains des puissants, peuvent dormir tranquille: Thiegboro vient d'être décoré et galonné, propulsé Commandant pour fiers services rendus à la nation CNDD: arrestation de fûts d'Al Qaïda(?) et brûlures de ses compatriotes. La traque de leaders politiques ou du moins de certains d'entre  eux demeure l'objectif principal du CNDD et de ses sites internet "d'actualité" guinéenne. En oubliant les  nombreux dealers politiques, dont celui de la taupe nationale, aussi malvoyante que son homonyme.

Pendant ce temps, le grand voyant s'est trouvé des alliés de circonstance: Le parti Rémora (petit poisson qui s'accroche par ses ventouses céphaliques aux gros poissons, pour profiter des restes alimentaires) .Après le PUP, ce dernier se cramponne maintenant aux idées les plus nulles du CNDD: tous les deux veulent la noyade d'un parti qui les surclasse dans tous les compartiments du jeu politique, en "décapitant" par les audits ciblés, pensent-ils, son principal dirigeant, leur cauchemar. Celui dont la popularité n'a jamais été aussi grande, malgré une politique perçue par certains comme brouillonne, sinon poltronne .Cette reconnaissance derrière laquelle ils courent désespérément.

Nostradamus, devenu, au gré de ses humeurs et de ses amitiés complices, administrateur de site tendance CNDD, chroniqueur sur sites, maladroit leader de son opinion, mauvais  dealer de celles  de l'autoproclamé président, éplucheur d'oignons, irascible encaisseur de gnons, auteur de torchons, a dû exagérer quelque peu de notre inestimable Tambanaya. Pour ceux qui ne comprennent pas , tamba naayan(Tamba viens ici, Arrête de biberonner! )Sage conseil, car un prophète raté est tout simplement un charlatan, c'est connu. Le CNDD en a déjà un bon paquet. 

La réalité

Plus simplement, pour nous, Nostradamus était tenu au courant depuis belle lurette des sombres machinations de son "parent" Dadis, celui  dont l'intelligence stratégique et culturelle continue de nous assommer de bêtises tous les jours. La boule de Crystal était donc pipée.

En fait, Moïse se noie un peu plus chaque matin; le CNDD sombre corps et biens, sous nos yeux, et ne sauve personne, pour une raison simple et banale: ils ne peuvent pas, car ils ne savent pas nager. Ceux qui s'y accrochent couleront inexorablement avec eux.

Il est donc compréhensible que notre supervoyant  privé de lumières, pour ressembler à l'illustre de Notre-Dame, nous conte des sornettes et commet des textes plus  insipides les uns que les autres et pleins d'insultes, qu'il semble affectionner, truffés de mots péniblement forgés  au sein de phrases  laborieuses pseudo-intellectuelles , à l'image de cette citation du très grand penseur: "la morphosyntaxe nous laisse perplexe par le foisonnement de fautes". Pour une fois, il dit vrai de son "œuvre"! 

En conclusion

 Le "voyant" Nostradamus n'a donc ni vu, ni su prévoir son propre échec. Venant de celui qui affirmait que 'seuls les imbéciles ne changent pas' c'est un bel  exemple de définition de soi, et par extension, de son destin. Car notre bonhomme n'a pas changé d'un iota.
 Loin d'être l'expression d'un quelconque courage, c'est véritablement  celle d'un analphabétisme politique et social, doublé d'une cécité hors de portée de toute correction ophtalmologique.  Le tout allié à une solide dose de confusion. L'habit ne fait pas le moine, dit-on, et n'est pas devin qui veut; tous ceux qui jettent les cauris de la politique ne sont  pas capables de les lire. Un peu de bon sens permet de le comprendre.

" Pour grands que soient les rois, ils ne sont que ce que nous sommes."  Selon Pierre Corneille.

 Remplacez "grands" par petits, et "roi" par bande armée ou CNDD. A la portée de tous. C'est du Nostradamus sans frais.

Thierno A DIALLO                         Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Commentaires

Retour: http://guineepresse.info/index.php/archives

Imprimer   E-mail

Publish modules to the "offcanvs" position.